Négociations avec le SPUQ et le SEUQAM - Pourquoi l'UQAM n'est pas en mesure de faire d'offres monétaires pour l'instant



    MONTREAL, le 5 févr. /CNW Telbec/ - Dans le cadre des négociations des
conventions collectives actuellement en cours, notamment celles avec les
professeurs (SPUQ) où les pourparlers sont avancés, mais également celles avec
le personnel (SEUQAM), l'UQAM ne peut, à ce moment-ci, déposer d'offres de
nature monétaire. Voici les raisons qui expliquent cette situation.
    Dans l'entente intervenue le 5 décembre 2008 entre le MELS et l'UQAM,
laquelle prévoyait que le gouvernement du Québec remettrait à l'UQAM des
subventions retenues de 65 M $ (versées le 22 décembre 2008) et assurerait le
décaissement de 180 M $ pour le Complexe des sciences Pierre-Dansereau pendant
le premier trimestre de 2009, deux conditions avaient été stipulées :

    
    - L'élaboration, par une firme externe, d'une étude de balisage
      concernant les conditions de travail des salariés de l'UQAM. Cette
      étude en cours a pour objet de comparer les conditions de travail
      applicables à l'UQAM avec les autres conventions collectives du secteur
      universitaire québécois.
    - L'élaboration, par l'UQAM, d'un plan de retour à l'équilibre budgétaire
      d'ici 2013-2014. Ce plan doit être soumis au gouvernement du Québec au
      plus tard le 31 mai 2009.
    

    L'UQAM est obligée de remplir ces deux conditions. Le plan de retour à
l'équilibre et l'étude de balisage permettront, d'une part de situer les
conditions de travail des divers groupes d'emploi de l'UQAM par rapport à
celles des autres universités, d'autre part d'inscrire d'éventuelles offres
monétaires dans une perspective budgétaire mieux connue et plus structurée.
Ils permettront enfin de rassurer le gouvernement quant à la santé financière
de l'Université.
    C'est pour ces raisons que l'UQAM ne peut faire, à ce moment-ci, d'offres
monétaires responsables aux différentes tables de négociation. La situation
financière de l'UQAM, qui prévoit un déficit de l'ordre de 10 M $ pour
2008-2009, est trop fragile et trop incertaine. Agir autrement risquerait
d'entraîner l'Université dans une nouvelle dérive financière particulièrement
dangereuse pour son avenir.
    La Direction de l'UQAM est toutefois résolue et disponible à poursuivre
les pourparlers de négociation tout en tenant compte des obligations de
l'entente intervenue avec le gouvernement du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Daniel Hébert, directeur, Service des communications de
l'UQAM, (514) 987-3447, hebert.daniel@uqam.ca

Profil de l'entreprise

UQAM

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.