Neurochem annonce ses résultats pour le troisième trimestre de l'exercice financier 2007



    Neurochem tiendra une conférence web jeudi le 8 novembre 2007,
    à 08h30 HE.

    LAVAL, QC, le 7 nov. /CNW Telbec/ - Neurochem Inc. (NASDAQ:   NRMX;
TSX: NRM) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre
terminé le 30 septembre 2007. A compter du 1er juillet 2007, la société a
adopté le dollar américain en tant que monnaie fonctionnelle et de
présentation de l'information financière. Sauf indication contraire, les
devises contenues dans le présent document sont présentées en dollars
américains. La société a fait part d'une perte nette de 13 889 000$ (0,29$ par
action) comparativement à une perte nette de 16 509 000$ (0,43$ par action)
pour la même période l'année précédente. Pour la période de neuf mois terminée
le 30 septembre 2007, la perte nette s'est élevée à 65 389 000 $ (1,54 $ par
action), par rapport à 49 458 000 $ (1,28 $ par action) pour la même période
de l'exercice précédent.
    Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, la perte
nette comprend une charge non récurrente de 10 431 000 $ en vertu des PCGR
canadiens enregistrée au cours du deuxième trimestre de 2007, laquelle se
rapporte aux billets convertibles subordonnés de premier rang à 5% d'un
capital global de 40 millions de dollars, qui ont été convertis en totalité en
actions ordinaires au cours du deuxième trimestre de 2007.
    Les dépenses de recherche et développement (R-D) se sont chiffrés à
11 964 000 $ pour le trimestre à l'étude par rapport à 12 890 000 $ pour la
même période de l'exercice précédent. Pour la période de neuf mois, les
dépenses en R-D ont été de 43 533 000 $ contre 37 546 000 $ pour la même
période de l'exercice précédent. L'augmentation constatée au cours de la
période de neuf mois à l'étude par rapport à la période correspondante de
l'exercice précédent est attribuable aux dépenses engagées dans le
développement du tramiprosate (ALZHEMED(MC)) essentiellement pour l'essai
clinique de phase III en cours en Europe et l'étude de prolongation ouverte de
phase III en cours en Amérique du Nord, ainsi que pour la conduite d'une étude
clinique de phase I portant sur l'intervalle cardiaque QT. Tramiprosate
(ALZHEMED(MC)) est le produit candidat de recherche de la société pour le
traitement de la maladie d'Alzheimer (MA).
    Au 30 septembre 2007, la société disposait d'espèces, de quasi-espèces et
de titres négociables d'une valeur de 70 637 000 $, contre 48 758 000 $ au
31 décembre 2006. Cette augmentation est principalement attribuable à
l'émission de billets convertibles en mai 2007 et est partiellement compensée
par les sorties de fonds liées aux activités d'exploitation.

    Téléconférence

    Neurochem tiendra une téléconférence et une webdiffusion jeudi le
8 novembre 2007 à 8 h 30 HE. La webdiffusion en direct (audio et présentation
visuelle) sera disponible sur le site Web de la Société à www.neurochem.com.
Les numéros de téléphone pour participer au volet audio de la présentation
sont le (514) 868-1042 ou le 1 (866) 862-3907.
    Trois heures après la téléconférence et de la webdiffusion, une reprise
sera disponible jusqu'au 15 novembre 2007. Les numéros de téléphone pour
accéder à la reprise audio sont le (514) 861-2272 ou le 1 (800) 408-3053, code
d'accès 3241051#. La reprisse de la webdiffusion (audio et présentation
visuelle) sera disponible sur le site web de Neurochem.
    Le contact téléphonique permettra aux participants d'entendre et de poser
des questions alors que la webdiffusion servira à la présentation visuelle.
Veuillez établir le contact ou accéder au site Web de Neurochem environ
15 minutes avant le début de l'heure prévue pour la téléconférence.

    Points saillants des résultats financiers consolidés

    Le présent rapport de gestion doit être lu à la lumière des états
financiers consolidés non vérifiés de la société pour la période de neuf mois
terminée le 30 septembre 2007 et des états financiers consolidés vérifiés de
la société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2006, lesquels états ont été
dressés selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada.
Pour toute question concernant les opérations entre apparentés, les
obligations contractuelles, les contrôles et procédures de communication de
l'information, le contrôle interne à l'égard de l'information financière, les
principales conventions comptables et estimations, les prises de position
récentes en comptabilité, ainsi que les risques et incertitudes, il y a lieu
de se reporter au rapport annuel et à la notice annuelle de l'exercice terminé
le 31 décembre 2006, ainsi qu'aux déclarations d'enregistrement et autres
documents publics déposés, disponibles sur le site web de SEDAR au
www.sedar.com ou sur le site web d'EDGAR au www.sec.gov.

