MRRM Inc. - Rapport de gestion et résultats d'exploitation - Intermédiaire - au 28 février 2013 - 4e trimestre

Le présent rapport de gestion doit être lu en parallèle avec le quatrième rapport intermédiaire de l'exercice 2013 déposé sur SEDAR. Les présents documents peuvent contenir des énoncés prospectifs sur la société. Ces énoncés comportent nécessairement des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient très différents de ceux qui sont formulés dans de tels énoncés. La société considère comme raisonnables les hypothèses sur lesquelles reposent ces énoncés au moment où elles ont été préparées, mais elle prévient le lecteur que les hypothèses relatives à des événements futurs et sur lesquels la société n'a souvent aucune prise pourraient se révéler inexactes.

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été dressés par la société conformément aux normes internationales d'information financière («IFRS») et n'ont pas été révisés par les vérificateurs de la société. Certains chiffres comparatifs ont été reclassés pour être conformes à la présentation adoptée dans les états financiers.

Des documents et de l'information supplémentaires figurent dans le Système électronique de données, d'analyse et de recherche (SEDAR) accessible par Internet. Pour accéder au profil ou aux documents de la société MRRM, veuillez consulter l'adresse www.sedar.com. On peut également obtenir des renseignements sur le site Web de la société à l'adresse www.MRRM.ca.

MONTRÉAL, le 2 mai 2013 /CNW Telbec/ -

Résultats et résultat étendu consolidés et bénéfices non répartis

Les produits pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 58 953 000 $ (59 456 000 $) soit une diminution de 503 000 $ (-0,8 %). Comme il est indiqué dans l'information sectorielle, les ventes et les produits tirés des activités d'exploitation se sont établis à 58 588 000 $ (59 262 000 $) représentant 99,4 % (99,7 %) des revenus totaux. Les produits provenant de la société mère ont totalisé 365 000 $ (194 000 $). Les pertes non-réalisées de la juste valeur des titres négociables détenus pour revente ont totalisé 153 000 $ comparativement à 21 000 $ pour l'exercice précédent. Les produits d'exploitation ont diminué de 674 000 $ (-1,1 %) comparativement à l'exercice précédent. Les produits tirés de la société mère ont augmenté de 171 000 $; pour plus de détails, se référer à la section des produits du portefeuille sous placements de la société.

Les coûts et les charges pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 57 981 000 $ (58 754 000 $), soit une diminution de 773 000 $ (-1,3 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation, avant les frais de change et les intérêts, ont diminué de 707 000 $ (-1,2 %). Les charges liées à la société mère ont augmenté de 26 000 $.

Les résultats d'exploitation sont expliqués plus en détail un peu plus loin dans le présent rapport.

L'incidence des fluctuations du dollar canadien a entraîné une perte de change total de 30 000 $ pour l'exercice comparativement à 185 000 $ pour l'exercice précédent tous inclus dans le coût des marchandises. Comme il est présenté dans les Notes complémentaires, le risque de change net peut être détaillé comme suit : au 28 février 2013, (312 000 $) US; et au 29 février 2012, 2 565 000 $ US.

Les intérêts débiteurs sur la dette bancaire ont totalisé 79 000 $ pour l'exercice comparativement aux intérêts débiteurs sur la dette bancaire et le prêt à terme à capital dégressif de 159 000 $ pour l'exercice précédent, soit une diminution de 80 000 $. Les intérêts liés à la dette à long terme ont totalisé 23 000 $ pour l'exercice précédent.

Le résultat net avant impôt pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à 972 000 $ (702 000 $), soit une augmentation de 270 000 $. Le résultat découlant des activités d'exploitation a totalisé pour l'exercice (exercice précédent) 824 000 $ (700 000 $), soit une augmentation de 124 000 $. Le résultat provenant de la société mère pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à 148 000 $ (2 000 $), soit une augmentation de 146 000 $.

Les impôts sur le résultat pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 172 000 $ (82 000 $). Les détails des composantes d'impôts sont présentés aux Notes complémentaires.

Le résultat net pour l'exercice (exercice précédent) s'est établi à 800 000 $ (620 000 $) ou 0,32 $ (0,24 $) par action.

