Minéralisation aurifère à haute teneur identifiée en surface sur le bloc Alexandria à l'est du projet aurifère Joanna



    
    Inscription : Bourse de Toronto -  Symbole - ARZ
    Bourse de New York (Amex) - Symbole - AZK
    Inscription aux E-U. :  (dossier 001-31893)
    

    VANCOUVER, le 31 août /CNW/ - Mines Aurizon Ltée (TSX : ARZ; NYSE Amex :
AZK) a le plaisir d'annoncer la découverte d'un échantillon choisi à haute
teneur, prélevé en surface et situé au coeur d'une vaste anomalie aurifère sur
le bloc de claims Alexandria à l'est du projet aurifère Joanna. La propriété
Joanna est située à 20 kilomètres à l'est de Rouyn-Noranda, dans le nord-ouest
québécois, et le bloc Alexandria est constitué de dix-neuf (19) claims miniers
qui font l'objet d'une entente d'option par Aurizon auprès de Corporation
Minéraux Alexandria (voir communiqué d'Aurizon daté du 15 septembre 2008).
    Les travaux d'exploration antérieurs réalisés dans ce secteur étaient
principalement concentrés dans la zone de la Faille Cadillac, dans le
prolongement est du gîte Hosco.
    Aurizon a récemment publié les résultats de travaux de forage au diamant
(voir communiqué d'Aurizon daté du 1er juin 2009) avec une intersection de 3,0
grammes d'or par tonne sur 4,6 mètres, incluant un échantillon à 9,0 grammes
d'or par tonne, 200 mètres au sud de la zone Hosco. A l'issue de ce sondage de
découverte, des travaux de suivi par prospection au sol se sont soldés par la
découverte de veines est-ouest, de 0,1 à 1 mètre d'épaisseur, encaissées dans
des sédiments altérés en biotite et minéralisés en arsénopyrite et montrant
une foliation bien développée. Un échantillon choisi a révélé une teneur à
l'analyse de 11,8 grammes d'or par tonne. Cette minéralisation se trouve à 1,2
kilomètre à l'est et à 200 mètres au sud du gîte Hosco.
    Jusqu'à présent, parmi les 22 échantillons choisis, prélevés à un
espacement variable dans le secteur, 9 ont livré des teneurs supérieures à 0,1
gramme d'or par tonne. L'anomalie ainsi identifiée couvre une superficie
d'environ 750 mètres d'extension latérale par 200 mètres en direction
nord-sud.
    Le contexte géologique est similaire au contexte du gîte Hosco et il
pourrait donc s'agir d'une extension vers l'est de la minéralisation connue,
située à 200 mètres plus au sud que prévu.
    "Ces résultats préliminaires pourraient expliquer pourquoi la campagne de
forage précédente n'avait pas réussi à localiser le prolongement du gîte Hosco
vers l'est le long de la Faille Cadillac", déclare Martin Demers, géo.,
directeur de l'exploration. "La possibilité d'un déplacement de la zone
minéralisée vers le sud laisse envisager un excellent potentiel
d'exploration", a-t-il ajouté.

    Perspectives

    Au cours des prochaines semaines, les travaux d'exploration sur le projet
Joanna seront axés sur une investigation systématique en surface de la
propriété, incluant de la prospection au marteau et des levés pédogéochimiques
et géophysiques. Ces travaux permettront de définir des cibles pour un
programme de forage qui devrait débuter au début du quatrième trimestre de
2009.
    Une étude de préfaisabilité est présentement en cours sur le gîte Hosco,
portant sur l'estimation des ressources mesurées et indiquées de 29 600 000
tonnes à une teneur moyenne de 1,4 gramme d'or par tonne, ou environ 1,27
million d'onces, ainsi que les résultats d'essais métallurgiques en cours.
L'étude de préfaisabilité sera réalisée conformément aux principes de
développement global de la compagnie en tenant compte des considérations
d'ordre technique, économique, environnemental, et social. Il est prévu que
l'étude sera complétée au quatrième trimestre de 2009.