    Résultats d'exploitation

    Comme il a été mentionné précédemment, à compter du 1er juillet 2007, la
société a adopté le dollar américain en tant que monnaie fonctionnelle et de
présentation de l'information financière étant donné qu'une proportion élevée
de ses produits, de ses charges, de ses actifs, de ses passifs et de son
financement est libellée en dollars américains. Sauf indication contraire, les
devises contenues dans les états financiers du troisième trimestre ainsi que
dans le présent document, incluant les données comparatives, sont présentées
en dollars américains.
    Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2007, la perte
nette s'est élevée à 13 889 000 $ (0,29 $ par action), contre 16 509 000 $
(0,43 $ par action) pour la période correspondante de l'exercice précédent.
Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, la perte nette
s'est élevée à 65 389 000 $ (1,54 $ par action), par rapport à la perte nette
de 49 458 000 $ (1,28 $ par action) pour la même période de l'exercice
précédent.
    Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, la perte
nette comprend une charge non récurrente de 10 431 000 $ en vertu des PCGR
canadiens enregistrée au cours du deuxième trimestre de 2007, laquelle se
rapporte aux billets convertibles subordonnés de premier rang à 5% d'un
capital global de 40 millions de dollars, qui ont été convertis en totalité en
actions ordinaires au cours du deuxième trimestre de 2007. Pour la période de
neuf mois terminée le 30 septembre 2007, la charge de désactualisation s'est
élevée à 14 568 000 $.

    Les produits tirés de l'entente de coopération se sont chiffrés à
228 000 $ pour le trimestre à l'étude (913 000 $ pour la période de neuf mois)
contre 542 000 $ pour la même période de l'exercice précédent (1 609 000 $
pour la période de neuf mois). Ces produits découlent de l'entente conclue
avec Centocor, Inc. (Centocor) portant sur l'eprodisate (KIACTA(MC)), produit
candidat de recherche administré par voie orale destiné au traitement de
l'amylose amyloide A (amylose AA). Les produits constatés sont liés au
paiement initial et non remboursable de Centocor, lequel est amorti sur la
période estimative résiduelle allant jusqu'à la date anticipée de l'obtention
des autorisations réglementaires pour le produit candidat de recherche. La
durée de la période estimée peut être révisée en fonction des informations
complémentaires que la société peut recevoir périodiquement. L'autre tranche
du paiement initial reçue de Centocor (6 000 000 $) a été classée dans les
produits reportés et elle n'est pas amortie à titre de produits gagnés, étant
donné qu'elle pourrait être remboursée. Si la société devait recevoir une
lettre d'approbation de la part de la Food and Drug Administration (FDA) des
Etats-Unis, le montant ne serait plus remboursable mais amorti à titre de
produits gagnés. En juillet 2007, la société a reçu une deuxième lettre
d'approuvabilité de la part de la FDA au sujet de l'eprodisate (KIACTA(MC))
pour le traitement de l'amylose AA. Dans cette lettre, la FDA indiquait qu'un
essai clinique d'efficacité supplémentaire serait nécessaire pour approuver ce
produit candidat de recherche. La lettre d'approuvabilité indiquait également
que des soumissions supplémentaires, faisant partie de la réponse de Neurochem
à cette lettre d'approuvabilité, pourraient répondre aux questions contenues
dans cette lettre. La FDA a indiqué que ces soumissions supplémentaires
pourraient la persuader d'annuler la demande d'un essai clinique additionnel.
La FDA a également demandé un complément d'information incluant des études
pharmacocinétiques additionnelles, et a réitéré sa requête d'étude clinique QT
devant être soumise dans le cadre d'un engagement pour une étude de phase IV
(après approbation). Neurochem a déposé une réponse à cette deuxième lettre
d'approuvabilité à la fin de septembre 2007. Neurochem a également déposé une
demande d'autorisation de mise sur le marché de l'eprodisate (KIACTA(MC)) pour
le traitement de l'amylose AA dans l'Union européenne et en Suisse. En
septembre 2006, l'Agence européenne des médicaments (EMEA) a confirmé qu'elle
avait entrepris l'évaluation réglementaire de l'eprodisate (KIACTA(MC)). Une
audience devant l'EMEA devrait avoir lieu en novembre 2007 durant laquelle y
seront abordées les questions en suspens relatives à l'application de
l'eprodisate (KIACTA(MC)). Une décision de l'EMEA pourrait être rendue avant
la fin de l'année, ou peu de temps après. La demande d'autorisation de mise
sur le marché est revue selon la procédure centralisée de l'EMEA. Une
autorisation accordée par l'EMEA serait applicable aux 27 Etats membres de
l'Union européenne ainsi qu'à la Norvège et à l'Islande.

