Mise au point du DPCP quant à la révision de sa structure administrative

QUÉBEC, le 29 sept. 2015 /CNW Telbec/ -Depuis l'annonce de la révision de sa structure administrative le 23 septembre dernier, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) constate que de fausses informations sont véhiculées quant à son impact sur la lutte au crime organisé.

Le DPCP tient à préciser qu'il ne diminuera pas son action envers la lutte au crime organisé. Il est faux de prétendre que cette nouvelle structure aura un impact négatif dans le traitement des dossiers.

Premièrement, le changement apporté renforce son action puisque le Bureau de lutte au crime organisé, le Bureau de lutte aux produits de la criminalité et le Bureau de lutte à la corruption et à la malversation seront désormais unifiés. Le DPCP crée ainsi une équipe multidisciplinaire qui pourra partager son savoir et son expertise. Cette équipe travaillera désormais de façon plus optimale afin de permettre une gestion plus efficiente.

Deuxièmement, contrairement à ce que certains médias ont rapporté voulant que le DPCP ait réduit de 40 % le nombre de ses procureurs affectés à la lutte contre le crime organisé, il est important de préciser qu'aucun procureur régulier ne perdra son emploi. Les procureurs expérimentés continueront de traiter les dossiers de criminalité organisée, soit au nouveau bureau ou au sein des différents points de service sur tout le territoire québécois. La présence du DPCP au Québec, en matière de crime organisé, sera ainsi mieux répartie.

En terminant, le DPCP a l'intime conviction que les changements apportés à sa structure administrative le rendront encore plus efficace et lui permettront de mieux exercer son rôle de poursuivant public en matière de criminalité organisée. Il est présent partout au Québec, il maintient ses effectifs, son expertise spécialisée ainsi que son offre de services aux partenaires.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales

Le DPCP fournit, au nom de l'État, un service de poursuites criminelles et pénales indépendant, contribuant à assurer la protection de la société, dans le respect de l'intérêt public et des intérêts légitimes des victimes. Pour en savoir davantage : www.dpcp.gouv.qc.ca.

 

Source :
Me Jean Pascal Boucher
Porte-parole
Directeur des poursuites criminelles et pénales
418 643-4085

 

SOURCE Directeur des poursuites criminelles et pénales

Renseignements : Me Jean Pascal Boucher, Porte-parole, Directeur des poursuites criminelles et pénales, 418 643-4085


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.