Les dividendes versés au cours de l'exercice se sont élevés à 2 028 000 $ . Le dividende représente un dividende spécial au montant de 0,80 $ par action. La déclaration et le versement de dividendes sont au gré du conseil d'administration.

RÉSULTATS ANNUELS

(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action - non vérifié)
2013
IFRS
$
2012
IFRS
$
2011
IFRS
$
Produits 58 953 59 456 63 803
Résultat net 800 620 1 777
Résultat net par action 0,32 0,24 0,70
Total de l'actif 33 028 36 946 38 052
Total des passifs financiers non courants 0 0 290
Dividendes par action 0,80 0,50 0,15


Sommaire des résultats trimestriels

Le sommaire suivant a été extrait des états financiers de la société pour chacun des huit derniers trimestres complets.

Sommaire des résultats
financiers des huit
derniers trimestres
28 février
2013
(4e trim.
2013)
30 nov.
2012
(3e trim.
2013)
31 août
2012
(2e trim.
2013)
31 mai
2012
(1er trim.
2013)
29 février
2012
(4e trim.
2012)
30 nov.
2011
(3e trim.
2012)
31 août
2011
(2e trim.
2012)
31 mai
2011
(1er trim.
2012)
(en milliers de dollars, à l'exception des
montants par action - non vérifié)
$ $ $ $ $ $ $ $
Produits 14 671 14 778 14 801 14 703 16 014 16 522 12 572 14 348
Résultat (perte) net 367 86 271 76 510 407 -119 -178
Résultat (perte) net par action 0,15 0,03 0,11 0,03 0,20 0,16 -0,05 -0,07
Dividendes par action 0,00 0,80 0,00 0,00 0,00 0,50 0,00 0,00


Les produits du trimestre considéré (l'année dernière) se sont élevés à 14 671 000 $ (16 014 000 $), une diminution de 1 343 000 $ (-8,4 %). Les ventes et les produits liés aux activités d'exploitation se sont chiffrés à 14 424 000 $ (15 801 000 $), soit 98,3 % (98,7 %) du total des produits. Les produits provenant des investissements dans la société ont totalisé 247 000 $ (213 000 $). Les produits d'exploitation du trimestre ont enregistré une diminution de 1 377 000 $ (-8,7 %) par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Les produits tirés des investissements dans la société ont augmenté de 34 000 $.

Les coûts et frais du trimestre considéré (l'année dernière) se sont élevés à 14 240 000 $ (15 532 000 $), soit une diminution de 1 292 000 $ (-8,3 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation avant change et intérêts ont diminué de 1 315 000 $ (-8,5 %).

Les dépenses d'intérêts du trimestre considéré (l'année dernière) ont été de 18 000 $ (47 000 $) et ont été de 16 000 $ au 3e trimestre 2013 et ont été de 14 000 $ au 2e trimestre 2013 et 31 000 $ au 1er  trimestre 2013.

Le résultat net avant impôt du trimestre considéré (l'année dernière) s'est élevé à 431 000 $ (482 000 $), soit une diminution de 51 000 $. Le résultat net avant impôt tiré des activités d'exploitation s'est chiffré à 246 000 $ (281 000 $), une diminution de 35 000 $; les investissements dans la société ont été de 185 000 $ (201 000 $), une diminution de 16 000 $.

L'impôt sur le résultat pour le trimestre considéré s'est chiffré à 64 000 $ (-28 000 $). Veuillez vous reporter aux Notes complémentaires en ce qui concerne les explications aux taux d'imposition en vigueur.

Le résultat net pour le trimestre considéré (l'année dernière) a été de 367 000 $ (510 000 $) ou 0,15 $ (0,20 $) par action.

Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière

Dans le cadre de ses activités d'investissement, la société a ajouté 2 102 000 $ en immobilisations corporelles nettes comparativement à 2 150 000 $ pour l'exercice précédent.

Facilités de crédit disponibles

La facilité de crédit disponible et présentée à la fin de l'exercice précédent demeure essentiellement inchangée. La facilité comprend une facilité de crédit renouvelable de 7 000 000 $ CA {ou le montant équivalent en dollars américains}. La société peut aussi, à son gré, tirer parti des acceptations bancaires. Les engagements et arrangements financiers relatifs à cette facilité sont précisés dans les notes aux états financiers consolidés vérifiés. Toutes les clauses financières ont été respectées et leurs conditions ont été remplies.