    Les produits tirés des coûts remboursables se sont élevés à 73 000 $ pour
le trimestre à l'étude (332 000 $ pour la période de neuf mois), contre
152 000 $ pour la même période de l'exercice précédent (534 000 $ pour la
période de neuf mois). Ces produits se composent des coûts remboursables par
Centocor dans le cadre des activités liées à l'eprodisate (KIACTA(MC)). La
société ne gagne aucune marge sur ces coûts remboursables.

    Les frais de recherche et de développement, avant les crédits d'impôt à
la recherche et les subventions, se sont chiffrés à 11 964 000 $ pour le
trimestre à l'étude (43 533 000 $ pour la période de neuf mois) contre       
12 890 000 $ pour la même période de l'exercice précédent (37 546 000 $ pour
la période de neuf mois). L'augmentation constatée au cours de la période de
neuf mois à l'étude par rapport à la période correspondante de l'exercice
précédent est attribuable aux dépenses engagées dans le développement du
tramiprosate (ALZHEMED(MC)) essentiellement pour l'essai clinique de phase III
en cours en Europe et l'étude de prolongation ouverte de phase III en cours en
Amérique du Nord, ainsi que pour la conduite d'une étude clinique de phase I
portant sur l'intervalle cardiaque QT. Tramiprosate (ALZHEMED(MC)) est le
produit candidat de recherche de la société pour le traitement de la maladie
d'Alzheimer (MA), sur lequel un essai clinique de phase III d'une durée de
18 mois mené en Amérique du Nord a été complété au cours du premier trimestre
de 2007. En août 2007, Neurochem a annoncé les premiers résultats de cet essai
clinique visant à évaluer l'innocuité, l'efficacité et l'effet du tramiprosate
(ALZHEMED(MC)) sur la modification du cours de la maladie chez des patients
atteints de la maladie d'Alzheimer (MA). L'essai clinique nord-américain de
phase III, malgré les données descriptives indiquant des différences
numériques significatives en faveur du tramiprosate (ALZHEMED(MC)), n'a pas
permis de démontrer une différence statistique significative en faveur du
produit candidat pour les principaux critères d'évaluation sur 18 mois de
traitement. Toutefois, une différence substantielle observée dans le volume de
l'hippocampe a presque atteint une valeur statistique significative. En raison
des interférences dues aux différences significatives majeures entre sites qui
ont rendu de façon imprévisible les analyses statistiques beaucoup plus
complexes, des conclusions définitives sur l'effet thérapeutique du
tramiprosate (ALZHEMED(MC)) n'ont pu être obtenues. Neurochem a constitué un
comité consultatif spécial, composé d'experts en réglementation, en médecine
et en statistique dans des domaines touchant la maladie d'Alzheimer, les
traitements thérapeutiques relatifs au système nerveux central, les
évaluations fonctionnelles, l'imagerie, les biomarqueurs et la conception
d'essais cliniques. Le comité consultatif est chargé d'aider Neurochem à
examiner et à analyser les données générées par l'essai clinique de phase III
mené en Amérique du Nord. Son mandat consiste également à conseiller Neurochem
sur le programme relatif au tramiprosate (ALZHEMED(MC)). L'essai clinique de
phase III nord-américain a été réalisé sur 1 052 patients dans 67 centres
cliniques à travers les Etats-Unis et le Canada. Tous les patients qui ont
complété l'essai clinique de phase III mené en Amérique du Nord étaient
admissibles à recevoir du tramiprosate (ALZHEMED(MC)) dans le cadre d'une
étude de prolongation ouverte. Neurochem mène également un essai clinique de
phase III en Europe sur le tramisposate (ALZHEMED(MC)) pour le traitement de
la MA, étude portant sur 973 patients atteints de la MA d'intensité légère à
modérée et menée dans 69 centres situés dans dix pays d'Europe. En août 2007,
Neurochem a interrompu ses activités de sélection puisqu'elle avait atteint
ses objectifs de recrutement. Pour la période de neuf mois terminée le
30 septembre 2007, les frais de recherche et de développement comprennent
également les frais engagés pour soutenir l'essai clinique de phase III en
Amérique du Nord sur le tramiprosate (ALZHEMED(MC)), l'étude de prolongation
ouverte de phase II/III en cours sur l'eprodisate (KIACTA(MC)), ainsi que les
programmes de recherche sur les médicaments en cours.

