MRRM Inc. - Rapport de gestion et résultats d'exploitation - Intermédiaire - au 31 mai 2014 - 1er trimestre

Le présent rapport de gestion doit être lu en parallèle avec le premier rapport trimestriel de l'exercice 2015 déposé sur SEDAR. Les présents documents peuvent contenir des énoncés prospectifs sur la société. Ces énoncés comportent nécessairement des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient très différents de ceux qui sont formulés dans de tels énoncés. La société considère comme raisonnables les hypothèses sur lesquelles reposent ces énoncés au moment où elles ont été préparées, mais elle prévient le lecteur que les hypothèses relatives à des événements futurs et sur lesquels la société n'a souvent aucune prise pourraient se révéler inexactes.

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été dressés par la société conformément aux normes internationales d'information financière («IFRS») et n'ont pas été révisés par les vérificateurs de la société. Certains chiffres comparatifs ont été reclassés pour être conformes à la présentation adoptée dans les états financiers.

Des documents et de l'information supplémentaires figurent dans le Système électronique de données, d'analyse et de recherche (SEDAR) accessible par Internet. Pour accéder au profil ou aux documents de la société MRRM, veuillez consulter l'adresse www.sedar.com. On peut également obtenir des renseignements sur le site Web de la société à l'adresse www.MRRM.ca.

MONTRÉAL, le 18 juin 2014 /CNW Telbec/ -

Résultats et résultat étendu consolidés et bénéfices non répartis

Les produits pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 17 236 000 $ (14 317 000 $) soit une augmentation de 2 919 000 $ (20,4 %). Comme il est indiqué dans l'information sectorielle, les ventes et les produits tirés des activités d'exploitation se sont établis à 17 113 000 $ (14 281 000 $) représentant 99,3 % (99,7 %) des revenus totaux. Les produits provenant de la société mère ont totalisé 123 000 $ (36 000 $). Les gains non-réalisés de la juste valeur des titres négociables détenus pour revente ont totalisé 83 000 $ comparativement à 6 000 $ pour l'exercice précédent. Les produits d'exploitation ont augmenté de 2 832 000 $ (19,8 %) comparativement à l'exercice précédent. Les produits tirés de la société mère ont augmenté de 87 000 $; pour plus de détails, se référer à la section des produits du portefeuille sous placements de la société.

Les coûts et les charges pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 17 164 000 $ (14 723 000 $), soit une augmentation de 2 441 000 $ (16,6 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation, avant les frais de change et les intérêts, ont augmenté de 2 382 000 $ (16,3 %). Les charges liées à la société mère ont augmenté de 42 000 $.

Les résultats d'exploitation sont expliqués plus en détail un peu plus loin dans le présent rapport.

L'incidence des fluctuations du dollar canadien a entraîné un gain de change total de 46 000 $ pour l'exercice comparativement à une perte de 22 000 $ pour l'exercice précédent tous inclus dans le coût des marchandises. Comme il est présenté dans les Notes complémentaires, le risque de change net peut être détaillé comme suit : au 31 mai 2014, (72 000 $) US passifs nets;  et au 31 mai 2013, 900 000 $ US actifs nets; au 28 février 2014, 507 000 $ US actifs nets;  et au  28 février 2013, (312 000 $) US passifs nets.

La société utilise des contrats de change à terme afin de gérer son exposition lié au taux de change. Au 31 mai  2014, la société a conclu des contrats de change en circulation qui a permis à la société d'acheter 8,0 millions $ US à un taux moyen de 1,1047. Les dates d'échéance de ces contrats s'échelonnent de juin 2014 à janvier 2015. La société a enregistré un passif à court terme à l'état résumé consolidé de la situation financière sous les rubriques «passifs financiers dérivés » au montant de  135 000 $.

La société est exposée au risque de change en raison de ses importations de riz en vrac provenant des États-Unis et des pays outre-mer. Ces risques sont atténués en partie par les ventes en dollars américains et par l'achat de contrats de change à terme. Une augmentation (diminution) de 1% du taux de change du dollar américain dans la prochaine année fiscale affectera les profits d'environ 50 000 $ annuellement. L'analyse de la sensibilité est fondée sur les besoins nets de la société pour les devises étrangères et, tient aussi compte des contrats de change à terme qui compensent les effets des variations des taux de change.

Les intérêts débiteurs sur la dette bancaire ont totalisé 32 000 $ pour l'exercice comparativement à 15 000 $ pour l'exercice précédent, soit une augmentation de 17 000 $.