Les créances clients ont diminué de 1 447 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont diminué de 1 455 000 $ (-16,8 %) et l'ensemble des volumes de riz a diminué de (-24,6 %) .

Titres négociables- voir le tableau des investissements par catégorie sous la description des résultats.

Les immobilisations ont augmenté de 610 000 $, comprenant des ajouts de 2 102 000 $ et 1 492 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 804 000 $ comparativement à 3 044 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont diminué de 834 000 $ principalement en raison du volume d'achat de riz en fin de mois.

Les impôts différés, passif net, ont augmenté de 27 000 $.

Les capitaux propres sont passés de 18 700 000 $ à 17 631 000 $, ce qui représente une diminution de 1 069 000 $ et 6,96 $ (7,38 $) par action.

Le capital-actions est demeuré inchangé à 539 000 $ et il est constitué de 2 535 000 actions ordinaires.

Les actions de MRRM Inc. ont une distribution très limitée et sont rarement négociées sur la Bourse de croissance TSX sous le symbole MRR.
 www.TSX Venture Exchange

Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière par secteur

Transformation et vente de produits alimentaires

Les créances clients ont diminué de 704 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont diminué de 1 455 000 $ (-16,8 %) et l'ensemble des volumes de riz a diminué de (-24,6 %) .

Les immobilisations ont augmenté de 610 000 $, comprenant des ajouts de 2 102 000 $ et 1 492 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 1 086 000 $ comparativement à 3 224 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont diminué de 1 098 000 $ principalement en raison du volume d'achat de riz en fin de mois.

Les impôts différés, passif net, ont augmenté de 19 000 $.

Agence maritime

Les créances clients ont diminué de 743 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

La position bancaire a été de 3 672 000 $ comparativement à 3 384 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 258 000 $.

Placements

La dette bancaire a été de 3 390 000 $ comparativement à 3 203 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les titres négociables ont été de 3 288 000 $ comparativement à 4 988 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente dû aux opportunités de vente du marché.

Les impôts différés, passif net, ont augmenté de 8 000 $.

Conventions comptables cruciales :

Les conventions comptables cruciales à la société sont celles qui sont identifiées comme étant les plus importantes afin de déterminer sa condition financière ainsi que ses résultats. Un sommaire des conventions comptables significatif pour la société, comprenant les conventions comptables cruciales, est indiqué aux Notes complémentaires du rapport annuel au 28 février 2013. Un extrait de ces conventions est aussi indiqué aux Notes complémentaires aux états financiers consolidés trimestriels.

Modifications comptables à venir :

À la date de l'autorisation des états financiers de la société, certaines nouvelles modifications des normes et interprétations de normes existantes ont été publiées mais non encore en vigueur, et n'ont pas été adoptées par la société par anticipation.

La direction prévoit que toutes les déclarations pertinentes seront adoptées dans les politiques comptables de la société pour la première période commençant après la date effective de la déclaration. L'information sur les nouvelles normes, amendements et interprétations qui sont censés être pertinents pour les états financiers de la société est fourni ci-dessous. Certaines autres nouvelles normes et interprétations ont été émises, mais ne devraient pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

IFRS 9 Instruments financiers

L'IASB a pour but de remplacer les normes IAS 39, Instruments financiers: comptabilisation et évaluation dans son intégralité. La norme de remplacement (IFRS 9) est publiée en plusieurs phases. À ce jour, les chapitres traitant de la reconnaissance, la classification, l'évaluation et la dé-comptabilisation des actifs et passifs financiers ont été émis. Ces chapitres sont en vigueur pour les périodes annuelles débutant le ou après le 1 janvier 2015. D'autres chapitres traitant de la méthodologie de dépréciation et la comptabilité de couverture sont toujours en cours d'élaboration.

La direction n'a pas encore évalué l'impact que cette modification est susceptible d'avoir sur les états financiers de la société. Toutefois, elle ne s'attend pas à mettre en œuvre les modifications jusqu'à ce que tous les chapitres de la norme IFRS 9 soient publiés et qu'elle évalue globalement l'impact de tous les changements.