    Les crédits d'impôt et subventions à la recherche se sont chiffrés à   
434 000 $ pour le trimestre à l'étude (1 434 000 $ pour la période de neuf
mois), contre 388 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent
(1 292 000 $ pour la période de neuf mois). Les crédits d'impôt à la recherche
représentent les crédits d'impôt remboursables obtenus en vertu du Programme
de la recherche scientifique et du développement expérimental du Québec, pour
les dépenses engagées au Québec.

    Les autres charges de recherche et développement se sont chiffrés à nil
pour le trimestre et la période de neuf mois à l'étude, contre 1 127 000 $
pour le trimestre et la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2006. En
2006, les autorités fiscales du Québec ont confirmé leur position dans
l'application du programme de crédits d'impôt selon laquelle les crédits
d'impôt étaient refusés pour les avantages imposables liés aux activités de
recherche et de développement et qui ont trait aux options sur actions pour
2005 et les exercices antérieurs. En conséquence, la direction a établi que
les critères de constatation de ces crédits n'étaient plus satisfaits et elle
a donc constaté une provision pour ces crédits d'impôts à la recherche.

    Les frais généraux et administratifs ont totalisé 2 559 000 $ pour le
trimestre à l'étude (9 184 000 $ pour la période de neuf mois), contre
2 723 000 $ pour la même période de l'exercice précédent (8 703 000 $ pour la
période de neuf mois). Ces frais sont encourus afin de supporter l'ensemble
des activités de la société.

    Le montant de la décision arbitrale s'est chiffré à nil pour le trimestre
et la période de neuf mois à l'étude comparativement à nil pour le trimestre
terminé le 30 septembre 2006 et 1 835 000 $ pour la période de neuf mois
terminée le 30 septembre 2006. Cette charge a trait au litige avec Immtech
Pharmaceuticals, Inc., auparavant Immtech International, Inc. (Immtech), qui a
pris fin en janvier 2007, lorsqu'Immtech, la University of North Carolina at
Chapel Hill (UNC) et la Georgia State University Research Foundation, Inc. ont
déposé un avis de désistement auprès de la Cour fédérale du district sud de
l'Etat de New York, aux Etats-Unis. Les plaignants se sont désistés
volontairement de leur plainte contre Neurochem auprès de la Cour fédérale
sans obtenir de paiement, de licence, d'entente commerciale, de concession ou
de compromis de la part de Neurochem.

    Les coûts remboursables se sont chiffrés à 73 000 $ pour le trimestre à
l'étude (332 000 $ pour la période de neuf mois), contre 152 000 $ pour la
période correspondante de l'exercice précédent (534 000 $ pour la période de
neuf mois). Ces coûts remboursables se composent des coûts engagés au nom de
Centocor et remboursables par cette dernière pour les activités relatives à
l'eprodisate (KIACTA(MC)).

    La rémunération à base d'actions s'est chiffrée à 998 000 $ pour le
trimestre à l'étude (2 854 000 $ pour la période de neuf mois), contre     
948 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent (2 645 000 $
pour la période de neuf mois). Cette charge se rapporte aux options sur
actions ainsi qu'aux primes d'encouragement à base d'actions; la charge de
rémunération relative aux options est mesurée à la juste valeur à la date
d'attribution et elle est passée en charges au cours du délai d'acquisition
des droits.

    Les intérêts créditeurs se sont élevés à 1 021 000 $ pour le trimestre à
l'étude (2 585 000 $ pour la période de neuf mois), contre 429 000 $ pour la
période correspondante de l'exercice précédent (1 503 000 $ pour la période de
neuf mois). L'augmentation découle principalement de soldes d'encaisse moyens
plus élevés au cours des périodes à l'étude par rapport à leur niveau au cours
des périodes correspondantes de l'exercice précédent.

    La charge de désactualisation s'est élevée à 1 452 000 $ pour le
trimestre à l'étude (14 568 000 $ pour la période de neuf mois), et représente
essentiellement les intérêts théoriques en vertu des PCGR sur les billets
convertibles de premier rang à 6 % d'un capital global de 42 085 000 $ émis en
novembre 2006 ainsi que sur les billets convertibles de premier rang à 6 %
d'un capital global de 40 000 000 $ (billets de premier rang) et sur les
billets convertibles subordonnés de premier rang à 5 % d'un capital global de
40 000 000 $ ( billets subordonnés ) émis en mai 2007. La société accumule la
valeur comptable des billets convertibles à leur valeur nominale par une
imputation au bénéfice échelonnée sur leur durée de vie prévue qui est de
60 mois, 54 mois et un mois, respectivement. La charge de désactualisation
pour la période de neuf mois à l'étude comprend un montant de 10 431 000 $ qui
a trait à l'accroissement des billets subordonnés, qui ont été convertis en
totalité au cours du deuxième trimestre de 2007.

