Négociation au Collège Stanislas de Montréal et de Québec - Le syndicat profite de l'élection française pour mettre de la pression

MONTRÉAL, le 6 mai 2017 /CNW Telbec/ - À l'occasion du 2e tour des élections françaises, qui se tient aujourd'hui dans les locaux du Collège Stanislas de Montréal, les employé-es du collège accentueront la pression sur l'employeur afin de dénouer l'impasse qui perdure dans les négociations.

Le Syndicat des employé-es du collège Stanislas (FEESP-CSN), qui représente le personnel de l'entretien ménager, de l'entretien général et les gardiennes et techniciennes de laboratoire, profitera de la présence des électeurs - dont de nombreux parents d'élèves fréquentant Stanislas -  afin de les sensibiliser aux enjeux de leur négociation.

Le syndicat et le collège sont actuellement en négociation pour renouveler leur contrat de travail. Devant les reculs majeurs exigés par l'employeur, les discussions se déroulent en conciliation devant le Tribunal administratif du travail (TAT). « Le Collège souhaite transférer notre travail de nuit et réduire de façon draconienne nos conditions de travail. Et comme si ce n'était pas suffisant, il nous menace d'abolir la majorité de nos postes en utilisant les services d'une firme de nettoyage privée si nous n'acceptons pas ses demandes de recul », explique Jean Lacoursière, président du syndicat des employé-es du Collège Stanislas - CSN. Alors que le collège confirme ne pas être en situation précaire, il exige toutefois des concessions qui avoisinent le demi-million de dollars.  

Le syndicat invite l'employeur à respecter les valeurs qui font la renommée du Collège Stanislas et qui sont chèrement partagées par tous, soit : le respect, la solidarité et l'ouverture. « Depuis des années, nous faisons bien notre travail avec le goût de l'effort et de façon responsable. Nous tenons à conserver nos acquis », conclut Jean Lacoursière.

À propos
La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) représente près de 30 000 membres dans 37 commissions scolaires francophones et anglophones et près de 4000 membres dans 34 cégeps. Elle regroupe plus de 200 membres œuvrant dans les établissements d'enseignement privés de même que 640 membres à l'Université Concordia.

 

SOURCE Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN)

Renseignements : Noémi Desrochers, Service des communications de la CSN, Cellulaire : 514 216-1825 ; bureau : 514 598-2162


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.