Négociations coordonnées dans l'hôtellerie: coup d'éclat des syndicats CSN



    MONTREAL, le 18 juill. /CNW Telbec/ - Plus de 800 salarié-es d'hôtels,
membres de 14 syndicats CSN en négociations coordonnées de Montréal, de Laval
et de Longueuil ont fait grève quelques heures aujourd'hui. Ils se sont donné
rendez-vous au Reine-Elizabeth, dont ils ont occupé le hall principal durant
plus d'une heure.
    Au son des percussions de la troupe Kumpa'nia, les syndiqué-es ont fait
la démonstration, de façon festive et pacifique, de l'importance qu'ils
accordent à ces négociations et de leur détermination à obtenir des règlements
satisfaisants.
    Pour le président de la Fédération du commerce de la CSN, Jean Lortie,
"c'est un message fort que les employé-es envoient ce matin aux directions
hôtelières. Nous sommes unis et solidaires pour défendre nos revendications
communes, notamment la réduction de la charge de travail des préposé-es aux
chambres. Les hôteliers doivent se le tenir pour dit : on ne lâchera pas tant
que nous n'aurons pas des règlements satisfaisants. Nous sommes capables de
multiplier les actions comme celle de ce matin. Les employeurs peuvent éviter
ces perturbations et les conflits de travail. Ils n'ont qu'à s'asseoir aux
tables de négociation et nous déposer des réponses sérieuses aux principaux
enjeux de ces négociations".
    Pour sa part, la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau réitère
l'appui inconditionnel des 300 000 membres de la CSN. "L'hôtellerie est un
fleuron important de l'économie montréalaise et québécoise. La réputation des
hôtels repose presque entièrement sur le professionnalisme des employé-es. Il
est légitime qu'ils réclament leur part de la richesse". Elle a aussi assuré
les salarié-es du Holiday Inn de Longueuil, mis en lock-out hier après-midi,
que la CSN les soutiendrait : "A la CSN, la solidarité, c'est presque
génétique. Si la volonté de l'employeur était d'atteindre le moral de ses
employé-es, le vote sans équivoque de grève générale illimitée qu'ils ont pris
ensuite démontre bien qu'ils n'entendent pas lâcher la bataille. La CSN est à
leur côté".

    Votes de grève

    Les huit syndicats CSN de la région de Québec consulteront leurs membres
sur la proposition d'une banque de 72 heures de débrayage, jeudi prochain. On
peut donc penser que de nouvelles actions de grande envergure comme celle de
ce matin pourraient se tenir un peu partout au Québec au cours des prochains
jours.
    Les salarié-es de 41 hôtels en négociations coordonnées réclament
notamment :

    
    - la réduction de la charge de travail des préposé-es aux chambres ;
    - un contrat de travail de trois ans, assorti d'augmentations de salaire
      décentes ;
    - des améliorations au régime de retraite ;
    - des mesures de conciliation famille-travail ;
    - l'élimination des recours croissants au personnel d'agences.

    11 500 chambres

    Au total, la Fédération du commerce CSN compte 37 500 membres, dont 6500
dans les hôtels du Québec. De ce nombre, environ 5500 font partie de la ronde
de négociations coordonnées 2008, soit les membres des syndicats de 41 hôtels
totalisant 11 500 chambres. La CSN compte aujourd'hui 300 000 membres dans
tous les secteurs d'activité. Pour tout savoir sur les négociations
coordonnées de l'hôtellerie : www.fc.csn.qc.ca/nego2008.
    




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Larche, Service des communications de la
CSN, (514) 598-2264; Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.