Mexique - Abus de pouvoir de la police contre les médias, Reporters sans frontières demande des "sanctions exemplaires"



    MONTREAL, le 17 juill. /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières condamne
l'attitude menaçante de certains agents de police, en particulier fédéraux,
lors d'agressions commises contre des journalistes, le 15 juillet 2008, dans
le District fédéral et dans l'Etat de Sinaloa (Nord-Ouest).
    "Ces abus d'autorités rendent encore plus vulnérable une presse déjà
exposée aux représailles du crime organisé, en particulier dans les Etats sous
emprise de cartels de la drogue, comme celui de Sinaloa. La sécurité des
journalistes mexicains est plus précaire que jamais et cette situation ne peut
qu'empirer si les autorités décident, au nom de la raison d'Etat, de classer
sans suite les plaintes des victimes. Les sanctions doivent être exemplaires",
a déclaré Reporters sans frontières.
    Le 15 juillet à Los Mochis (Etat de Sinaloa), Rafael Leyva Mexia et Luis
Vasquez Vega, respectivement photographes des quotidiens régionaux El Diario
de Los Mochis et Noroeste, ont été victimes de menaces par une trentaine
d'agents de la police fédérale préventive (PFP), alors qu'ils venaient de
prendre des clichés d'un convoi policier peu après avoir quitté les lieux
d'une manifestation. Les fonctionnaires ont menacé les journalistes de leur
arme en fustigeant la "presse à sensation", avant de les photographier tout en
les abreuvant d'injures. D'autres journalistes arrivés sur place se sont vus à
leur tour interrogés de manière agressive et ont dû s'enfuir.
    Rafael Leyva Mexia et Luis Vasquez Vega ont déposé plainte devant la
Commission des droits de l'homme de l'Etat de Sinaloa. Invoquant des faits de
même nature commis au mois de mai dernier contre des journalistes du quotidien
régional El Debate, l'un des photographes a confié à Reporters sans frontières
songer à porter l'affaire devant le ministère fédéral de la Justice.
    Le même jour, dans la capitale, Jacobo Velasquez Gordillo, journaliste de
la chaîne privée nationale TV Azteca et ses techniciens, ont été pris à partie
par des agents de la police judiciaire du District fédéral. L'équipe regagnait
le siège de sa rédaction vers 2 heures du matin, lorsqu'elle a été interceptée
par cinq voitures de police. Les fonctionnaires ont contraint les journalistes
sous la menace de leurs armes à présenter leurs papiers d'identité, avant de
confisquer leurs téléphones portables et la batterie de la caméra, au prétexte
qu'ils auraient voulu s'immiscer dans une enquête. Les policiers ont également
tenté, en le rouant de coups, d'enfermer Jacobo Velasquez Gordillo dans le
coffre de son véhicule.
    Les journalistes ont déposé une plainte pour "abus d'autorité" auprès du
parquet chargé des services publics. La Commission de défense des droits de
l'homme du District fédéral a également introduit une plainte et attend que
les journalistes la signent.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.