Montréal-Nord: la solution passe par une gestion intégrée des relations interculturelles et une approche communautaire



    MONTREAL, le 22 août /CNW Telbec/ - Les membres du Conseil interculturel
de Montréal (CIM), présidé par M. Bergman Fleury, partagent la douleur des
parents et amis du jeune Fredy Villanueva, décédé lors d'une opération
policière à Montréal Nord le 9 août dernier. Ils sympathisent également avec
toutes les autres victimes causées par la violence de cet événement et de
l'émeute qui a éclaté par la suite.
    Dans son dernier rapport annuel, le CIM indique qu'après plus de vingt
années d'interventions développées par ses différents services municipaux, la
ville de Montréal doit désormais se doter d'un cadre de gestion sur les
relations interculturelles afin d'assurer la cohérence de ses actions et de
ses stratégies. Les événements tragiques de Montréal Nord et l'immense battage
médiatique qui s'est engagé permettent au CIM de rappeler sa permanente
contribution dans la recherche de solutions qui rejettent toute forme de
violence et d''exclusion contraires aux valeurs démocratiques de notre société
et à une participation citoyenne.
    A titre d'instance consultative auprès de l'administration municipale, le
premier geste du CIM aura été de signifier directement nos attentes et nos
préoccupations au cabinet du Maire de Montréal, du Maire de l'arrondissement
de Montréal-Nord et du directeur du Service de police de la ville de Montréal
(SPVM). Nous avons indiqué aux responsables de l'administration montréalaise
que ces événements ne seraient pas sans remettre en question les relations
entre les citoyennes et les citoyens de Montréal, notamment certains jeunes
des minorités visibles et certains policiers de la ville de Montréal. A cet
égard, le CIM souhaite qu'on puisse éviter la polarisation des personnes
impliquées dans de telles situations et "l'ethnicisation" des problèmes sur
l'ensemble du territoire de Montréal.
    Suite à cette correspondance, les effectifs du CIM ont été mobilisés afin
de participer à différentes activités avec la ville, le SPVM et les organismes
communautaires dont une rencontre spécifique avec la direction stratégique du
SPVM qui aura permis de faire ressortir l'importance d'appuyer la concertation
locale et communautaire.
    Pour nous, cet événement et les manifestations qui en découlent,
s'inscrivent parmi les grands enjeux auxquels doit faire face l'administration
municipale. A l'évidence, il s'agit d'une question complexe où les
problématiques de pauvreté et d'exclusion doivent être prises en compte et en
ce sens, il n'y a pas une solution mais bien un ensemble de solutions.
Toutefois, tout y est, les programmes, les services, les personnes et les
organismes, il faut maintenant se réorganiser, reprendre les contacts,
remettre en marche les mécanismes et rétablir la confiance avec la population
qui semble, à tort ou à raison, douter de ses institutions.
    La gestion de la diversité reposera sur notre capacité à gérer les
relations entre les personnes et les groupes et à concilier et mobiliser tous
les partenaires, d'où l'idée de réunir l'ensemble de nos interventions dans un
cadre de gestion adapté aux besoins et à la réalité de Montréal, afin d'en
faire un véritable modèle d'intégration.
    Par ailleurs, le CIM souhaite que l'enquête sur la mort de Fredy
Villanueva et sur les autres événements violents qui ont suivi, soit la plus
neutre, la plus transparente et la plus complète possible, de manière à tirer
des leçons permettant aux autorités gouvernementales et aux autres partenaires
d'assurer aux Montréalaises et Montréalais de toute origine, la justice et la
sécurité dans les services municipaux et de prévenir la répétition de telles
situations.
    Enfin, en guise de contribution à la recherche de solutions, le CIM
rappelle les recommandations formulées en 2006 dans son avis sur la
problématique du profilage racial, notamment, sur la formation et la
sensibilisation à la diversité ethnoculturelle ainsi que la révision des
méthodes d'interpellation policière.




Renseignements :

Renseignements: Gilles Gosselin, Coordonnateur, Conseil interculturel de
Montréal, (514) 868-4490

Profil de l'entreprise

CONSEIL INTERCULTUREL DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.