Mort d'un employé au travail - Les ambulanciers paramédics contredisent la direction du Casino de Montréal



    MONTREAL, le 30 avr. /CNW Telbec/ - Selon le représentant syndical des
ambulanciers paramédics qui ont répondu à une urgence médicale au Casino de
Montréal, le 6 février dernier, la direction du casino diffuse des
affirmations erronées sur les circonstances entourant la mort d'un employé
pendant son quart de travail.
    Réjean Leclerc, le président du Syndicat du préhospitalier (CSN),
confirme la version de l'événement concernant l'intervention des paramédics
tel que présenté en conférence de presse, le 28 avril, par le syndicat des
collègues de travail de l'homme décédé. Dans leur rapport d'enquête, Un mort
au casino (disponible à www.csn.qc.ca), ils ont identifié plusieurs lacunes
majeures dans l'intervention des infirmières et des cadres du casino, qui
remplacent les agents de sécurité en lock-out depuis le mois d'août 2008.
    Dans La Presse, hier, le porte-parole du Casino de Montréal, Patrice
Léger-Bourgoin, a insisté en disant que "les protocoles ont été suivis à la
lettre" dans le traitement de la victime en attendant l'arrivée de l'équipe
d'Urgences-santé. Dans son communiqué adressé aux employés, hier aussi, le
directeur général du casino, Daniel Bissonnette, a même affirmé que les
premiers soins lui ont été prodigués "selon les règles de l'art".
    Pourtant, selon le rapport rédigé par les paramédics la journée même de
l'incident afin de signaler les anomalies qu'ils ont observées, la victime ne
respirait pas et n'avait aucune activité cardiaque à leur arrivée, a déclaré
Réjean Leclerc.
    "Lorsqu'ils ont pris la situation en main, les paramédics n'ont observé
aucun effort de réanimation cardiorespiratoire de la part des infirmières ni
des cadres, a commenté M. Leclerc. Malgré la présence d'un défibrillateur, ils
ne se sont pas servis de l'appareil, non plus. C'est peut-être le protocole du
casino dans une telle situation ; ce n'est pas le nôtre. Et ce n'est
certainement pas selon les règles de l'art."
    M. Légér-Bourgoin a aussi nié que le cadre qui a accueilli les paramédics
dans le stationnement souterrain du casino a cafouillé dans sa tentative de
mettre l'ascenseur en mode manuel afin de les amener directement au 5e étage.
En fait, les portes de l'ascenseur se sont ouvertes à tous les étages,
retardant ainsi l'arrivée des paramédics de trois à quatre minutes.
    "En temps normal, nos paramédics sont habitués à une fluidité dans les
déplacements lors des appels au casino, a commenté Réjean Leclerc. Les agents
de sécurité font un relais du pont à la porte, et ils prennent le contrôle des
ascenseurs sans difficulté afin que nous puissions nous rendre à l'urgence le
plus vite possible. Cette fois-ci, il y a eu des délais ; cela apparait
évident."
    A la demande de la famille de l'employé, l'unité Resto du Syndicat des
employé-es de la Société des casinos du Québec (CSN) fera une demande
d'enquête sur cette mort suspecte à la Commission de la santé et de la
sécurité au travail (CSST) afin que toute la lumière soit faite sur l'affaire.
    Pour le vice-président de la CSN, Roger Valois, qui est aussi le
responsable de la santé et de la sécurité au travail de la centrale, il est
évident que la direction du casino a enclenché une opération de "maquillage"
concernant cet événement.
    "Ils essaient de maquiller la vérité en nous accusant d'exploiter le
deuil d'une famille dans notre démarche. C'est honteux de leur part. Mais une
chose est sûre : nous allons savoir toute la vérité. Nous ne lâcherons pas", a
déclaré M. Valois.




Renseignements :

Renseignements: Lyle Stewart, Service des communications de la CSN,
(514) 796-2066; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.