    La variation de la juste valeur de l'actif lié à des titres dérivés a
donné lieu à un gain de 972 000 $ pour le trimestre à l'étude (perte de      
898 000 $ pour la période de neuf mois) et représente la variation de la juste
valeur des dérivés intégrés inclus dans les billets de premier rang et billets
subordonnés d'un capital global de 80 000 000 $ émis en mai 2007.

    Le gain de change s'est élevé à 565 000 $ pour le trimestre à l'étude
(gain de 1 184 000 $ pour la période de neuf mois), comparativement à une
perte de 24 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent
(perte de 525 000 $ pour la période de neuf mois). Les gains et les pertes de
change découlent des fluctuations des taux de change se rapportant aux actifs
monétaires nets libellés en devises, autres qu'en dollars américains qui est
la monnaie fonctionnelle et de présentation de la société, et consiste
principalement d'actifs libellés en dollars canadiens.

    Les autres produits se sont élevés à 270 000 $ pour le trimestre à
l'étude (987 000 $ pour la période de neuf mois), contre 545 000 $ pour la
période correspondante de l'exercice précédent (1 066 000 $ pour la période de
neuf mois). Les autres produits sont constitués de produits non liés à
l'exploitation, principalement des revenus de sous-location. Le trimestre
correspondant de l'exercice précédent comprend un montant de 293 000$ qui a
trait au recouvrement d'impôts fonciers d'exercices antérieurs.

    La quote-part de la perte d'une société sous influence notable s'est
élevée à néant pour le trimestre à l'étude (327 000 $ pour la période de neuf
mois), contre 452 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent
(1 951 000 $ pour la période de neuf mois). La part des actionnaires sans
contrôle s'est chiffrée à néant pour le trimestre à l'étude (109 000 $ pour la
période de neuf mois), contre 149 000 $ pour la période correspondante de
l'exercice précédent (639 000 $ pour la période de neuf mois). Ces éléments
découlent de la consolidation de la participation de la société dans une
société de portefeuille (Innodia Holding) qui détient les actions d'Innodia
Inc., dont Neurochem est le principal bénéficiaire. La quote-part de la perte
enregistrée au cours de l'exercice à l'étude a réduit à une valeur nominale le
placement à long terme de la société dans Innodia Holding. Innodia Inc. est
une société fermée en phase de démarrage qui a pour mission le développement
de nouveaux médicaments pour le traitement du diabète de type 2 et de ses
pathologies associées.