Le résultat net avant impôt pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à 72 000 $ (-406 000 $), soit une augmentation de 478 000 $. Le résultat découlant des activités d'exploitation a totalisé pour l'exercice (exercice précédent)  39 000 $ (-395 000 $), soit une augmentation de 434 000 $. Le résultat provenant de la société mère pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à 33 000 $ (-11 000 $), soit une augmentation de 44 000 $.

Les impôts sur le résultat pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé -5 000 $ (-126 000 $). Les détails des composantes d'impôts sont présentés aux Notes complémentaires.

Le résultat net  pour l'exercice (exercice précédent) s'est établi à 77 000 $ (-280 000 $) ou 0,03 $ (-0,11 $) par action.

La déclaration et le versement de dividendes sont au gré du conseil d'administration.

Sommaire des résultats trimestriels

Le sommaire suivant a été extrait des états financiers de la société pour chacun des huit derniers trimestres complets.

Sommaire des résultats
financiers des huit
derniers trimestres
31 mai
2014
(1er trim.
2015)
28 février
2014
(4e trim.
2014)
30 nov.
2013
(3e trim.
2014)
31 août
2013
(2e trim.
2014)
31 mai
2013
(1er trim.
2014)
28 février
2013
(4e trim.
2013)
30 nov.
2012
(3e trim.
2013)
31 août
2012
(2e trim.
2013)
(en milliers de dollars, à l'exception des
montants par action - non vérifié)
$ $ $ $ $ $ $ $
Produits 17 236 15 955 16 481 14 864 14 317 14 671 14 778 14 801
Résultat net 77 -42 193 -60 -280 367 86 271
Résultat net par action 0,03 -0,01 0,07 -0,02 -0,11 0,15 0,03 0,11
Dividendes par action 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,80 0,00


Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière

Dans le cadre de ses activités d'investissement, la société a ajouté 2 000 $ en immobilisations corporelles nettes comparativement à 351 000 $ pour l'exercice précédent.

Facilités de crédit disponibles

La facilité de crédit disponible et présentée à la fin de l'exercice précédent demeure inchangée. La facilité comprend une facilité de crédit renouvelable jusqu'à un maximum de 7 000 000 $ CA {ou le montant équivalent en dollars américains}. La société peut aussi, à son gré, tirer parti des acceptations bancaires. Les engagements et arrangements financiers relatifs à cette facilité sont précisés dans les notes aux états financiers consolidés vérifiés. Toutes les clauses financières ont été respectées et leurs conditions ont été remplies.

Les créances clients ont augmenté de 187 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont augmenté de 474 000 $ (5,5 %) et l'ensemble des volumes de riz a diminué de 1,1 % .

Titres négociables- voir le tableau des investissements par catégorie sous la description des résultats.

Les immobilisations ont diminué de 444 000 $ comprenant des ajouts de 2 000 $ et 446 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 3 755 000 $ comparativement à 3 551 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont diminué de 18 000 $ principalement en raison du volume d'achat de riz en fin de mois et partiellement compensé par les sommes dues reliées aux services de l'agence maritime.

Les impôts différés, passif net, ont diminué de 86 000 $.

Les capitaux propres sont passés de 17 659 000 $ à 17 487 000 $, ce qui représente une diminution de 172 000 $ et 6,90 $ (6,97 $) par action.

Le capital-actions est demeuré inchangé à 539 000 $ et il est constitué de 2 535 000 actions ordinaires.

Les actions de MRRM Inc. ont une distribution très limitée et sont rarement négociées sur la Bourse de croissance TSX sous le symbole MRR. www.TSX Venture Exchange

Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière par secteur

Transformation et vente de produits alimentaires

Les créances clients ont augmenté de 251 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont augmenté de 474 000 $ (5,5 %) et l'ensemble des volumes de riz a diminué de 1,1 % .

Les immobilisations ont diminué de 444 000 $ comprenant des ajouts de 2 000 $ et 446 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 4 005 000 $ comparativement à 3 886 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont diminué de 79 000 $ principalement en raison du volume d'achat de riz en fin de mois.

Les impôts différés, passif net, ont diminué de 77 000 $.

Agence maritime

Les créances clients ont diminué de 64 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

La position bancaire a été de 3 136 000 $ comparativement à 3 119 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 48 000 $ en raison du calendrier des paiements effectués au nom des propriétaires de navires.

Placements

La dette bancaire a été de 2 886 000 $ comparativement à 2 784 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les titres négociables ont été de 3 774 000 $ comparativement à  3 656 000 $ à la fin de l'année fiscale.

Les impôts différés, passif net, ont diminué de 9 000 $.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 13 000 $.

