Metrolinx lance une stratégie d'investissement pour soutenir les améliorations durables du réseau de transport



    TORONTO, le 25 janv. /CNW/ - Parallèlement aux consultations sur le plan
de transport régional menées auprès du public et des intervenants, le conseil
d'administration de Metrolinx a approuvé l'élaboration d'une stratégie
d'investissement pour permettre d'apporter des améliorations durables et
soutenues au réseau de transport.
    "L'infrastructure des transports coûte cher - à construire, à entretenir
et à exploiter, a déclaré Rob MacIsaac, président de Metrolinx. Au moment où
nous déterminons comment améliorer les transports dans notre région, nous
devons réfléchir aussi aux moyens de financer ces améliorations."
    M. MacIsaac a expliqué que toutes les options seraient prises en compte,
y compris les subventions gouvernementales, les investissements du secteur
privé, les droits d'utilisation (comme le péage) et les tarifs des transports
en commun. Il a reconnu que les droits d'utilisation constituaient un sujet
délicat qui, selon lui, devait inévitablement faire partie du débat.
    "La construction, l'entretien et l'exploitation du réseau de transport
dans cette région exigeront un financement à long terme. La contribution des
administrations fédérale, provinciale et municipales constituera, de toute
évidence, un élément important de l'équation, mais pour le long terme, nous ne
pouvons pas compter seulement sur les sources traditionnelles de financement
par le secteur public", a-t-il ajouté.
    Metrolinx est aussi à la recherche de solutions originales et étudiera
les pratiques exemplaires utilisées ailleurs, dans le cadre de l'élaboration
du plan de transport régional.
    "A ce stade, nous n'éliminons à priori aucune possibilité pour le plan ou
la stratégie d'investissement, a déclaré M. MacIsaac. Les suggestions ne
manquent pas : droits de stationnement, renforcement du rôle de l'industrie
des taxis et de celui de l'industrie des autobus du secteur privé, redevances
d'aménagement, systèmes de location de bicyclettes, taxes sur l'essence et
autres recettes réservées aux projets de transport, pour n'en citer que
quelques-unes. C'est pour cela que nous organisons de si vastes consultations.
Nous voulons un débat large et ouvert afin de déterminer les solutions les
plus judicieuses pour les usagers des transports de cette région."
    M. MacIsaac a expliqué que Metrolinx conservait un esprit ouvert tout au
long de cette démarche et a affirmé qu'aucune décision définitive ne serait
prise avant la fin des consultations auprès du public et des intervenants. Il
a aussi souligné que l'amélioration du service à la clientèle était le
principe directeur de toute la démarche.
    "Nous sommes persuadés que nous aurons l'appui des gens, pour autant
qu'ils aient le sentiment d'obtenir des services de valeur et que l'argent est
dépensé à bon escient, a ajouté M. MacIsaac. Les moyens de financement
provenant des droits d'utilisation ne servent pas seulement à obtenir l'argent
nécessaire pour construire et exploiter un réseau qui réduira les
embouteillages et la pollution atmosphérique. Les droits à verser et les
incitatifs financiers peuvent aussi être utiles pour encourager les gens à
faire des choix durables en matière de transport et à équilibrer nos systèmes
de transport et d'imposition."
    Parallèlement à l'élaboration du plan de transport régional, qui
constitue une stratégie complète pour un système de transport coordonné dans
la région comprenant les villes de Toronto et de Hamilton ainsi que les
municipalités régionales de Halton, Peel, York et Durham, Metrolinx a commencé
à publier une série de documents de consultation, ou livres verts, sur divers
sujets pertinents, dont les suivants : centres de mobilité, gestion de la
demande en déplacements, déplacement des biens et services, routes et
autoroutes, et transport en commun. Les intervenants et le public sont invités
à examiner ces documents et à transmettre leurs commentaires en ligne par
l'entremise du site Web www.metrolinx.com. Compte tenu des commentaires du
public et des intervenants, ces documents de consultation seront remaniés pour
devenir des "livres blancs", puis une ébauche de plan régional qui fera
l'objet d'une autre consultation à grande échelle au printemps. Une fois les
commentaires examinés, la version définitive du plan sera publiée à l'automne
2008.
    "Notre principal objectif, tout au long de cette démarche, est
d'améliorer les choix et le service, a conclu M. MacIsaac. Que vous soyez un
usager des transports en commun, un conducteur, un cycliste, un piéton, un
expéditeur de marchandises, ou une combinaison de ce qui précède, notre
objectif est d'assurer que vous disposiez d'un système de transport qui soit à
la fois rapide, pratique et abordable."

    Metrolinx est un organisme public de la province de l'Ontario qui opère
dans le cadre législatif de la Loi de 2006 sur la Régie des transports du
grand Toronto et du Plan de croissance provincial.

    Also available in English




Renseignements :

Renseignements: Fran Agnew, attachée de direction du président de
Metrolinx, (416) 874-5902; Jacquie Menezes, agente principale des relations
publiques et des médias, (416) 874-5923


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.