    Liquidités et ressources en capital

    Au 30 septembre 2007, la société disposait d'espèces, de quasi-espèces et
de titres négociables d'une valeur 70 637 000 $, contre 48 758 000 $ au
31 décembre 2006. Cette augmentation est principalement attribuable à
l'émission de billets convertibles en mai 2007 et est partiellement compensée
par les sorties de fonds liées aux activités d'exploitation.
    Le 2 mai 2007, la société a conclu un placement privé d'un capital global
de 80 000 000 $, à savoir 40 000 000 $ de billets convertibles de premier rang
à 6 % échéant en 2027 et 40 000 000 $ de billets convertibles subordonnés de
premier rang à 5 % échéant en 2012. Le prix de conversion initial des billets
convertibles de premier rang à 6 % est de 12,68 $ ou égal, s'il est moins
élevé, au cours moyen pondéré des actions ordinaires sur la période de cinq
jours précédant la conversion, sous réserve d'ajustements dans certaines
circonstances. Jusqu'à l'échéance du 2 mai 2027, la société versera l'intérêt
sur les billets convertibles de premier rang à 6 %, sous réserve de toute
conversion ou de tout rachat ou d'encaissement antérieurs. Les billets
convertibles subordonnés de premier rang à 5 % devaient être obligatoirement
convertis en actions ordinaires dans certaines circonstances. En lien avec
cette transaction, la société a émis des bons de souscription permettant,
jusqu'au 2 mai 2012, de souscrire un total de 2 250 645 actions ordinaires au
prix initial de 12,68 $ l'action, sous réserve d'ajustements dans certaines
circonstances. Au cours du trimestre terminé le 30 juin 2007, des billets
convertibles de premier rang à 6 % au montant de 10 500 000 $ ont été
convertis en 1 653 859 actions ordinaires et la totalité des billets
convertibles subordonnés de premier rang à 5 % ont été convertis en 4 444 449
actions ordinaires. Au cours du trimestre terminé le 30 septembre 2007, des
billets convertibles de premier rang à 6 % additionnels de 25 000 000 $ ont
été convertis en 3 965 462 actions ordinaires. Le produit net tiré du
placement s'est établi à 74 279 000 $ et, au 30 septembre 2007, une somme de
46 239 000 $ n'avait pas encore été engagée. L'emploi du produit continue
d'être, à tous les égards importants, conforme aux attentes indiquées dans les
documents déposés auprès des organismes de règlementation.
    En août 2006, la société a conclu une convention d'achat de titres à
l'égard d'une facilité de crédit avec Cityplatz Limited (Cityplatz), qui met à
la disposition de la société des fonds pouvant totaliser 60 000 000 $ en
échange de l'émission d'actions ordinaires à un escompte de 3,0 % par rapport
au cours du marché au moment des prélèvements, déduction faite d'une
commission de placement correspondant à 2,4 % du produit brut payable à
l'agent de placement, Rodman & Renshaw, LLC. La facilité de crédit établie par
la convention d'achat de titres prendra fin le 9 février 2009. La facilité de
crédit prendra également fin si (i) les actions ordinaires de la société sont
radiées de la cote du NASDAQ, à moins que les actions ordinaires ne soient
alors inscrites à la cote d'un autre marché boursier spécifié à l'entente et
que cette radiation ne soit liée à une inscription subséquente à un autre
marché boursier spécifié à l'entente, (ii) la société fait l'objet d'une
opération de changement de contrôle ou (iii) la société subit un effet
défavorable important auquel il est impossible de remédier avant l'avis de
prélèvement suivant. La société peut résilier la convention d'achat de titres
(i) si Cityplatz ne parvient pas à financer un prélèvement ayant fait l'objet
d'un avis approprié dans les cinq jours de bourse suivant la fin de la période
de règlement applicable ou (ii) après avoir prélevé au moins 25 000 000 $ sur
la facilité de crédit. Chaque partie peut également résilier la convention
d'achat de titres si le cours moyen pondéré en fonction du volume des actions
ordinaires est inférieur à 5 $ l'action durant plus de 30 jours de bourse
consécutifs, après rajustements. Etant donné que le prix par action actuel se
situe en dessous du prix minimum stipulé dans l'entente, l'entente peut être
résiliée en tout temps. Les parties ont entamé des pourparlers relativement
aux perspectives de cette entente et rien ne garantit qu'une entente peut être
conclue. Au 30 septembre 2007, la société n'avait pas effectué de prélèvements
sur sa facilité de crédit.
    Comme il a été mentionné précédemment, "l'encaisse affectée" présentée au
bilan consolidé représente les placements donnés en nantissement à la banque
afin de garantir des lettres de crédit. Au 30 septembre 2007, ces placements
se composaient d'effets de commerce adossés à des créances mobilières (ECACM).
Au cours du troisième trimestre de 2007, en raison d'une perturbation des
marchés du crédit, notamment du marché des ECACM, ces placements sont venus à
échéance sans qu'ils aient été remboursés, et ils demeurent en cours. Au
moment où ces placements ont été acquis, les ECACM étaient assortis d'une cote
de R1-élevé attribuée par Dominion Bond Rating Service, soit la plus haute
notation possible pour ce type de placement. La cote de crédit est
actuellement sous révision par l'agence de notation. Le 6 septembre 2007, un
comité pancanadien a été mis sur pied afin de superviser le processus de
restructuration prévu des ECACM. En outre, au troisième trimestre de 2007, la
lettre de crédit de 6 000 000 $ a été renouvelée au moment de sa venue à
échéance au cours de l'exercice, et elle a été prorogée jusqu'au 30 septembre
2008, avec comme garantie les ECACM. La société suit l'évolution de la
situation et du processus de restructuration; les pertes éventuelles, le cas
échéant, ne peuvent actuellement être déterminées.
    Au 30 septembre 2007, l'effectif de la société comprenait 172 employés.
    Au 31 octobre 2007, 48 846 595 actions ordinaires de la société étaient
en circulation, 220 000 actions ordinaires pouvaient être émises au chef de la
direction à l'atteinte de certains objectifs de rendement déterminés,        
2 738 934 options avaient été attribuées dans le cadre du régime d'options sur
actions de la société, 2 884 471 actions pourraient présentement être émises
en vertu des billets convertibles et 2 250 645 bons de souscriptions étaient
en circulation, pour un total de 56 940 645 actions ordinaires, sur une base
pleinement diluée.
    La société est d'avis que les espèces et les placements à court terme
dont elle dispose, les intérêts créditeurs prévus, le financement potentiel
provenant des partenariats, des contrats de recherche et des contrats de
licence, le produit potentiel tiré de la convention d'achat de titres, les
crédits d'impôt à la recherche, les subventions et les fonds qu'elle peut
recueillir sur les marchés des capitaux devraient suffire à financer son
exploitation et ses besoins en capitaux au cours de l'exercice à venir.
Toutefois, compte tenu des incertitudes liées au processus d'homologation, aux
résultats des essais cliniques et à la capacité de la société de conclure des
contrats de licences, de partenariat et/ou d'autres natures, la société devra
peut-être entreprendre d'autres opérations de financement afin de soutenir ses
activités dans l'avenir.

