Négociations chez Waterville TG - Assemblée générale des membres le 5 octobre



    QUEBEC, le 24 sept. /CNW Telbec/ - Les 800 métallos chez Waterville TG
sont en négociation depuis un mois conformément aux dispositions de la
convention collective de six ans qui prévoit une renégociation des salaires
après trois ans avec droit de grève et de lock-out. "La crise que traverse
l'industrie automobile en Amérique du Nord n'épargne pas notre usine.
L'employeur nous a montré ses états financiers. Nous sommes impliqués dans un
processus de négociation marqué par ce contexte difficile. Nous analysons la
situation. Nous en discuterons avec nos membres. Ce sont eux qui prendront les
décisions finales", a déclaré Dominic Lemieux, permanent du Syndicat des
Métallos (FTQ)
    "Il est déplorable que les médias se soient emparés de cette
renégociation sans que nous ayons pu rencontrer nos membres. Cela ne fait
qu'augmenter le sentiment d'insécurité prévalant dans toute l'industrie. Par
respect pour eux, nous demandons aux médias d'attendre au point de presse que
nous ferons après notre assemblée générale des membres à Fleurimont le 5
octobre", a poursuivi Roch Drapeau, président de la section locale 696 du
Syndicat des Métallos (FTQ)

    Waterville TG emploie 800 travailleuses et travailleurs. Ils fabriquent
des bandes d'étanchéité pour les automobiles.




Renseignements :

Renseignements: Dominic Lemieux, Syndicat des Métallos (FTQ), (450)
656-1113; Roch Drapeau, Syndicat des Métallos (FTQ), (819) 837-2933


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.