Mois de la prévention de la fraude - Ne faites pas partie des 3 % de Québécois qui ont été victimes d'une fraude financière au cours de leur vie !



    APPRENEZ A LA DETECTER ET RENSEIGNEZ-VOUS AUPRES DE L'AUTORITE !

    MONTREAL, le 6 mars /CNW Telbec/ - Dans le cadre du Mois de la prévention
de la fraude, l'Autorité des marchés financiers invite les consommateurs de
produits et services financiers du Québec à la prudence afin de protéger leurs
finances et tient à leur donner quelques conseils. "Avant d'investir,
renseignez-vous. Prenez le temps qu'il faut pour bien investir l'argent que
vous avez durement gagné", a déclaré Mme Anne-Marie Poitras, surintendante de
l'assistance à la clientèle et de l'indemnisation à l'Autorité.
    Selon Mme Poitras, bon nombre de Québécois sont couramment exposés au
risque de fraude financière. En effet, selon un récent sondage des Autorités
canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), 3 % des Québécois ont été victimes
d'une fraude financière au cours de leur vie. "Malheureusement, il y aura
toujours des fraudeurs qui essaieront par toutes sortes d'astuces de soutirer
de l'argent. Toutefois, il existe des trucs fort simples qui permettent de
détecter les signes d'une fraude potentielle", a souligné Mme Poitras. Ainsi,
cette dernière a tenu à donner des exemples d'indices d'une tentative de
fraude :

    
    - On vous promet des rendements élevés, et ce, sans risque.
    - Les personnes qui vous contactent sont des inconnus ou des individus
      que vous venez de rencontrer.
    - On vous affirme que les actions d'une compagnie sont sur le point
      d'être inscrites à la Bourse et qu'elles sont offertes à rabais.
    - Il faut faire vite pour profiter d'une occasion de placement
      "incroyable" qui ne se reproduira jamais.
    - On vous fait de la vente sous pression, on tente de vous culpabiliser
      si vous hésitez à investir.
    - On vous demande de garder le secret, car c'est une occasion de
      placement qu'on ne propose qu'à quelques privilégiés comme vous.
    - On vous demande de signer d'avance des formulaires ou des procurations.
    - On vous affirme qu'un organisme de réglementation a "approuvé" le
      placement.

    Selon Mme Poitras, la plupart des fraudeurs feront des efforts pour cacher
leurs véritables intentions. Les plus habiles trouveront des points similaires
entre leur situation et la vôtre, parleront votre langage, démontreront
soudainement beaucoup d'intérêt à votre égard, vanteront leurs compétences et
leurs succès, vous culpabiliseront si vous remettez en question leurs
affirmations et refuseront de vous donner le temps de réfléchir. "Quand c'est
trop beau pour être vrai, posez-vous des questions. Demandez-vous pourquoi un
inconnu vous solliciterait pour un placement incroyable", a déclaré Mme
Poitras.
    De plus, Mme Poitras a tenu à rappeler certains conseils aux investisseurs
afin de les aider à éviter la fraude :

    - Ne faites jamais affaire avec des firmes et des représentants qui n'ont
      pas de permis pour exercer au Québec. Vous pouvez vérifier
      l'inscription d'un individu ou d'une firme auprès de l'Autorité.
    - Ne faites jamais de chèque au nom personnel d'un individu.
    - N'investissez pas lorsque le prospectus ou les états financiers ne sont
      pas disponibles, et ce, même si on vous promet qu'ils seront
      "disponibles bientôt". Vous pouvez vérifier cela auprès de l'Autorité.
    - N'achetez pas des titres sur la base de renseignements obtenus
      seulement sur Internet.
    - Obtenez une seconde opinion, même si l'information provient d'une
      personne connue.
    - N'achetez pas un titre sur la base d'une information dite privilégiée.
      C'est illégal et l'information est généralement fausse.

    "Un fraudeur cherche habituellement une proie facile. Un investisseur qui
pose peu ou pas de questions facilite donc la vie d'une personne mal
intentionnée. Posez des questions et obtenez des réponses claires, sinon
n'investissez pas", a déclaré Mme Poitras.
    Enfin, rappelons que dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude,
l'Autorité a annoncé une série d'activités de sensibilisation et d'éducation
qu'elle déploiera auprès des investisseurs tout au long du mois de mars.
L'Autorité encourage les investisseurs à :

    - consulter la section "Vous êtes un consommateur" du site Web de
      l'Autorité;
    - lire la brochure de l'Autorité "Prenez garde à la fraude en valeurs
      mobilières" ;
    - faire appel au Centre de renseignements de l'Autorité.
    

    L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et
d'encadrement du secteur financier du Québec.


    Information :

    Journalistes seulement :  Frédéric Alberro (514) 940-2176

    Centre de renseignements
    Québec : (418) 525-0337  Montréal : (514) 395-0337
    Numéro sans frais : 1 877 525-0337
    www.lautorite.qc.ca


    -%SU: LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Journalistes seulement:  Frédéric Alberro (514)
940-2176; Centre de renseignements, Québec: (418) 525-0337,  Montréal: (514)
395-0337, Numéro sans frais : 1 877 525-0337, www.lautorite.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.