NÉGOCIATIONS DIFFICILES À LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK (CSK) - LES ENSEIGNANTS MEMBRES DE L'AENQ (CSQ) VOTENT MASSIVEMENT EN FAVEUR DE LA GRÈVE

MONTRÉAL, le 11 févr. /CNW Telbec/ - Lors d'un scrutin dont le taux de participation historique était de 96 %, les enseignants de la CSK et membres de l'Association des Employés du Nord-Québécois (AENQ-CSQ), ont voté à 88 % contre la dernière offre patronale de la Commission scolaire Kativik et se sont prononcés à 85 % en faveur de moyens de pression lourds, dont une première journée de grève le 8 mars 2011.

« Le message lancé par les enseignantes et enseignants de la CSK et membres de l'AENQ est très clair. Une entente ne sera possible que si un règlement satisfaisant est obtenu sur les points suivants : l'adaptation scolaire et les maximums d'élèves par classe, l'adaptation du calendrier scolaire à la réalité du Nunavik, tout ce qui entoure la question des logements, notamment la taxation et, enfin, les disparités régionales, en particulier la question du cargo », a déclaré M. Patrick D'Astous, président de l'AENQ.

« Nous appuyons l'AENQ dans sa recherche d'un règlement satisfaisant. Il est temps que la partie patronale démontre qu'elle veut répondre aux attentes des enseignantes et enseignants du Nord-Québécois et de la population du Nunavik qui est en droit d'exiger des services d'éducation comparables à ceux offerts au reste de la population du Québec », a ajouté Guy Savard, vice-président de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ). 

Les enseignantes et enseignants de la CSK et membres de l'AENQ ont appuyé un plan d'action visant à tout mettre en œuvre pour que les négociations donnent les résultats escomptés. Ainsi, on pourra compter sur des activités de visibilité et d'information. Une première journée de grève se tiendra le 8 mars 2011 et précèdera un crescendo d'arrêts de travail en lien avec l'évolution des travaux à la table. D'ailleurs, un fonds de grève a été mis sur pied et un blitz médiatique visant les futurs enseignants et enseignantes du Nord-Québécois se prépare. La grève générale illimitée est déjà prévue dès le retour des vacances d'été si un règlement ne survient pas d'ici à la fin de la présente année scolaire.

Profils

La FSE-CSQ représente quelque 60 000 enseignantes et enseignants des commissions scolaires du Québec à tous les secteurs d'enseignement, tant au préscolaire, au primaire et au secondaire qu'à la formation professionnelle et à l'éducation des adultes.

L'AENQ regroupe les enseignantes et enseignants ainsi que le personnel de soutien scolaire des commissions scolaires Crie et Kativik en plus des travailleurs de deux CPE d'Eeyou Istchee. Elle compte plus de 1 400 membres travaillant notamment dans les 9 communautés cries et les 14 communautés inuites du Nunavik. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et est représentée notamment au sein de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE).

SOURCE ASSOCIATION DES EMPLOYES DU NORD QUEBECOIS (AENQ)

Renseignements :

Patrick D'Astous, président AENQ
514 916-2396  

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES EMPLOYES DU NORD QUEBECOIS (AENQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.