Mise à jour de novembre 2015 du Plan économique du Québec - « Nous atteindrons l'équilibre budgétaire en 2015-2016 comme nous nous y sommes engagés » - Carlos Leitão

QUÉBEC, le 26 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre des Finances, M. Carlos Leitão, a présenté aujourd'hui une mise à jour du Plan économique du Québec qui confirme que le gouvernement est bien engagé dans l'atteinte de ses objectifs de rétablir des finances publiques saines et équilibrées et d'instaurer un environnement favorable à la croissance de l'économie et à la création d'emplois.

« Après six années consécutives de déficits, nous atteindrons l'équilibre budgétaire en 2015-2016 comme nous nous y sommes engagés. Notre plan économique, qui mise notamment sur une gestion rigoureuse des finances publiques, donnera un nouvel élan à l'économie du Québec qui bénéficiera à toutes les Québécoises et à tous les Québécois, et également aux entreprises », a déclaré le ministre.

Un déficit moins important que prévu pour 2014-2015
Les Comptes publics 2014-2015, déposés aujourd'hui, présentent un déficit budgétaire moins important que prévu. Le déficit de 2,35 milliards de dollars prévu au budget de juin 2014 et au Plan économique du Québec de mars 2015 a été ramené à un déficit de 1,1 milliard de dollars. Cet objectif a été atteint en grande partie grâce à une amélioration de 362 millions de dollars aux dépenses de programmes et de 884 millions de dollars aux autres dépenses consolidées, principalement celles des fonds spéciaux et des organismes.

La croissance économique se poursuit
Soutenue principalement par la consommation des ménages et par la bonne tenue des exportations, la croissance économique se poursuit au Québec. Elle devrait s'établir à 1,5 % en 2015, soit le même rythme qu'en 2014, et s'accélérer en 2016 pour atteindre 1,7 %. Cette croissance est d'autant plus significative qu'elle est observée alors que nous constatons un ralentissement dans la plupart des provinces, au Canada et ailleurs dans le monde.

« L'an prochain, la création d'emplois continuera de soutenir la consommation des ménages. De plus, la progression des exportations sera favorisée par le renforcement de l'économie américaine et par le taux de change favorable. L'économie devrait également bénéficier d'un apport accru de l'investissement des entreprises », a mentionné M. Leitão.

Équilibre budgétaire en 2015-2016 : objectif maintenu
Nos prévisions économiques entraînent peu de changements au cadre financier par rapport au budget de mars dernier. Les faibles révisions à la baisse dans les revenus sont principalement compensées par un service de la dette moins élevé que prévu en raison des faibles taux d'intérêt, ce qui laisse le solde budgétaire inchangé.

Les revenus du gouvernement devraient croître de 4,1 % en 2015‑2016. Du côté des dépenses, les efforts entrepris par le gouvernement depuis juin 2014 permettront de maintenir leur croissance à un niveau légèrement inférieur à celui des revenus. Pour 2015‑2016, la croissance des dépenses consolidées s'établira à 2,7 %.

« La mise à jour démontre que nous sommes en mesure de maintenir la croissance des revenus à un niveau supérieur à celui de la croissance des dépenses. C'est une tendance que nous entendons conserver et qui permettra d'assurer l'équilibre budgétaire au cours des prochaines années et de réduire le poids de la dette. Dit simplement, nous dépensons moins que ce que nous gagnons, ce qui est une bonne chose », a souligné le ministre.

Investissement additionnel en éducation
À ce chapitre, considérant les bons résultats obtenus en matière de contrôle des dépenses, le gouvernement annonce un investissement additionnel annuel de 80 millions de dollars dans le secteur de l'éducation, à compter de 2016-2017. Dès 2015-2016, une somme additionnelle de 20 millions de dollars sera investie. Ces montants seront consacrés à la réussite scolaire et se traduiront par une augmentation des ressources en enseignement et des ressources professionnelles et techniques, notamment dans les milieux défavorisés et dévitalisés.

La réduction du poids de la dette : une priorité
Le gouvernement maintient les objectifs de réduction de la dette et poursuit les efforts en ce sens par l'entremise des versements au Fonds des générations, qui s'établiront à 1,5 milliard de dollars en 2015‑2016.

« Le retour à l'équilibre budgétaire et les versements au Fonds des générations permettront de respecter l'objectif inscrit dans la loi de ramener le poids de la dette brute, qui s'établira à 55 % du PIB au 31 mars 2016, à 45 % du PIB d'ici 10 ans », a indiqué M. Leitão.

Un environnement fiscal compétitif pour nos PME
Plusieurs initiatives ont été mises en œuvre par le gouvernement pour améliorer la compétitivité du régime fiscal des PME. Ces dernières verront leur fardeau fiscal allégé de 140 millions de dollars dès 2015-2016. En incluant les mesures qui s'appliqueront à partir de 2017, environ 200 000 entreprises de tous les secteurs et de toutes les régions bénéficieront d'un allègement fiscal.

Une réduction de 2 milliards de dollars de la charge fiscale des Québécois au cours des quatre prochaines années
Comme prévu, cette mise à jour confirme l'importante réduction du fardeau fiscal des particuliers, et ce, dès le 1er janvier 2016, grâce notamment à :

  • l'instauration d'un bouclier fiscal (208 millions de dollars);
  • la bonification du crédit d'impôt pour les travailleurs d'expérience (60 millions de dollars).

De plus, l'abolition graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 entraînera un allègement de 1,7 milliard de dollars. Au total, au cours des quatre prochaines années, les Québécois verront leur charge fiscale réduite de 2 milliards de dollars.

Des investissements élevés en immobilisations
Afin de répondre aux besoins importants du Québec en matière d'infrastructures publiques de qualité, le gouvernement maintiendra les investissements publics en immobilisations à des niveaux élevés dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI). À cet égard, le PQI 2016‑2026 s'établira à 88,4 milliards de dollars, soit le même niveau que celui du PQI 2015‑2025.

« Les niveaux importants d'investissements publics prévus pour les prochaines années constitueront un puissant moteur de stimulation de l'activité économique et de création d'emplois dans toutes les régions du Québec », a expliqué le ministre.

De plus, le Plan économique du Québec a permis la mise en œuvre de plusieurs initiatives dans des secteurs clés de l'économie, dont la Stratégie maritime du Québec, le Plan Nord, la Stratégie québécoise de développement de l'aluminium et le Plan d'action gouvernemental en économie sociale. Globalement, le Plan économique du Québec de mars 2015 prévoit l'injection de 3,4 milliards de dollars dans l'économie au cours des cinq prochaines années. À elles seules, ces actions soutiendront la création de 20 000 emplois en moyenne par année d'ici 2019‑2020.

« Au cours des derniers mois, nous avons eu à prendre des décisions parfois difficiles pour remettre le Québec en ordre de marche. Nous l'avons toujours fait avec la conviction et l'objectif que les citoyens en seront les grands bénéficiaires. Je tiens à témoigner, à toutes les Québécoises et à tous les Québécois qui ont contribué par leurs efforts et leur engagement à l'atteinte de cet objectif, notre reconnaissance et notre gratitude. Grâce à cet effort collectif, nous avons retrouvé notre capacité à faire des choix, pour développer nos politiques sociales, familiales, économiques et environnementales qui répondent aux priorités et aux besoins des Québécois », a conclu M. Leitão.

 

SOURCE Cabinet du ministre des Finances

Renseignements : Nathalie Roberge, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Finances, 418 643-5270


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.