    Contrôle de la qualité

    Les analyses d'échantillons choisis sont typiquement réalisées sur des
échantillons de roches de 1 à 2 kilogrammes, par pyroanalyse standard avec
fini par absorption atomique. Des duplicata d'échantillons et des analyses de
vérification sur les pulpes et les rejets grossiers sont réalisés sur près de
10 % des échantillons dont la teneur est supérieure à 0,1 gramme d'or par
tonne. Des renseignements plus détaillés sur le programme d'assurance de la
qualité et de contrôle de la qualité ("QA/QC") sont fournis dans le rapport
intitulé Technical Report - Resource modeling and Estimation update Joanna
gold deposit préparé par SGS Geostat Ltd et daté du 7 avril 2009, lequel est
disponible sous le profil d'Aurizon sur SEDAR (www.sedar.com) ainsi que sur le
site web d'Aurizon. Les analyses d'exploration de premier ordre ont été
effectuées par ALS Chemex de Val-d'Or, Québec et les analyses de vérification
ont été effectuées au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val-d'Or, Québec.
ALS Chemex est un laboratoire accrédité selon la norme ISO 9001-2000, et le
Laboratoire d'analyse Bourlamaque est en processus d'obtention de la
certification ISO 9001-2000.
    La planification et la mise en oeuvre de la campagne d'échantillonnage
ainsi que le programme de contrôle de la qualité sont supervisés par Martin
Demers, géo., directeur de l'exploration et "personne qualifiée" tel que
défini par la norme canadienne 43-101. M. Demers est également responsable des
données scientifiques et techniques dans ce communiqué.

    Information supplémentaire

    Un schéma montrant la région du projet Joanna est inclus. Tous les autres
renseignements déjà publiés, ainsi que tous les rapports techniques portant
sur le projet Joanna sont disponibles sur le site web d'Aurizon.

    A propos d'Aurizon

    Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est axée
sur la mise en valeur de ses projets existants dans la région de l'Abitibi,
dans le nord-ouest du Québec, l'une des juridictions minières les plus
favorables et l'une des régions les plus prolifiques en or et en métaux de
base au monde, ainsi que sur l'augmentation de ses actifs par le biais de
transactions rentables. Les titres d'Aurizon se transigent à la Bourse de
Toronto sous le symbole "ARZ" et à la Bourse de New York (Amex) sous le
symbole "AZK". Des renseignements supplémentaires sur Aurizon et ses
propriétés sont disponibles sur le site web d'Aurizon, au
http://www.aurizon.com.

    Enoncés prospectifs et informations prospectives

    Ce communiqué renferme des "énoncés prospectifs" et des "informations
prospectives" au sens de la réglementation sur les valeurs mobilières
applicable au Canada et aux Etats-Unis (collectivement, les "informations
prospectives"). Les informations prospectives contenues dans ce communiqué
sont établies en date des présentes. Sauf si requis par les lois sur les
valeurs mobilières applicables, la Société n'a pas l'intention et n'assume
aucune obligation d'actualiser ces informations prospectives. Les informations
prospectives comprennent notamment, sans s'y limiter, des énoncés quant aux
estimations de ressources minérales, l'impact anticipé des résultats de forage
sur le projet Joanna, la durée de l'étude de préfaisabilité, et la durée et
les attentes quant à de futurs programmes de travaux. Souvent, mais pas
forcément, les informations prospectives peuvent être identifiées par l'emploi
de mots comme "planifie", "prévoit", "est prévu", "budget", "estime",
"prévisions", "entend", "anticipe", ou "croit", ou les variantes négatives de
ces termes ou des formulations indiquant que certaines actions, événements ou
résultats "devraient" ou "pourraient" se produire ou "seront" réalisés.
    Les informations prospectives contenues dans ce communiqué sont fondées
sur certaines hypothèses qui sont raisonnables de l'avis de la Société,
incluant, pour ce qui est des estimations de ressources minérales, les
hypothèses et les paramètres de base qui sous-tendent les estimations tel que
décrits dans le rapport technique sur la propriété; que le prix actuel et la
demande pour l'or se maintiendront ou s'amélioreront; que l'offre d'or
demeurera stable; que la conjoncture économique générale ne subira pas de
changements négatifs importants; que du financement sera disponible si et
quand il sera nécessaire à des conditions raisonnables; et que la Société ne
subira pas d'accident, de conflit de travail, ou de panne importante au niveau
de l'usine ou de l'équipement.
    Néanmoins, les informations prospectives sous-tendent des risques et des
incertitudes connus et inconnus et d'autres facteurs qui pourraient faire en
sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations de la Société
soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations
futurs exprimés ou suggérés par les informations prospectives. Parmi ces
facteurs, citons notamment les conclusions d'évaluations économiques, le
risque que les résultats d'activités d'exploration soient différents de ceux
anticipés, que le coût de la main-d'oeuvre, de l'équipement ou des matériaux
soit plus élevé que prévu, que le prix de l'or diminue dans l'avenir, que le
dollar canadien soit plus vigoureux relativement au dollar U.S., que les
ressources minérales ne soient pas conformes aux estimations, que les coûts
réels ou les résultats réels des activités de restauration soient supérieurs
aux attentes; que les changements apportés pour préciser les paramètres du
projet se soldent par une augmentation des coûts, par des variations imprévues
des ressources minérales, de la teneur ou du taux de récupération, d'une panne
de l'usine, de l'équipement ou des procédés, d'accidents, de conflits de
travail, et d'autres risques généralement liés à l'industrie minière, de
délais imprévus pour l'obtention des approbations gouvernementales, ou dans le
financement ou l'achèvement des activités de mise en valeur ou de
construction, ainsi que d'autres facteurs et d'autres risques plus amplement
décrits dans la Notice annuelle d'Aurizon déposée auprès des commissions en
valeurs mobilières des provinces et des territoires canadiens et dans le
Rapport annuel sur formulaire 40-F d'Aurizon déposé auprès de la Securities
and Exchange Commission des Etats-Unis, lesquels sont disponibles sur Sedar au
www.sedar.com et sur Edgar au www.sec.gov/. Bien que la Société ait tenté
d'identifier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les
actions, les événements et les résultats réels diffèrent sensiblement des
résultats décrits dans les informations prospectives, il pourrait y avoir
d'autres facteurs qui feraient en sorte que les actions, les événements ou les
résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés, ou voulus. Rien ne
garantit que les informations prospectives s'avéreront exactes, et les
résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de
ceux anticipés par de tels énoncés. Le lecteur est avisé de ne pas se fier
indûment aux informations prospectives, compte tenu de leur incertitude
inhérente.