Conventions comptables cruciales :

Les conventions comptables cruciales à la société sont celles qui sont identifiées comme étant les plus importantes afin de déterminer sa condition financière ainsi que ses résultats. Un sommaire des conventions comptables significatif pour la société, comprenant les conventions comptables cruciales, est indiqué aux Notes complémentaires du rapport annuel au 28 février 2014. Un extrait de ces conventions ainsi que de nouvelles conventions comptables adoptées au cours de l'exercice, est aussi indiqué aux Notes complémentaires aux états financiers consolidés trimestriels.

Normes comptables

Normes, modifications et interprétations relatives aux normes existantes non encore en vigueur et non adoptées de façon anticipée par la société

À la date de l'autorisation des présents états financiers consolidés, certaines nouvelles modifications et interprétations des normes existantes ont été publiées mais ne sont pas en vigueur ni n'ont été adoptées par la société de façon anticipée.

La direction prévoit que toutes les prises de position pertinentes seront adoptées dans les méthodes comptables de la société pour la première période ouverte à compter de la date d'entrée en vigueur de la prise de position. L'information concernant les nouvelles normes, modifications et interprétations qui devraient être pertinentes pour les états financiers de la société est présentée ci-après. Certaines autres normes et interprétations ont été publiées, mais ne devraient pas avoir une incidence importante sur les états financiers consolidés de la société.

IFRS 9 Instruments financiers

En novembre 2009, l'IASB a publié la nouvelle norme IFRS 9 qui remplacera la norme IAS 39 Instruments financiers : Comptabilisation et évaluation. La norme fournit des indications sur le classement et l'évaluation des actifs financiers. En octobre 2010, l'IASB a modifié l'IFRS 9 afin d'y ajouter des indications sur le classement et l'évaluation des passifs financiers, ainsi que des exigences concernant la décomptabilisation d'actifs financiers et de passifs financiers. En novembre 2013, l'IASB a publié le chapitre traitant de la comptabilité de couverture.

En novembre 2011, l'IASB a décidé d'envisager d'apporter des modifications limitées au modèle de classement des actifs financiers d'IFRS 9 afin de traiter des questions d'application. De plus, en novembre 2013, l'IASB a décidé de reporter à une date encore indéterminée la mise en application d'IFRS 9. La direction de la Société n'a pas encore déterminé l'incidence que cette nouvelle norme aura sur les états financiers cumulés. La direction ne prévoit pas adopter IFRS 9 avant que la norme soit complétée et qu'elle puisse déterminer toutes les incidences de ces changements.

Description des résultats

Au niveau du secteur de la Transformation et vente de produits alimentaires, les produits ont augmenté de 2 740 000 $ (20,8 %) à 15 938 000 $ pour l'exercice comparé à l'année dernière. L'augmentation des ventes nettes est due à l'augmentation des ventes aux clients industriels. Les coûts et charges ont augmenté de 2 361 000 $ (17,5 %) à 15 887 000 $ pour l'exercice comparé à l'année dernière. Les bénéfices avant impôts pour l'exercice ont augmenté de 379 000 $ à 51 000 $ comparé à l'année dernière.

La société continue de rechercher de nouveaux produits de détail à valeur ajoutée. La société a installé du matériel d'emballage au cours du premier trimestre de l'exercice en cours pour réduire la dépendance à la sous-traitance de certains produits. Dainty Foods International (DFI) continue à faire des percées sur le marché américain de détail.

Le dollar canadien s'est affaibli au cours de l'année fiscale 2014 engendrant un impact négatif sur les marges. Selon les prédictions du marché, le dollar canadien continuera à se négocier en-dessous de la parité.

Le marché du riz

La superficie des plantations de riz à long grain du sud des États-Unis en 2013-2014 a affiché son niveau le plus bas en 27 ans, en baisse de 11 % comparativement à l'exercice précédent. Les rendements au niveau de l'industrie sont meilleurs que les trois dernières années. Les conditions météorologiques normales (températures  chaudes durant la nuit) qui sont à venir devraient avoir un impact sur les rendements, ce qui devrait les ramener à la moyenne. La récolte 2014/15 du riz à grain long devrait être la plus importante depuis 2010.

Les exportations américaines de riz blanchi ont faibli et sont de 4% inférieur à la moyenne des cinq dernières années. Les États-Unis continuent de ne pas être compétitifs au niveau des prix par rapport au Vietnam, à la Thaïlande et à l'Inde tandis qu'ils sont à égalité avec l'Amérique du Sud.

Les stocks de riz à grain long sont présentement estimés pour être à son plus bas niveau depuis au moins 2007. La demande de farine de riz entraînée par l'engouement des régimes sans gluten continue d'augmenter, exercant ainsi une hausse de la demande des sous-produits du riz.

