Mémoire de la CSQ sur le développement durable



    Une stratégie audacieuse, mais qu'en restera-t-il ?

    MONTREAL, le 30 oct. /CNW Telbec/ - "La stratégie de développement
durable est audacieuse et démontre une vision de société généreuse, mais il
reste beaucoup de chemin à faire pour y arriver et la question est de savoir
qu'en restera-t-il ? Assistons-nous à un nouveau mirage gouvernemental où les
gestes ne suivront pas la parole ?", d'affirmer le président de la Centrale
des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent, à l'occasion de la présentation
de son mémoire Eduquer et agir pour un avenir viable devant les membres de la
Commission des transports et de l'environnement. Le président de la CSQ était
accompagné par le secrétaire-trésorier de la CSQ et porte-parole politique des
Etablissements verts Brundtland, Alain Pélissier.
    La CSQ est d'avis qu'une stratégie de développement durable doit prévenir
et réduire les inégalités sociales et économiques. Il faut s'assurer que les
moyens suivront les principes et si le gouvernement souhaite "accroître la
scolarité, le taux de diplomation et la qualification de la population", il
doit être conséquent et faire des choix politiques qui favorisent
l'accessibilité et l'égalité des chances, entre autres, en éducation. "Taux de
diplomation en dessous des objectifs des Etats généraux sur l'éducation, taux
de décrochage alarmant, manque de ressources pour les élèves en difficulté,
désertion des élèves de l'école publique vers l'école privée. Il faut du
courage politique pour intervenir et renverser la vapeur", de dire
Réjean Parent.
    La Centrale constate que le Parti libéral a choisi de hausser les frais
de scolarité à l'université pendant que les frais afférents exigés des
étudiantes et des étudiants universitaires continuent de grimper en flèche, ce
qui ne favorise pas l'accessibilité aux études postsecondaires. De plus, la
ministre de l'Education, du Loisir et du Sport (MELS), Michelle Courchesne, a
fait fi des récentes études commandées par son ministère stipulant qu'une
hausse des frais de scolarité aura une incidence négative sur la fréquentation
scolaire. "On mobilise la société civile autour d'enjeux et lorsque ça ne fait
pas son affaire, le gouvernement ne tient pas compte des avis qui viennent
contredire ses thèses. Il y a de quoi être sceptique sur sa stratégie
gouvernementale de développement durable", d'ajouter le président de la CSQ.

    Accentuer les inégalités sociales en santé

    Pour la CSQ, l'orientation actuelle du gouvernement Charest visant à
faire plus de place au secteur privé dans la prestation des services de santé
et des services sociaux de même que la tendance à exiger une contribution
personnelle de plus en plus grande des patients pour accéder à des soins de
qualité dans des délais raisonnables, contribuent à accentuer grandement les
inégalités sociales et non à les réduire.
    Pour la Centrale, le gouvernement doit mettre fin aux pratiques des
entrepreneurs privés de la santé et les cliniques de chirurgie spécialisées
doivent prendre la forme de centres ambulatoires publics accessibles à toutes
et à tous et non pas de petits hôpitaux privés comme il est envisagé
actuellement par le gouvernement Charest. Les pratiques de surfacturation de
certaines cliniques médicales doivent cesser et la gratuité des médicaments
doit être élargie à toute personne dont le revenu est sous le seuil du faible
revenu. "Le gouvernement ne peut parler des deux côtés de la bouche,
c'est-à-dire, d'un côté adopter un plan de lutte contre la pauvreté et de
l'autre favoriser un système de santé à deux vitesses. Ces façons de faire
nuisent à la justice et à l'équité sociale", d'affirmer le président de la
CSQ.

    Informer, sensibiliser, éduquer et innover

    La CSQ constate l'intention louable du gouvernement à l'effet que la
stratégie de développement durable s'applique progressivement aux
établissements d'enseignement, de santé et de services sociaux. Elle est
toutefois d'avis qu'il ne faut pas attendre, car plusieurs sont déjà prêts à
passer à l'action puisqu'ils travaillent déjà en faveur de l'éducation pour un
avenir viable au quotidien. D'ailleurs, la Centrale est à même de le constater
à travers son réseau de plus de 1100 Etablissements verts Brundtland. De plus,
la CSQ est persuadée que c'est par l'éducation et la formation continue que
les principes du développement durable entreront dans les moeurs et dans les
pratiques. La Centrale invite le gouvernement à inclure les principes du
développement durable dans les programmes d'études de l'enseignement
obligatoire et à accorder des bourses d'études aux élèves qui se démarquent
dans leur engagement social et environnemental.
    "Par cette consultation sur la stratégie de développement durable, le
gouvernement a une belle occasion de projeter une vision à long terme. Nous
considérons que ces récentes interventions en éducation, qui se limitent aux
bulletins et aux dictées, sont réductrices et ne tiennent pas compte des
nombreux défis pour contribuer à la réussite du plus grand nombre", d'ajouter
Réjean Parent.
    Le mémoire de la CSQ contient plusieurs autres recommandations, notamment
en ce qui a trait à la conciliation famille-travail, à la santé et à la
sécurité au travail, à une politique d'achat responsable pour les organismes
d'Etat et à la création d'un indicateur d'implication citoyenne. Vous
trouverez le mémoire de la CSQ Eduquer et agir pour un avenir viable sur le
site de la Centrale au www.csq.qc.net.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente quelque 155 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public, la grande majorité travaillant dans le domaine de l'éducation.
Elle compte en ses rangs plus de 1100 Etablissements verts Brundtland, une
création de la CSQ, qui se retrouvent dans les écoles primaires et
secondaires, les CPE, les cégeps, les établissements de santé et de services
sociaux et des institutions d'économie sociale et solidaire.




Renseignements :

Renseignements: Marjolaine Perreault, Attachée de presse CSQ, bur.:
(514) 356-8888, poste 2610,  cell.: (514) 235-5082,
Perreault.marjolaine@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.