    MISE EN GARDE DESTINEE AUX LECTEURS AMERICAINS

    A titre de société constituée en Colombie-Britannique, la Société est
assujettie à certains règlements émis par la British Columbia Securities
Commission. La Société est tenue de fournir des informations détaillées sur
ses propriétés, incluant sur la minéralisation, le forage, l'échantillonnage
et l'analyse, la sécurité des échantillons, et les estimations de ressources
minérales et de réserves minérales. De plus, la Société décrit des ressources
minérales associées à ses propriétés, en utilisant des termes comme
"ressources mesurées", "ressources indiquées" et "ressources présumées", qui
sont des termes reconnus par la réglementation canadienne, mais non reconnus
par la Securities and Exchange Commission ("SEC") des Etats-Unis.

    Mise en garde destinée aux investisseurs américains concernant les
ressources minérales

    La SEC permet aux sociétés minières, dans les documents déposés auprès de
la SEC, de divulguer uniquement les gîtes minéraux qui peuvent être
économiquement et légalement extraits ou exploités. La Société peut utiliser
certaines expressions dans le présent document, comme "ressources minérales",
"ressources minérales indiquées" et "ressources minérales présumées" qui sont
reconnues et exigées des autorités canadiennes de réglementation en valeurs
mobilières, mais qui ne sont par reconnues par la SEC.
    Le présent communiqué peut faire référence à des ressources minérales
"mesurées" et "indiquées". Les lecteurs américains sont prévenus que bien que
ces termes soient reconnus et exigés par la réglementation canadienne, ils ne
sont pas reconnus par la SEC. Les investisseurs américains sont prévenus de ne
pas supposer que des gîtes minéraux de cette catégorie seront éventuellement,
en tout ou en partie, convertis en réserves minérales.




Renseignements :

Renseignements: MINES AURIZON LTEE, David Hall, président et chef de la
direction, Téléphone: (604) 687-6600, Sans frais: 1-888-411-GOLD, Télécopieur:
(604) 687-3932, Michel Gilbert, vice-président, Téléphone: (819) 874-4511,
Télécopieur: (819) 874-3391, Site web: www.aurizon.com, Courriel:
info@aurizon.com ou Communications financières Renmark inc., 2080 boul.
René-Lévesque Ouest, Montréal, QC, H3H 1R6, Barry Mire:
bmire@renmarkfinancial.com; Maurice Dagenais: mdagenais@renmarkfinancial.com;
Médias: François Trépanier: ftrepanier@renmarkfinancial.com, Tél.: (514)
939-3989, Télec.: (514) 939-3717

Profil de l'entreprise

MINES AURIZON LTEE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.