L'anticipation plus importante des cultures de riz à grain long pour 2014-15 a eu pour effet de réduire le niveau des prix pour l'automne. La baisse des prix pourrait aider à améliorer les ventes sur le marché de l'exportation aux États-Unis. Cela se traduirait par une augmentation des niveaux de sous-produits disponibles pour la production de farine ce qui permettrait de tempérer les prix actuellement élevés. Toutefois, la demande accrue de farine devrait compenser dans une certaine mesure pour le fléchissement du prix.

En raison de la sécheresse, l'état d'urgence a été déclarée en Californie au mois de janvier 2014. La superficie de riz pour la campagne 2014/15 est estimée à 24% de moins que l'année précédente. Les prix du riz blanchi et sous-produits pour la production de farine resteront élevés en Californie.

Dainty est bien positionné pour minimiser les impacts de ces variables dû à ses engagements contractuels.

Du côté du secteur de l'Agence maritime, les produits ont augmenté de 92 000 $ (8,5 %) à 1 175 000 $ pour l'exercice comparé à l'année dernière.

La perte avant impôts pour l'exercice a été de -12 000 $ comparé à -67 000 $ l'année dernière.

Quoique affectée par la couverture de glace présente sur les Grands Lacs jusqu'au mois de mai, les produits de l'exercice sont supérieurs comparé à la même période l'année dernière. Une pénurie de pilotes dans les zones contrôlées par la Garde Côtière des États-Unis a également eu un impact.

Toutefois l'ensemble des volumes sont en hausse dans l'Est du pays tandis que Vancouver demeure stable avec l'espérance d'une augmentation des escales de navires dans cette région.

Du côté des Placements, les produits du portefeuille se détaillent comme suit :

Pour le trimestre

  2015 2014
Produits de dividendes et intérêts 24 000 $ 20 000 $
Gains en capital 16 000 $ 10 000 $
Variation de la juste valeur non réalisée 83 000 $ 6 000 $
Total: 123 000 $ 36 000 $


Au cours de l'exercice, les marchés financiers mondiaux se sont améliorés engendrant un gain de la juste valeur de 83 000 $ pour l'exercice comparée à 6 000 $ l'année dernière. Le portefeuille demeure investi de manière prudente et aucun changement important à la politique d'investissement n'est prévu.

Investissement par catégorie 31 mai
2014
1er trim. 2015
28 février
2014
4e trim. 2014
30 nov.
2013
3e trim. 2014
31 août
2013
2e trim. 2014
31 mai
2013
1er trim. 2014
Espèces 1,7 % 3,2 % 2,7 % 4,2 % 2,8 %
Titres à revenu fixe et actions privilégiées 30,5 % 28,7 % 30,2 % 31,7 % 33,3 %
Actions ordinaires 67,8 % 68,1 % 67,1 % 64,1 % 63,9 %


Certification

La direction de la société, sous la supervision et la direction du président et chef de la direction et du chef de la direction financière, évalue continuellement l'efficacité des contrôles et procédures de la société à l'égard de l'information financière, et elle a conclu que ces contrôles et procédures sont efficaces.

La direction de la société a également la responsabilité d'établir et de maintenir des contrôles internes à l'égard de l'information financière. Ces contrôles ont été conçus pour fournir une assurance raisonnable quant à la fiabilité de l'information financière et de la préparation des états financiers à des fins externes conformément à IFRS.

Au cours du trimestre, il n'a été constaté aucune modification dans les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société qui aurait eu ou serait susceptible d'avoir eu une incidence importante sur les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société.

Perspective

Les Aliments Dainty s'attend à augmenter progressivement le volume de vente au détail de produits à valeur ajoutée aux nouveaux clients ainsi que ceux existants et ce autant au Canada qu'aux États-Unis.

La consolidation du marché de détail canadien et la concurrence pour l'espace d'étalage de détail finie continue à défier la rentabilité du secteur de la transformation alimentaire.

L'affaiblissement du dollar canadien a eu un impact négatif sur les marges au cours de l'année fiscale 2014. Selon les prédictions du marché, le dollar canadien continuera à se négocier en-dessous de la parité.

En décembre 2013, un important client industriel de riz blanchi a annoncé la fermeture de leur établissement situé en Ontario et prendra effet d'ici la fin de 2014. La société prévoit compenser cette perte de contribution de  1 000 000 $ par des mesures de réduction de coûts.

Dans Robert Reford l'accord d'exploitation conjointe avec Norton Lilly et Montship continue d'être bénéfique.