IFRS 10 États financiers consolidés

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 10, États financiers consolidés, qui est en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013. L'IFRS 10 contient un modèle unique qui doit être appliqué à l'analyse du contrôle de toutes les entreprises détenues. L'ampleur de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 10 ne devrait pas être significatif.

IFRS 12 Informations à fournir sur les participations dans d'autres entités

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 12, Informations à fournir sur les participations dans d'autres entités, qui est en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013. L'IFRS 12 contient des obligations d'information pour les entreprises qui détiennent des participations dans des filiales, des partenariats, des entreprises associées et des entités structurées non consolidées. L'ampleur de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 12 ne devrait pas être significatif.

IFRS 13 Évaluation de la juste valeur

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 13, Évaluation de la juste valeur, qui est en vigueur de manière prospective pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013. L'IFRS 13 remplace les directives portant sur l'évaluation de la juste valeur contenues dans diverses IFRS par un ensemble unique de directives d'évaluation de la juste valeur. La norme définit également un cadre pour l'évaluation de la juste valeur et stipule les obligations d'information à ce sujet. L'ampleur de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 13 ne devrait pas être significatif.

IAS 1 Présentation des états financiers

En juin 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 1, Présentation des états financiers, qui sont en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er juillet 2012 et qui devront être appliquées de manière rétrospective. Selon ces modifications, regroupées sous l'intitulé « Présentation des autres éléments du résultat global », une société doit présenter séparément les composantes des autres éléments du résultat global susceptibles d'être reclassées dans le bénéfice ou la perte dans l'avenir de celles qui ne pourront jamais être reclassées dans le bénéfice ou la perte. L'ampleur de l'incidence de l'adoption des modifications ne devrait pas être significatif.

IAS 19 Avantages du personnel

En juin 2011, l'IASB a publié une version modifiée de l'IAS 19, Avantages du personnel. L'adoption de la version modifiée est obligatoire pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013. La version modifiée est dans l'ensemble appliquée de manière rétrospective, à quelques exceptions près. Selon les modifications apportées, les écarts actuariels doivent être comptabilisés immédiatement dans les autres éléments du résultat global, les coûts des services passés doivent être immédiatement comptabilisés en entier dans le bénéfice ou la perte et la comptabilisation dans le bénéfice ou la perte du rendement prévu des actifs du régime doit se faire en fonction du taux utilisé pour actualiser l'obligation au titre des prestations défi nies. Les modifications contiennent aussi des obligations d'information supplémentaires. La direction étudie présentement l'impact de cette norme.

Description des résultats

Au niveau du secteur de la Transformation et vente de produits alimentaires, les produits ont diminué de 57 000 $ (-0,1 %) à 53 663 000 $ pour l'exercice et ont diminué de 1 376 000 $ (-9,5 %) pour le trimestre comparé à l'année dernière et les volumes de riz ont diminué de 3,2 % pour la période et de 19,4 % pour le trimestre comparativement à l'année dernière. La diminution des ventes nettes est due à la diminution des ventes aux clients industriels. Les coûts et charges ont diminué de 334 000 $ (-0,6 %) à 53 299 000 $ pour l'exercice et ont diminué de 1 331 000 $ (-9,3 %) à 13 037 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière. Les bénéfices avant impôts pour l'exercice ont augmenté de 277 000 $ à 363 000 $ et ont diminué de 46 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

La société continue de rechercher de nouveaux produits de détail à valeur ajoutée dont certains seront confiés à des sous-traitants. L'impartition permettra de réduire au minimum l'investissement en immobilisations tout en améliorant l'offre de produits Dainty sur le marché du détail tant pour les produits de marque maison, de marque privée. De nouvelles relations de vente sont également élaborées en vue de consolider nos efforts dans la vente au détail. Dainty Foods International (DFI) continue à faire des percées sur le marché américain de détail au niveau de la marque privée.

Le prix plus élevé et la rentabilité accrue des fèves de soya, du blé et du maïs au cours de la dernière année ont incité certains producteurs américains à accroître la superficie de leurs terres consacrée à ces cultures. Les rapports préliminaires des sondages du département de l'agriculture des États-Unis (USDA) prévoient une baisse totale de 3 % de la superficie des plantations du riz à grains longs et de tous les types de riz aux États-Unis en 2013.

