Montréal, ville des droits humains souligne l'engagement mondial de la métropole

Des organismes s'unissent pour mettre en lumière l'histoire unique de la ville

MONTRÉAL, le 27 mai 2017 /CNW Telbec/ - L'Institut montréalais d'études sur le génocide et les droits de la personne de l'Université Concordia (MIGS), Amnistie internationale Canada, le Comité unifié des organisations arméniennes du Québec et le Centre Raoul-Wallenberg pour les droits de la personne unissent leurs forces pour organiser Montréal, ville des droits humains. Ces événements majeurs célèbre le rôle que joue la métropole dans la défense des droits de la personne.

Montréal, ville des droits humains consiste en trois activités principales : une conférence qui a eu lieu à l'Université Concordia le 26 mai; la Marche annuelle pour l'humanité et la prévention des génocides le 27 mai à 12h30; puis, en soirée, la cérémonie de remise du prix Ambassadeur de la conscience d'Amnistie internationale. En 2017, cette prestigieuse récompense sera partagée par Alicia Keys et les militantes et militants du mouvement de défense des droits des personnes autochtones du Canada.

Figurant en bonne place au palmarès des villes les plus anciennes et les plus inclusives d'Amérique du Nord, Montréal possède une longue tradition de promotion de la diversité, de protection des droits de l'homme et de terre d'asile pour les persécutés. Elle a accueilli des victimes de la guerre et de l'oppression, dont des milliers de réfugiés vietnamiens ayant fui le régime communiste en 1979 et 1980, des Arméniens, des Juifs, des Ukrainiens, des Haïtiens, des Rwandais et, plus récemment, des Syriens.

Par ailleurs, la métropole a été à l'avant-garde de la lutte des droits LGBTQ. Les célébrations annuelles de Fierté Montréal constituent le plus important rassemblement de cette communauté dans le monde francophone.

« Nous assistons actuellement à une montée de l'extrémisme et de l'autoritarisme dans le monde, affirme Roméo Dallaire, attaché supérieur de recherches à l'Institut montréalais d'études sur le génocide et les droits de la personne de l'Université Concordia. Mieux qu'à tout autre moment dans leur histoire, le Canada et Montréal sont bien positionnés pour jouer un rôle de premier plan dans la défense des droits de la personne et cimenter leur statut conjoint de leaders sur la scène internationale. L'initiative Montréal, ville des droits humains marque le début d'une ambition commune d'ouvrir la voie vers un plus grand respect et une meilleure défense des droits de la personne dans le monde. »

Selon Béatrice Vaugrante, directrice d'Amnistie internationale Canada, il est impératif d'agir de concert pour souligner l'urgence de protéger les droits de la personne contre les menaces actuelles. « Nous devons mettre un frein aux politiques de diabolisation qui sont en train de créer un monde divisé et dangereux. La rhétorique de peur, le blâme et la haine érodent la vision d'une société ouverte, fondée sur l'égalité. Toutefois, en travaillant ensemble, nous pouvons renverser la vapeur. »

« L'histoire récente est marquée d'une multitude d'atrocités qui ont débuté par une violation des droits de la personne, puis culminé dans des actes de persécution de masse, de nettoyage ethnique et de génocide, souligne Mheir Karakachian du Comité unifié des organisations arméniennes du Québec. Malheureusement, aujourd'hui encore, l'histoire ne cesse de se répéter, juste sous nos yeux. C'est pourquoi nous avons uni nos forces et pris position pour envoyer un message retentissant contre les génocides - plus jamais!»

« Montréal, ville des droits humains a lieu en pleine escalade de menaces de toutes sortes, mentionne Irwin Cotler du Centre Raoul-Wallenberg pour les droits de la personne. Résurgence de l'autoritarisme, culture d'impunité, criminalisation des divergences d'opinion, populisme totalitaire et - encore plus troublant - démocratie et états démocratiques en recul. Le temps est venu de sonner l'alarme et de décréter une mobilisation mondiale des consciences.»

Événements Montréal, ville des droits humains à venir :

Marche annuelle pour l'humanité et la prévention des génocides
27 mai, 12 h 30 - 16 h 30
Départ : Musée des beaux-arts de Montréal,
Pavillon pour la paix Michal-et-Renata-Hornstein,
2075, rue Bishop.
Arrivée : Place du Canada

Cérémonie de remise du prix Ambassadeur de la conscience
d'Amnistie internationale
27 mai, 19 h 30
L'Astral
305, rue Sainte-Catherine Ouest

Consultez le site Web de Montréal, ville des droits humains pour obtenir de l'information détaillée sur l'horaire de l'événement et les billets.

 

SOURCE Comité national arménien du Canada

Renseignements : Apraham Niziblian, Comité organisateur, 514-912-3467

Profil de l'entreprise

Comité national arménien du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.