Sans équivoque, la dernière année a été pleine de défis importants. Il ne fait aucun doute qu'un certain nombre de ces défis persisteront tout au long de cette nouvelle année fiscale. Nous espérons une amélioration du bénéfice net par rapport au fiscal 2014 pour les filiales Robert Reford et Les Aliments Dainty.

Bien que la société s'efforce à améliorer les marges dans la transformation et la vente des aliments des secteurs commerciaux et le maintien d'une position solide sur le plan des activités liées aux services de l'agence maritime, la croissance future subira l'incidence de plusieurs facteurs, notamment (i) la capacité de la société à garantir des prix concurrentiels du riz ; (ii) le taux d'acceptation des nouveaux produits; (iii) la possibilité d'augmenter les prix de vente sur le marché en temps opportun afin de couvrir les augmentations des coûts; et (iv) le pourcentage et la qualité de riz obtenu; (v) les fluctuations de change et (vi) la conjoncture économique en général.

Mise à jour de l'examen stratégique

Suite à la nomination par le conseil d'administration vers la fin de l'année d'un comité d'examen stratégique qui a pour tâche principale de procéder un examen stratégique des activités de la Société par l'intermédiaire de conseillers externes l'année dernière, un processus d'analyse a commencé et est toujours en cours présentement. Un conseiller indépendant, CCC Investment Banking, a été engagé en tant que tiers conseiller pour le comité indépendant afin d'élaborer et d'évaluer les options stratégiques afin de maximiser la valeur actionnariale. Les options stratégiques évaluées comprennent notamment le potentiel de la Société ainsi que les initiatives d'exploitation.

Suite à l'évaluation détaillée du tiers conseiller, il a été conclu qu'en ce moment, le flux de trésorerie ainsi que la santé financière de la Société ne peuvent soutenir le rétablissement de dividendes réguliers; ni un programme de rachat d'actions ou une privatisation de la Société.

Afin d'explorer davantage les possibilités d'accroître la valeur actionnariale, le comité indépendant et CCC Investment Banking ont recommandé que soit entrepris un processus d'analyse plus approfondi au niveau opérationnel. Le Conseil d'administration a conclu que la méthode la plus efficace d'accroître la valeur des actionnaires de la Société est de commettre la direction et les ressources financières à l'amélioration de la rentabilité à long terme ainsi qu'à la viabilité de l'entreprise de Les Aliments Dainty. Le Conseil a donc entrepris une révision en profondeur des activités de la Société. Cette étape, qui est actuellement en cours, vise à identifier les opportunités afin d'atteindre une rentabilité accrue ou une nouvelle croissance rentable au sein de l'activité de la Société pour ultimement améliorer la valeur actionnariale ainsi que de fournir une vision stratégique supplémentaire au niveau opérationnel.

Risques et incertitudes

Aperçu

La gestion du risque comprend l'identification, la communication et un contrôle adéquat des risques pouvant avoir une incidence grave sur les activités. La direction est d'avis que la société utilise les procédures adéquates pour faire face à tous les risques importants.

L'impact de la construction  du Windsor-Essex:

D'importants travaux de construction en cours continueront sur le site de Transports Canada propriété adjacente à l'installation de Les Aliments Dainty à Windsor. Dainty a complété les changements d'infrastructure à l'installation permettant de protéger nos produits alimentaires de la possibilité de contamination microbienne aérienne. Ces changements comprennent principalement des unités de filtration de particules fines. Le gouvernement fédéral canadien a remboursé 1,6 million de dollars de l'investissement de 2,9 millions de dollars.

La société a entamé des discussions avec le gouvernement de l'Ontario afin de récupérer le solde des coûts en capital, cependant, le résultat de ces discussions est incertain en ce moment.

Autre

Les éléments suivants ont été discutés dans le dernier rapport annuel et rapport de gestion et demeurent principalement inchangés. Prière de se référer à ces documents pour cette information. 

Capacité à maintenir les produits
Capacité à régler les problèmes en matière de coûts et de charges
Conjoncture économique
Milieu

Pour de plus amples informations concernant la gestion du risque financier, prière de se référer aux Notes complémentaires des états financiers intermédiaires.

Au nom du conseil
 
Nikola M. Reford          Terry Henderson
La présidente du conseil        Le président et chef de la direction
     
Daté à Montréal (Westmount), Québec, le 18 juin 2014.

 

 

SOURCE : MRRM Inc.

Renseignements :

Lou Younan, Vice-président finance et chef de la direction financière, (514) 908-7777, Fax: (514) 906-0220, mr@mrrm.ca

Profil de l'entreprise

MRRM Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.