Négociations des agents et des agentes de sécurité - Les offres patronales sont acceptées dans une proportion de 75,8 %



    MONTREAL, le 11 juin /CNW Telbec/ - Les 14 000 agents et agentes de
sécurité représentés par le Syndicat des Métallos (FTQ) ont accepté dans une
proportion de 75,8 % les dernières offres de l'Association provinciale des
agences de sécurité (APAS). "En présence d'un conciliateur, les employeurs
avaient bougé. Après avoir fait une analyse des offres patronales, nous
croyons avoir obtenu le maximum dans les circonstances. Nous avons un bon
contrat de travail qui assure une stabilité dans l'industrie pour les
cinq prochaines années", a déclaré Robert Bernier, coordonnateur du Syndicat
des Métallos (FTQ) dans la région de Montréal et porte-parole du comité de
négociation syndical.
    Le règlement prévoit des augmentations de salaire de 3,1 % par année
pendant cinq ans. Le salaire horaire sera de 15,15 $ à la fin du contrat de
travail. Les employeurs ont également bougé sur la question des primes, un
autre enjeu important de ce conflit. C'est ainsi que la prime de secourisme
passe à 0,40 $ l'heure. Si l'agent de sécurité ou l'agente de sécurité doit
suivre un cours de formation pour l'utilisation du défibrillateur, une prime
supplémentaire de 0,20 $ l'heure est ajoutée. Une nouvelle prime de 0,25 $
l'heure a été introduite pour l'utilisation des téléphones cellulaires.
L'allocation pour le kilométrage passe à 0,45 $ l'heure. Enfin, advenant que
l'agent ou l'agente de sécurité utilise son véhicule comme abri lorsque des
barrières sont situées dans des endroits éloignés, la prime sera de 2,00 $
l'heure.

    Vote par la poste

    Les 26 et 27 mai, le Syndicat des Métallos (FTQ) avait tenu des
assemblées d'information à Montréal, Québec et Gatineau. Simultanément, un
envoi postal du règlement proposé avait été envoyé à tous les membres. Près de
5 000 membres ont retourné leur bulletin de vote. "Cette expérience a permis
une plus grande participation au vote. Soulignons aussi que c'est le
militantisme de nos membres qui a fait comprendre aux employeurs qu'ils
devaient bouger", a poursuivi Michel Courcy, permanent.
    C'est le 21 mars 2008 que les 14 000 agents et agentes de sécurité ont
rejeté pour une deuxième fois dans une proportion de 65,5 % les dernières
offres patronales. Le résultat de ce vote était encore plus fort que celui
ayant mené au rejet historique des premières offres le 12 février dernier.
Depuis le 25 mars, des moyens de pressions avaient été exercés dans plusieurs
régions du Québec. Les résultats pour l'acceptation du contrat de travail ont
été transmis aux agents et aux agentes de sécurité dans la journée de lundi du
9 juin.




Renseignements :

Renseignements: Robert Bernier, Syndicat des Métallos (FTQ), (514)
599-2001; Michel Courcy, Syndicat des Métallos (FTQ), (514) 599-2016


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.