Moyen-Orient - Visites d'Etat des présidents Sarkozy et Bush: "Ne passons pas sous silence la question de la liberté d'expression", a déclaré Reporters sans frontières



    MONTREAL, le 11 janv. /CNW Telbec/ - Alors que Georges W. Bush et Nicolas
Sarkozy entameront pendant les prochains jours une tournée officielle dans
plusieurs pays du Moyen-Orient, Reporters sans frontières appelle les chefs
d'Etat américain et français à entreprendre des démarches diplomatiques en
faveur de la liberté d'expression, régulièrement bafouée dans la région.
    "Le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak, l'hostilité de l'Iran
et de la Syrie sont autant de raisons pour les pays occidentaux de s'assurer
le soutien des Etats du Golfe, de la Jordanie ou encore de l'Egypte. Mais il
ne faut pas oublier que ces pays, points d'appui de la politique américaine au
Moyen-Orient, se caractérisent aussi par un manque criant de démocratie", a
déclaré l'organisation.
    "A l'image de la société, le paysage médiatique est souvent verrouillé
dans les pays du Moyen-Orient, à quelques exceptions près. L'autocensure reste
largement pratiquée au sein des rédactions qui veillent à ne pas franchir les
lignes rouges. Les journalistes ne s'avisent pas de toucher à la religion ou
aux dirigeants de leur pays. Mais malgré cette prudence, ils n'échappent pas
aux pressions et aux représailles", a ajouté Reporters sans frontières.
    "Dans ce contexte, les chaînes de télévision satellitaires mais surtout
Internet ont profondément bouleversé l'accès à l'information. La Toile joue
aujourd'hui un rôle essentiel dans le combat pour la démocratie au
Moyen-Orient. De ce fait, la répression à l'égard des journalistes en ligne et
des cyberdissidents ne cesse de s'amplifier. Deux blogueurs, égyptien et
saoudien, sont actuellement derrière les barreaux pour leur contestation sur
le Web", a conclu l'organisation.
    L'Egypte et l'Arabie saoudite figurent sur la liste des ennemis
d'Internet. Kareem Amer, 23 ans, détenu depuis le 6 novembre 2006, a été
condamné à trois ans de prison pour avoir "incité à la haine de l'islam" et à
un an pour avoir insulté le président égyptien. Le blogueur dénonçait
régulièrement les dérives religieuses et autoritaires du gouvernement de Hosni
Moubarak. Il avait également critiqué les plus hautes institutions religieuses
du pays, en particulier l'université sunnite Al-Azhar, dans laquelle il
étudiait le droit.
    De son côté, Ahmad Fouad Al-Farhan, 32 ans, est détenu depuis le
10 décembre 2007 à la prison de Dhaban, à Jeddah. D'après la loi saoudienne,
les autorités, qui n'ont toujours pas révélé les raisons de l'interpellation
du blogueur, peuvent détenir un individu pendant six mois pour l'interroger.
    Enfin, les journalistes étrangers, basés ou en mission dans les pays du
Moyen-Orient, peuvent rencontrer des difficultés. Dernière exemple en date, le
journaliste français Aurélien Colly, correspondant de RFI et France 24, n'a
pas été admis au Qatar le 30 novembre 2007, sans explications. Le journaliste,
basé à Abou Dhabi, avait pourtant reçu son accréditation pour couvrir le
sommet du Conseil de coopération des Etats du Golfe qui se tenait à Doha.

    Le président français Nicolas Sarkozy se rendra du 13 au 15 janvier en
Arabie saoudite, au Qatar puis aux Emirats arabes unis. Après une visite au
Proche-Orient, le président américain Georges W. Bush est attendu, à partir du
11 janvier, au Koweit, au Bahrein, aux Emirats arabes unis, et en Arabie
saoudite avant de rallier l'Egypte, dernière étape de son voyage d'Etat, le 16
janvier.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.