Mise en tutelle du CSSS Champlain : une décision inacceptable!

MONTRÉAL, le 27 avril /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux et le Syndicat des travailleuses et travailleurs du CSSS Champlain (CSN) trouvent inacceptable la récente mise en tutelle du CSSS Champlain par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc. Une décision d'autant plus douteuse que cet établissement a reçu, en février dernier, une certification « qualité » décernée par le Conseil québécois d'agrément.

Le président du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CSSS Champlain, Jean Mercier, craint que la tutelle ait des répercussions néfastes sur le personnel. « C'est sûr que la situation inquiète beaucoup de salarié-es et à plus d'un niveau. Le maintien des services à la population, le respect des conditions de travail et la préservation de bonnes relations avec l'employeur sont au nombre de leurs préoccupations. »

Une tutelle injustifiée
Le refus du CSSS Champlain de fusionner avec l'Hôpital Charles-Lemoyne est à l'origine de cette tutelle, a dit l'ex-président du conseil d'administration du CSSS Champlain, Yvan Chatigny, dans un point de presse aujourd'hui. « Ne soyons pas dupes, le ministre a choisi de mettre le CSSS Champlain en tutelle afin de faciliter la fusion avec l'Hôpital Charles-Lemoyne », a-t-il lancé. « Il (le ministre Bolduc) avait déjà rencontré les membres du conseil d'administration et nous avait dit qu'il procèderait à une fusion, même si nous ne le voulions pas ».

Pour sa part, le vice-président régional de la FSSS, Luc Pearson, se questionne sur l'autre motif derrière cette tutelle. Il fait référence au reportage de l'émission Enquête du 21 avril sur l'état des soins au CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf, un partenariat public-privé géré par le Groupe Savoie sur le territoire même du CSSS Champlain. Le reportage a mis en lumière des lacunes importantes dans les soins aux personnes aînées et l'absence de contrôles de qualité des services. « C'est à se demander si le ministre n'en a pas profité pour « punir » la direction du CSSS Champlain, initialement responsable du contrôle de la qualité des soins dans ce CHSLD privé. Or, cette responsabilité a été transférée à l'Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie qui, visiblement, a été incapable d'assumer ce rôle d'une manière adéquate, affirme Luc Pearson. »

À la question « Y a-t-il un lien entre les révélations de l'émission Enquête et la mise en tutelle », le docteur Bernard Magnan, président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) du CSSS Champlain, a déclaré : « Il y a eu des manques importants au niveau du ministère de la santé, de l'Agence de santé et du promoteur (le Groupe Savoie). C'est pas juste d'avoir de beaux locaux mais ça prend une culture professionnelle quand on ouvre un PPP comme ça. On les a prévenus de ce qui viendrait au niveau du PPP, plusieurs mois à l'avance. On leur a dit : ça prend des médecins, ça prend des infirmières. C'est pas une usine de canne de bines, là! C'est des gens que l'on va traiter et on a besoin de se préparer. Alors ça, ça n'a pas été fait. Dans ce sens là, on est un peu « fatiguant » parce que quand on voit des problèmes, on les dénonce. On essaie d'arriver avec des solutions et on ne nous écoute pas. »

Pour la FSSS, cette mise en tutelle apparaît comme une tentative de museler la population qui ose se mettre en travers du chemin des volontés du ministère de la Santé et des Services sociaux et des orientations gouvernementales. La Fédération entend poursuivre ses efforts pour faire valoir l'accès à des soins et à services de qualité dans le respect des valeurs de la population.

À propos de la FSSS-CSN
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du CSSS Champlain (CSN) représente quelque 500 salarié-es. Il est affilié à la FSSS qui regroupe plus de 125 000 membres dont environ 110 000 membres travaillant dans les services publics de la santé et des services sociaux. Elle est l'une des neuf fédérations composant la CSN.

SOURCE FEDERATION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (FSSS-CSN)

Renseignements :

François Forget, conseiller à l'information : 514 949-1430

Profil de l'entreprise

FEDERATION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (FSSS-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.