    Changement de monnaie fonctionnelle et de présentation
    A compter du 1er juillet 2007, la société a adopté le dollar américain en
tant que monnaie fonctionnelle et de présentation de l'information financière
étant donné qu'une proportion élevée de ses produits, de ses charges, de ses
actifs, de ses passifs et de son financement est libellée en dollars
américains. Avant cette date, les activités de la société étaient mesurées en
dollars canadiens et les états financiers consolidés étaient exprimés en
dollars canadiens. La société a suivi les recommandations du Comité sur les
problèmes nouveaux (CPN) de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA)
énoncées dans le CPN-130, "Méthode de conversion applicable lorsque la monnaie
de présentation est différente de la monnaie de mesure ou que la monnaie de
présentation est changée". Conformément au CPN-130, le solde des actifs et des
passifs au 30 juin 2007 a été converti en dollars US au taux de change en
vigueur à cette date; les produits, les charges et les flux de trésorerie ont
été convertis au taux moyen en vigueur au cours du semestre terminé le 30 juin
2007; et les opérations sur les capitaux propres ont été converties aux taux
historiques. A des fins de comparaison, les états financiers historiques ont
été retraités et présentés en dollars US, selon la méthode du cours de
clôture. Selon cette méthode, les actifs et les passifs sont convertis au
cours de clôture en vigueur à la fin de la période visée; les produits, les
charges et les flux de trésorerie sont convertis au taux moyen en vigueur au
cours de la période visée; et les opérations sur capitaux propres sont
converties aux taux historiques. Tout écart de change découlant de la
conversion est inclus au poste Cumul des autres éléments du résultat étendu
présenté dans les capitaux propres.

    
    Neurochem Inc.
    Données financières consolidées(1)
    (en milliers de dollars US, sauf les montants par action)


                         Trois mois arrêtés le        Neuf mois arrêtés le
                                  30 septembre                30 septembre
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des résultats          2007          2006          2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                            (non          (non          (non          (non
                        vérifiés)     vérifiés)     vérifiés)     vérifiés)

    Produits:
      Entente de
       coopération           228 $         542 $         913 $       1 609 $
      Coûts remboursables     73           152           332           534
    -------------------------------------------------------------------------
                             301           694         1 245         2 143
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges (revenus):
      Recherche et
       développement      11 964        12 890        43 533        37 546
      Crédits d'impôt
       et subventions
       à la recherche       (434)         (388)       (1 434)       (1 292)
      Autres charges de
       recherche et
       développement           -         1 127             -         1 127
    -------------------------------------------------------------------------
                          11 530        13 629        42 099        37 381
      Frais généraux et
       administratifs      2 559         2 723         9 184         8 703
      Décision arbitrale       -             -             -         1 835
      Coûts remboursables     73           152           332           534
      Rémunération à
       base d'actions        998           948         2 854         2 645
      Amortissements et
       radiation
       des brevets           380           377         1 087         1 170
      Intérêts débiteurs
       et charges
       bancaires              26            21           150            65
    -------------------------------------------------------------------------
                          15 566        17 850        55 706        52 333
    -------------------------------------------------------------------------
      Perte nette avant
       les éléments
       ci-dessous        (15 265)      (17 156)      (54 461)      (50 190)

