Négociations coordonnées de l'hôtellerie - La pression monte à l'hôtel des Seigneurs de Saint-Hyacinthe



    MONTREAL, le 29 janv. /CNW Telbec/ - Les employé-es (CSN) de l'hôtel des
Seigneurs de Saint-Hyacinthe se sont prononcés à l'unanimité à scrutin secret
en faveur de l'exercice de moyens de pression, à l'exclusion de la grève
générale illimitée.
    La convention collective est échue depuis le 31 décembre dernier, les
syndiqué-es souhaitent améliorer leurs conditions de travail localement. Ils
veulent aussi obtenir les mêmes avantages que ceux négociés jusqu'ici par la
Fédération du commerce de la CSN (FC-CSN) dans le cadre des négociations
coordonnées de l'hôtellerie entreprises l'été dernier.

    Demandes locales

    En plus des augmentations de salaire totalisant 13 % que sont allés
chercher les travailleuses et les travailleurs de 30 autres hôtels, ceux de
l'hôtel des Seigneurs demandent un ajustement salarial. Il revendique un
raccord de 1,50 $ l'heure pour chacun des titres d'emploi.
    Toujours au chapitre des enjeux locaux, ils exigent, pour l'essentiel, le
maintien du statut d'employé à temps plein, l'encadrement de l'ajout du nombre
d'heures travaillées, et l'amélioration de la confection des horaires de
travail

    Demandes communes

    Les travailleuses et les travailleurs de l'hôtel de Seigneurs aimeraient
bien décrocher les mêmes avantages que ceux négociés jusqu'ici par FC-CSN dans
le cadre des négociations coordonnées de l'hôtellerie :

    
    - une réduction de la charge de travail des préposées aux chambres ;
    - des mesures favorisant la conciliation entre la famille et le travail ;
    - des dispositions limitant les recours aux agences de personnel ;
    - des augmentations de salaire totalisant 13 % ;
    - l'amélioration du régime de retraite ;
    - la bonification des assurances collectives ;
    - des jours de maladie ;
    - l'amélioration des procédures de griefs et d'arbitrage ;
    - un contrat de travail de trois ans et demi se terminant le 30 juin
      2012.
    

    L'employeur et le syndicat doivent se rencontrer en négociation à cinq
reprises d'ici le 26 mars.

    Le syndicat représente 290 employé-es
    10 syndicats - 2 conflits
    Des 40 syndicats participant à cette ronde de négociations de
l'hôtellerie, dix sont toujours à la recherche d'un accord : le Holiday Inn
Longueuil, en lock-out depuis le 17 juillet ; le Sheraton Four Points, en
grève générale depuis le 25 août ; le Holiday Inn Centre-ville ; le Mahi ; le
Day's Inn ; le Ritz-Carlton ; le Comfort Inn de Pointe-Claire ; le Comfort Inn
de Dorval ; le Château-Cartier de Gatineau et l'hôtel des Seigneurs de
Saint-Hyacinthe.

    Au total, la FC-CSN compte 37 500 membres, dont 6500 dans les hôtels du
Québec. De ce nombre, environ 5500 font partie de la ronde de négociations
coordonnées 2008, soit les membres des syndicats de 40 hôtels totalisant 11
500 chambres. La CSN compte aujourd'hui 300 000 membres dans tous les secteurs
d'activité.




Renseignements :

Renseignements: Michel Crête, CSN-Information, (514) 598-2454, (514)
703-0775; Source: Confédération des syndicats nationaux (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.