Mobilisation de l'industrie de la construction autour de l'efficacité énergétique et du développement durable



    Un premier projet sur un bâtiment existant : Moisson Montréal

    MONTREAL, le 14 juin /CNW Telbec/ - "En réalisant un projet pilote devant
servir de modèle, et ce, avec un organisme à but non lucratif comme Moisson
Montréal, la Coalition énergie et construction durable (CECD) réalise un
double objectif : tout d'abord, sensibiliser les différents paliers
gouvernementaux, les propriétaires et gestionnaires d'immeubles à l'importance
d'investir sérieusement dans la modélisation des bâtiments existants qui
peuplent une large partie du parc immobilier du Québec et qui sont très
énergivores; puis, permettre à un organisme engagé socialement de profiter
pleinement des retombées d'un tel projet en économies d'énergie, en diminution
de gaz à effet de serre et en réduction de ses coûts opérationnels". C'est ce
que déclarait d'entrée de jeu ce matin en conférence de presse, madame Linda
Wilson, présidente de la CECD.
    C'est en présence de plusieurs intervenants impliqués dans la réalisation
de ce projet ainsi que du porte-parole de Moisson Montréal, monsieur Laurent
Paquin, qu'était présenté le concept d'un projet novateur de construction qui
devrait se réaliser au cours des prochains mois au bâtiment de Moisson
Montréal. Le projet, une fois complété, devrait réduire substantiellement la
facture énergétique du bâtiment, augmenter la productivité des activités de
Moisson Montréal ainsi que diversifier sa production, en plus d'offrir à son
personnel des installations sécuritaires et confortables.
    La démarche du projet repose entièrement sur une conception intégrée, ce
qui suppose la participation en amont du projet de l'ensemble des intervenants
liés à sa réalisation. Madame Wilson a profité de l'occasion pour saluer et
remercier les quelque 30 personnes faisant partie de l'équipe d'experts,
lesquelles ont prêté leur concours de façon volontaire pour la première phase
de ce projet, soit le développement du concept préliminaire.
    "Nous sommes réellement impressionnés par la mobilisation qui s'est faite
dans l'industrie de la construction quant au projet de rénovation de notre
bâtiment. La réduction de nos dépenses énergétiques et l'optimisation de nos
opérations nous permettront de mieux répondre au besoin des 130 000 personnes
aidées chaque mois", a souligné avec enthousiaste monsieur Alain Lamanque,
président du conseil d'administration de Moisson Montréal.

    La mise à niveau énergétique du bâtiment de Moisson Montréal : un premier
    projet d'un bâtiment existant reposant sur la conception intégrée

    Le bâtiment de Moisson Montréal date de 1954. Comme le soulignait
monsieur Richard Lebel, gérant de projet : "Le bâtiment de Moisson Montréal
est un bel exemple de l'état du parc immobilier québécois."
    En proposant une démarche reposant sur la conception intégrée, la CECD
obligeait ainsi une collaboration étroite entre tous les intervenants, allant
du client aux professionnels, de l'architecte aux ingénieurs, entrepreneurs,
sous-traitants et fournisseurs pour mener à bien ce projet, ce qui constitue
une première dans le cadre d'un projet de construction sur un bâtiment
existant.
    "En assoyant tous les intervenants autour d'une même table, cette
approche multidisciplinaire permet d'étudier toutes les possibilités et
d'évaluer les coûts associés aux acquisitions, aux opérations et à la mise au
rebut du produit. Cette méthode assure au client que ses besoins seront
rencontrés, et ce, aux meilleurs coûts possible", de dire monsieur Lebel.
    "La première phase réunissait une équipe d'experts chevronnés (aviseurs
énergétiques, architectes, ingénieurs, manufacturiers, entrepreneurs de
construction et concepteur de logiciel de gestion) et a permis d'arriver à un
résultat extrêmement positif et intéressant, tant du point de vue
environnemental que du point de vue financier, en plus de proposer des
solutions novatrices à Moisson Montréal qui lui permettront de faire des
économies appréciables, une fois le projet réalisé", a indiqué monsieur Lebel.
Les rendements attendus seront validés sur une période d'au moins trois ans
après la réalisation afin de démontrer l'efficacité du projet.
    Comme le précisait monsieur Jacques Lagacé, ingénieur et vice-président
de la CECD : "Les simulations ont démontré que si nous nous étions limités
uniquement aux améliorations locatives et aux travaux de mise aux normes, la
facture énergétique aurait augmenté de 78 %. En ayant comme objectif principal
l'efficacité énergétique, la solution a été optimisée de façon à ce que les
retombées économiques, jumelées à une qualité de vie améliorée, soient
rapidement perceptibles et que la réduction de consommation d'énergie soit de
plus de 40 % par rapport à ce qu'elle aurait été si aucune mesure d'efficacité
énergétique n'avait été intégrée."

    Les prochaines étapes du projet

    Avec un calendrier de réalisation s'étalant sur 18 mois, le projet
comporte quatre phases : le concept préliminaire (phase 1), les plans et devis
d'exécution (phase 2), la recherche de subventions et de soumissions (phase 3)
et, finalement, l'exécution des travaux (phase 4). La première phase est
maintenant complétée; la seconde phase est amorcée depuis déjà quelques
semaines. La CECD et Moisson Montréal souhaitent que les travaux débutent à la
fin de l'été.
    "Je profite de l'occasion pour lancer un appel public à tous les
intervenants de l'industrie de la construction qui souhaiteraient participer
sur une base volontaire à la réalisation de ce projet, tout en respectant les
lois, les conventions collectives et les normes en vigueur dans l'industrie de
la construction", a indiqué madame Wilson.
    "Nous sommes bien conscients qu'il y a encore beaucoup de travail à faire
pour changer les mentalités afin de protéger notre environnement et nous
saluons tous ceux et celles qui, en participant au projet de Moisson Montréal,
contribuent à faire évoluer nos façons de construire. Nous croyons sincèrement
que ces nouvelles pratiques peuvent ménager notre planète et donner une
meilleure qualité de vie aux prochaines générations", a conclu le porte-parole
de Moisson Montréal, l'humoriste Laurent Paquin.

    Rôles de la CECD et de Moisson Montréal

    Soulignons que la Coalition énergie et construction durable (CECD), créée
il y a près de deux ans, est un regroupement d'intervenants de la construction
et de la gestion de bâtiments destiné à faire valoir les avantages économiques
et environnementaux des pratiques d'efficacité énergétique dans une
perspective de développement durable.
    Pour sa part, Moisson Montréal est un organisme à but non lucratif. Il
récupère et distribue gratuitement des denrées et des produits essentiels tout
au long de l'année à des groupes de soutien de l'île de Montréal. En
distribuant mensuellement environ 750 000 kilos de denrées à 189 organismes
qui aident 130 000 personnes, Moisson Montréal constitue la plus importante
banque alimentaire au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Sullivan, Michelle Sullivan Communications,
(514) 995-4015; Source: Coalition énergie et construction durable (CECD),
Monique Thomas, directrice des communications et affaires publiques


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.