Moyens de pression dans le secteur hôtelier - Un appel à négocier sur les vrais enjeux



    MONTREAL, le 6 août /CNW Telbec/ - A la lumière des récentes déclarations
faites par la CSN, l'Association des hôtels du grand Montréal se questionne
sur la tournure des négociations. "Il nous apparaît nécessaire de mettre
certaines choses au point, affirme William Brown, vice-président exécutif de
l'Association. Nous ne comprenons pas pourquoi la question de la charge de
travail au sein du service d'entretien des chambres est devenue l'enjeu
central à plusieurs tables de négociations. En quoi les hôtels de Montréal
sont-ils différents de ceux du reste de l'Amérique du Nord?"
    Lorsque nous comparons avec plusieurs autres chaînes d'hôtels offrant des
standards comparables ou même identiques, on constate que la charge de travail
quotidienne est d'au moins quinze chambres. Voici des exemples :

    
    Toronto :     16 chambres            Edmonton :     16 chambres
    Ottawa :      15 chambres            Boston :       16 chambres
    Vancouver :   15/16 chambres         Chicago :      15 chambres
    Calgary :     16 chambres            Washington :   15 chambres
    

    "Bien sûr, nous reconnaissons l'apport important du travail des
préposé(e)s aux chambres. Toutefois, la décision des hôtels de Montréal de
conserver le statu quo dans leurs établissements est raisonnable et même
essentielle pour assurer la compétitivité de notre industrie. Diminuer le
nombre de chambres, engendrerait une hausse quotidienne de près de 8 % des
coûts d'opération, c'est énorme et même insoutenable, surtout en tenant compte
des autres revendications syndicales", affirme M. Brown.

    Parlons des vraies choses

    Pour ce qui est de la réduction de la charge de travail à 13 chambres,
accordée récemment dans certains hôtels des Cantons de l'Est et de Québec,
proclamée par le syndicat comme étant le point de référence pour tous les
hôtels au Québec, il convient d'y inclure le contexte. "Il ne peut s'agir
d'une référence pour tous les hôtels, comparons des pommes avec des pommes!,
souligne M. Brown. Si l'on examine de près la situation, on constate par
exemple que dans un cas, la "chambre" consiste en un logement de type
appartement avec une cuisinette et un balcon alors que dans l'autre cas, la
journée de travail est de 7 h 30 au lieu de 8 h à Montréal."
    L'Association des hôtels du grand Montréal invite les parties à
poursuivre les négociations en se basant sur des enjeux plus réalistes et en
tenant compte de la santé à long terme de l'industrie.
    L'Association des hôtels du grand Montréal compte plus de
75 établissements représentant près de 80 % des chambres d'hôtels de la région
métropolitaine.




Renseignements :

Renseignements: Andrée-Anne Pelletier, HKDP Communications et affaires
publiques, (514) 395-0375 poste 231, aapelletier@hkdp.qc.ca; Source:
L'Association des hôtels du grand Montréal

Profil de l'entreprise

Association des hôtels du Grand Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.