Le marché du riz a connu un écart de prix au cours des 18 derniers mois. En effet, le prix du riz usiné à grains longs aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Thaïlande était généralement de 30 % à 40 % supérieur à celui du Vietnam, de l'Inde et du Pakistan.

La qualité du riz récolté au cours de l'automne 2010 était médiocre, occasionnant de faibles rendements dans toutes les rizeries nord-américaines, y compris la rizerie de Dainty à Windsor. Dainty s'est vue obligée d'importer du riz à grains longs afin d'éviter toute pénurie à ses clients. La qualité du riz américain récolté à l'automne 2011 se qualifierait de moyenne. Nous consommons actuellement le riz récolté à l'automne 2012. La récolte de riz à grains longs de cette année se situera encore sous le rendement moyen, mais pas autant que celle de 2010.

Dainty a conclu des instruments de couverture sur le riz, notamment pour la récolte de cette année, afin de pallier les augmentations de coût, engendrées par la réduction de la superficie des plantations, et la hausse des coûts de production dans les rizeries américaines attribuable aux rendements moindres de la récolte de l'année en cours.

Des prix compétitifs établis par les usines américaine de riz ainsi que la faiblesse du dollar américain ont impacté négativement les marges de la farine de riz et de produits en vrac mis en sac pour le secteur des services alimentaires.

Du côté du secteur de l'Agence maritime, les produits ont diminué de 617 000 $ (-11,1 %) à 4 925 000 $ pour l'exercice et de 1 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

Le bénéfice avant impôts pour l'exercice a diminué de 153 000 $ à 461 000 $ et ont augmenté de 11 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

Pour l'exercice 2013, les activités portuaires ont diminué comparé à l'année dernière. Le volume de l'industrie sur la côte ouest est stable. Le volume de l'industrie sur la côte est en baisse d'environ 15% par rapport à l'année dernière due en partie à la faiblesse des économies européennes et méditerranéennes. Les exportations de céréales canadiennes et les importations de pétroliers ont diminué.

Au 1 mars 2012, la quasi-totalité des actifs de MRRM (Canada) Inc. liés aux activités de l'agence maritime ont été transférés à Agence Robert Reford Inc. une société constituée en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés au 25 février 2011, dont les actions sont la propriété exclusive de MRRM Inc.

Du côté des Placements, les produits du portefeuille se détaillent comme suit :

  Pour l'exercice Pour le trimestre
  2013 2012 2013 2012
Produits de dividendes et intérêts 159 000 $ 169 000 $ 45 000 $ 51 000 $
Gains / pertes en capital 359 000 $ -12 000 $ 0 $ -70 000 $
Variation de la juste valeur non réalisée -153 000 $
-21 000 $ 202 000 $ 174 000 $
Total: 365 000 $ 136 000 $ 247 000 $ 155 000 $


Au cours de l'exercice, les marchés financiers mondiaux ont fléchi engendrant une perte de la juste valeur de 153 000 $ pour l'exercice comparée à 21 000 $ l'année dernière. Le portefeuille demeure investi de manière prudente et aucun changement important à la politique d'investissement n'est prévu. Les investissements continuent d'être détenus avec une vision à long terme. Les revenus du secteur des Placements pour l'année dernière et le même trimestre l'année dernière comprenaient un montant de 58 000 $ relié à l'augmentation de la valeur de rachat d'assurance vie, net des primes.

Investissement par catégorie 28 février
2013
4e trim. 2013
30 nov.
2012
3e trim. 2013
31 août
2012
2e trim. 2013
31 mai
2012
1er trim. 2013
29 février
2012
4e trim. 2012
Espèces 1,0 % 0,2 % 2,2 % 0,6 % 0,9 %
Obligations 3,2 % 3,5 % 25,1 % 25,5 % 25,3 %
Actions privilégiées 32,1 % 33,9 % 19,8 % 20,2 % 20,0 %
Actions canadiennes 35,9 % 35,4 % 33,6 % 34,4 % 35,4 %
Actions américaines et étrangères 27,8 % 27,0 % 19,3 % 19,3 % 18,4 %

Le changement dans la composition du portefeuille est le résultat de la liquidation partielle du portefeuille pour financer le dividende déclaré et versé au cours du trimestre.

