Messieurs Boisclair, Charest et Dumont, le 13 mars, il faut parler de l'industrie forestière



    QUEBEC, le 11 mars /CNW Telbec/ - En publiant un message dans certains
quotidiens le lundi 12 mars, le Conseil de l'industrie forestière du Québec
(CIFQ) demande aux chefs des trois principales formations politiques de
démontrer l'importance qu'ils accordent à l'industrie forestière en traitant
de son avenir lors du débat des chefs. "Les chefs doivent dire à la population
comment ils entendent contribuer au retour à la compétitivité de l'industrie
pour que le Québec et ses régions sortent de la crise actuelle", a déclaré
M. Guy Chevrette, président-directeur général du CIFQ.
    A ce jour, 131 usines ont suspendu leurs opérations, dont 41 de manière
définitive. Plus de 10 000 travailleurs ont perdu leur emploi. En fait, aucun
autre secteur n'a eu à affronter en si peu de temps pareille hécatombe. Les
mesures prises jusqu'ici par le gouvernement constituent un pas dans la bonne
direction. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour que l'industrie
forestière redevienne compétitive, en particulier parce qu'elle doit assumer
les coûts d'approvisionnement en fibre les plus élevés en Amérique du Nord.
    "Face à cette dure réalité, les chefs doivent lors du débat du 13 mars
indiquer aux 200 000 travailleurs du secteur forestier les mesures concrètes
qu'ils proposent pour maintenir les activités industrielles et les emplois qui
en découlent, a souligné M. Chevrette. Les gens sont inquiets et tous sont
frappés de plein fouet par la crise qui sévit. Même à Montréal où l'on
retrouve 23 400 emplois issus de l'industrie de la forêt et du bois,
1 228 emplois ont été perdus. C'est un problème national et les chefs doivent
profiter du débat pour rassurer l'industrie, ses travailleurs et les régions."

    A propos du Conseil de l'industrie forestière du Québec

    Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. Il
représente les entreprises de sciage résineux et feuillus, de déroulage, de
pâtes, papiers, cartons et de panneaux oeuvrant au Québec. Il se consacre à la
défense des intérêts de ces entreprises, à la promotion de leur contribution
au développement socio-économique, à la gestion intégrée et à l'aménagement
durable des forêts, de même qu'à l'utilisation optimale des ressources
naturelles. Le Conseil oeuvre auprès des instances gouvernementales, des
organismes publics et parapublics, des organisations et de la population. Il
encourage un comportement responsable de ses membres en regard des dimensions
environnementales, économiques et sociales de leurs activités.




Renseignements :

Renseignements: et entrevues: Geneviève Déry, conseillère, HKDP
Communications et affaires publiques, (418) 523-3352 poste 240, Cellulaire:
(418) 570-3277, gdery@hkdp.qc.ca; Source: Conseil de l'industrie forestière du
Québec, www.cifq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.