      Intérêts
       créditeurs          1 021           429         2 585         1 503
      Charge de
       désactualisation   (1 452)            -       (14 568)            -
      Variation de la
       juste valeur
       de l'actif lié
       à des titres
       dérivés               972             -          (898)            -
      Gain (perte)
       de change             565           (24)        1 184          (525)
      Autres produits        270           545           987         1 066
      Quote-part de la
       perte d'une société
       sous influence
       notable                 -          (452)         (327)       (1 951)
      Part des actionnaires
       sans contrôle           -           149           109           639
    -------------------------------------------------------------------------
      Perte nette        (13 889 $)    (16 509 $)    (65 389 $)    (49 458 $)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
      Perte nette
       par action:
        De base
         et diluée         (0.29 $)      (0.43 $)      (1.54 $)      (1.28 $)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

      Nombre moyen
       pondéré
       d'actions
       ordinaires
       en
       circulation    47 495 376    38 814 360    42 360 279    38 589 402
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


                                                          Au            Au
                                                30 septembre   31 décembre
    Bilans consolidés                                   2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                                (non vérifié)     (vérifié)

      Espèces, quasi-espèces et titres négociables    70 637 $      48 758 $
      Autres actifs à court terme                      5 967        10 460
    -------------------------------------------------------------------------
      Total actif à court terme                       76 604        59 218
      Immobilisations et brevets                      10 241         8 992
      Autres actifs à long terme                       7 169         3 192
    -------------------------------------------------------------------------
      Total de l'actif                                94 014 $      71 402 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
      Passif à court terme                            22 142 $      22 377 $
      Passif à long terme                             52 357        50 017
      Part des actionnaires sans contrôle                680           725
      Capitaux propres                                18 835        (1 717)
    -------------------------------------------------------------------------
      Total du passif et capitaux propres             94 014 $      71 402 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

     (1) Données provenant des états financiers consolidés non vérifiés de
         la Société.
    

    A propos de Neurochem

    Neurochem Inc. se concentre sur le développement et la commercialisation
de médicaments novateurs destinés à des besoins médicaux critiques non
satisfaits. L'eprodisate (KIACTA(MC), auparavant FIBRILLEX(MC)) est
actuellement mis au point pour le traitement de l'amylose AA et fait l'objet
d'un examen réglementaire pour autorisation de mise en marché de la Food and
Drug Administration des Etats-Unis et de l'Agence européenne des médicaments.
Le tramiprosate (ALZHEMED(MC)), destiné au traitement de la maladie
d'Alzheimer, est en cours d'essais cliniques de phase III à la fois en
Amérique du Nord et en Europe, et le tramiprosate (CEREBRIL(MC)), qui vise la
prévention de l'accident cérébrovasculaire hémorragique secondaire dû à
l'amylose cérébrovasculaire, a complété un essai clinique de phase IIa.

    Pour communiquer avec Neurochem

    Pour obtenir plus de renseignements sur Neurochem et son programme de
développement de médicaments, veuillez composer le 1 (877) 680-4500, notre
numéro de téléphone sans frais pour l'Amérique du Nord, ou consulter notre
site web : www.neurochem.com.

    Certaines déclarations contenues dans ce communiqué, à l'exception des
déclarations de fait - qui sont vérifiables indépendamment à la date des
présentes - peuvent constituer des déclarations prospectives. De telles
déclarations, formulées d'après les attentes actuelles de la direction de
l'entreprise, comportent de nombreux risques et incertitudes, connus ou
inconnus, dont bon nombre échappent au contrôle de Neurochem. De tels risques
comprennent, notamment : l'effet de la conjoncture économique en général, la
conjoncture dans l'industrie pharmaceutique, des changements réglementaires
dans les territoires où Neurochem fait affaire, la volatilité du marché
boursier, les fluctuations de coûts, les changements dans l'environnement
concurrentiel découlant des fusions et les autres risques dont il est question
dans les documents publics de Neurochem. En conséquence, les résultats réels
peuvent différer substantiellement de ceux prévus exprimés dans les
déclarations prospectives. Le lecteur ne doit pas accorder une confiance
exagérée aux déclarations prospectives incluses dans ce communiqué. Ces
déclarations ne sont valables qu'à la date où elles sont faites et Neurochem
n'a pas l'obligation et nie toute intention de mettre à jour ou de revoir ces
déclarations à la suite de quelque événement ou circonstance que ce soit.
Veuillez consulter notre notice annuelle d'information pour connaître plus de
facteurs de risque susceptibles d'affecter la Société et ses affaires.




Renseignements :

Renseignements: Lise Hébert, Ph.D., Vice-présidente, Communications
d'entreprise, (450) 680-4570, lhebert@neurochem.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.