Certification

La direction de la société, sous la supervision et la direction du président et chef de la direction et du chef de la direction financière, évalue continuellement l'efficacité des contrôles et procédures de la société à l'égard de l'information financière, et elle a conclu que ces contrôles et procédures sont efficaces.

La direction de la société a également la responsabilité d'établir et de maintenir des contrôles internes à l'égard de l'information financière. Ces contrôles ont été conçus pour fournir une assurance raisonnable quant à la fiabilité de l'information financière et de la préparation des états financiers à des fins externes conformément à IFRS.

Au cours du trimestre, il n'a été constaté aucune modification dans les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société qui aurait eu ou serait susceptible d'avoir eu une incidence importante sur les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société.

Perspective

Les Aliments Dainty s'attend à augmenter progressivement le volume de vente au détail de produits à valeur ajoutée aux nouveaux clients ainsi que ceux existants et ce autant au Canada qu'aux États-Unis.

L'augmentation de la pression concurrentielle dans le segment de la farine aura un impact sur les marges. Les nouveaux clients de farine ont fait en sorte de pallier aux réductions de volumes survenus jusqu'à présent cette année.

La perte de volume de farine de riz ainsi que la poursuite des prix très compétitifs pour les produits de riz en vrac mis en sac pour le secteur des services alimentaires jumelée à la faiblesse du dollar américain continueront de représenter un défi.

Dans Robert Reford l'accord d'exploitation conjointe avec Norton Lilly et Montship continue d'être bénéfique; cependant, la faiblesse des économies européennes et méditerranéennes continuera d'influencer négativement le bénéfice.

Bien que la société s'attende à une croissance continue dans le secteur de la transformation et de la vente des aliments, elle conservera une position solide sur le plan des activités liées aux services de l'agence maritime, la croissance future subira l'incidence de plusieurs facteurs, notamment (i) la capacité de la société à garantir des prix concurrentiels du riz ; (ii) le taux d'acceptation des nouveaux produits de marque privée; (iii) la possibilité d'augmenter les prix de vente sur le marché en temps opportun afin de couvrir les augmentations des coûts; et (iv) le pourcentage et la qualité de riz à grain entier obtenu et (v) la conjoncture économique en général.

Risques et incertitudes

Aperçu

La gestion du risque comprend l'identification, la communication et un contrôle adéquat des risques pouvant avoir une incidence grave sur les activités. La direction est d'avis que la société utilise les procédures adéquates pour faire face à tous les risques importants.

L'impact de la construction du Windsor-Essex:

Le 11 avril 2013, le Département d'Etat américain a délivré un permis présidentiel américain représentant l'étape politique finale avant l'acquisition immobilière qui permettra de démarrer la construction du Windsor-Essex.

D'importants travaux de construction en cours continueront sur le site de Transports Canada propriété adjacente à l'installation de Les Aliments Dainty à Windsor. Dainty a complété les changements d'infrastructure à l'installation permettant de protéger nos produits alimentaires de la possibilité de contamination microbienne aérienne. Ces changements comprennent principalement des unités de filtration de particules fines. Le coût en capital des mesures de protection découlant du projet de Transports Canada a été de 2,9 millions de dollars dont 1,6 millions de dollars a été remboursé par le gouvernement canadien fédéral.

La société a entamé des discussions avec le ministère des Transports de l'Ontario afin de récupérer le solde des coûts en capital, cependant, le résultat de ces discussions est incertain en ce moment.

Les éléments suivants ont été discutés dans le dernier rapport annuel et rapport de gestion et demeurent principalement inchangés. Prière de se référer à ces documents pour cette information. 

  Capacité à maintenir les produits
  Capacité à régler les problèmes en matière de coûts et de charges
  Conjoncture économique
  Milieu

Pour de plus amples informations concernant la gestion du risque financier, prière de se référer aux Notes complémentaires des états financiers intermédiaires.

Au nom du conseil

(signé)
Nikola M. Reford
La présidente du conseil
  (signé)
Terry Henderson
Le président et chef de la direction

Daté à Montréal (Westmount), Québec, le 2 mai 2013.

 

SOURCE : MRRM Inc.

Renseignements :

Lou Younan, Vice-président finance et chef de la direction financière, (514) 908-7777, Fax: (514) 906-0220, mr@mrrm.ca

Profil de l'entreprise

MRRM Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.