Mobilisation étudiante - Dégel des frais de scolarité - Les étudiants des cégeps se mobilisent contre le dégel



    MONTREAL, le 7 nov. /CNW Telbec/ - Partout en province, les étudiants
membres de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) se mobilisent
massivement aujourd'hui pour manifester leur opposition au dégel des frais de
scolarité imposé depuis septembre par le gouvernement Charest. Une série
d'actions locales, allant de la sollicitation des députés à la manifestation,
est en effet organisée dans le but de sensibiliser la population aux
incohérences du discours gouvernemental actuel en termes de financement de
l'éducation post-secondaire.
    La hausse des frais de scolarité pèsera lourd sur les épaules des
étudiants, sans pour autant garantir la qualité de l'éducation. Qui plus est,
en refusant une réelle bonification de l'Aide financière aux études, le
gouvernement freine l'accès aux études supérieures aux étudiants les plus
pauvres ainsi qu'à ceux de la classe moyenne. Les conclusions des différentes
études concernant le dégel dévoilées récemment - dont une commandée par le
gouvernement et finalement ignorée par celui-ci - vont en effet toutes dans le
même sens : le dégel tel que présentement pratiqué risque de faire chuter
dramatiquement le taux d'inscription, ramenant le Québec 10 ans en arrière en
termes d'accessibilité aux études.

    La grogne s'intensifie partout en province

    L'exécutif national de la Fédération a passé le dernier mois à parcourir
les routes du Québec, s'arrêtant dans les différents cégeps du réseau pour
informer ses membres des effets pervers de la tactique libérale pour
soi-disant réduire le sous-financement chronique du système d'éducation
post-secondaire. "Une fois informés, les étudiants des cégeps rejettent en
grande majorité le dégel, conscients que même s'il ne semble pas à prime abord
spectaculaire, il nuira assurément à leur possibilité de poursuivre des études
universitaires. On sent désormais que la grogne s'intensifie et que le
mouvement de protestation prend de l'ampleur chez les cégepiens de toutes les
régions", a affirmé madame Geneviève Bond-Roussel, présidente de la FECQ.

    Montréal
    --------

    Collège de Rosemont : Toute la journée, les étudiants appelleront des
députés libéraux pour leur faire part de leur opposition au dégel.

    Cégep André-Laurendeau : De 11h00 à 13h00 dans la cafétéria, les
étudiants collecteront de l'argent pour symboliser la précarité de leur
situation financière.

    Saguenay-Lac-Saint-Jean
    -----------------------

    Collège d'Alma : De 9h00 à 18h00, les étudiants seront aux portes du
Carrefour Alma pour sensibiliser la population. Ils offriront aux gens la
possibilité de leur installer une plaque d'automobile dénonçant le dégel.

    Cégep de Jonquière : De 8h00 à 18h00, les étudiants arpenteront également
la ville pour proposer à la population une plaque d'automobile contre le
dégel.

    Bas-Saint-Laurent
    -----------------

    Cégep de Rivière-du-Loup : A partir de 12h00 au Carrefour étudiant, les
étudiants dénonceront les mesures libérales en matière d'éducation en
inscrivant leurs demandes sur un mur de revendications.

    Cégep de Rimouski : A 11h45 à la cafétéria du Cégep, des superhéros de
l'éducation viendront à la rescousse des étudiants.

    Chaudière-Appalaches
    --------------------

    Cégep Beauce-Appalaches : Sur l'heure du dîner, les étudiants
symboliseront la fonte de l'accessibilité aux études par la confection d'un
bonhomme de neige.

    Montérégie
    ----------

    Cégep de Saint-Hyacinthe : De 13h45 à 15h00, les étudiants iront piqueter
devant le bureau de leur député Claude L'Ecuyer (ADQ) pour lui demander de
dénoncer le dégel du gouvernement libéral.

    Mauricie
    --------

    Cégep de Trois-Rivières : Dès 11h35, une parade de mendiants défilera à
partir du Cégep sur le boulevard Laviolette.

    Vers une manifestation nationale

    La pression exercée sur le gouvernement continuera d'aller grandissante
alors qu'une grande manifestation sera organisée, à Montréal le 22 novembre
prochain, par la Coalition des forces étudiantes nationales, organisation
appuyée par la FECQ. Des votes de levée de cours sont à l'agenda de plusieurs
associations étudiantes, dans le but de maximiser la participation à
l'événement.

    La Fédération étudiante collégiale du Québec représente plus de 40 000
étudiants réunis au sein de 22 associations.




Renseignements :

Renseignements: Mathieu Poulin, attaché de presse, FECQ, Cellulaire :
(514) 622-8179; Portes-paroles locaux : Alma : Michael Bond, (418) 668-2387,
poste 370, cellulaire : (418) 487-8086; André-Laurendeau : Véronique Pépin,
(514) 366-1241, poste 21, cellulaire : (514) 686-5084; Beauce-Appalaches :
Audrey Bernard, (418) 228-8896, poste 206.; Jonquière : Xavier
Lefebvre-Boucher, (418) 542-3808, cellulaire : (418) 690-5717; Rimouski :
Renaud Poirier-St-Pierre, (418) 724-9680, cellulaire : (418) 732-5237;
Rosemont : Jamil Auclair-Karmane, (514) 725-7898, poste 21; Rivière-du-Loup :
Jean-François Landry, (418) 862-6903, poste 2379; St-Hyacinte : Gabriel
Sansoucy, (450) 773-6800, poste 278; Trois-Rivières : Sonia Palato, (819)
379-2030, poste 300, cellulaire : (819) 698-6780


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.