Meilleur accès à la profession pour les pharmaciens étrangers



    Une formation d'appoint permettra de former trois fois plus de
    pharmaciens en deux fois moins de temps

    MONTREAL, le 15 sept. /CNW Telbec/ - L'Ordre des pharmaciens du Québec
bénéficiera d'une aide financière du ministère de l'Immigration et des
Communautés culturelles pouvant aller jusqu'à 1 052 000 $ qui lui permettra de
mettre sur pied, en partenariat avec l'Université de Montréal, une formation
d'appoint qui triplera l'accès à la profession de pharmacien chez les diplômés
hors Québec.
    Cette formation, qui comportera 17 mois de cours théoriques et pratiques,
complétée par un stage d'internat d'une durée maximale de quatre mois devrait
être offerte dès septembre 2010. Vingt-cinq (25) candidats formés à l'étranger
composeront la première cohorte de cette formation adaptée à la réalité des
diplômés hors Québec.
    "Actuellement, les diplômés hors Québec doivent réussir des cours des
programmes de premier cycle en pharmacie et la formation dure généralement
trois ans, ce qui en décourage certains. En outre, l'accès au baccalauréat
dans l'une ou l'autre des facultés est assez difficile : au total, seuls huit
ou neuf candidats formés à l'étranger sont admis chaque année", mentionne
Claude Gagnon, président de l'Ordre. "La formation d'appoint sera adaptée à la
situation des diplômés hors Québec et viendra améliorer de façon notoire
l'accessibilité à la profession chez ces candidats. Il s'agit d'une excellente
nouvelle", continue-t-il.

    Un ensemble de mesures

    Au cours des dernières années, l'Ordre des pharmaciens du Québec a
travaillé sur différents projets visant à améliorer l'accès à la profession
chez les pharmaciens formés à l'étranger, en donnant toujours l'assurance à la
population de bénéficier de services répondant aux critères de compétence
fixés pour la profession.
    Entre autres mesures, mentionnons l'entrée en vigueur, en juin dernier,
d'un règlement qui permet aux diplômés hors Québec de faire une demande
d'équivalence de formation qui tient compte de leur expérience de travail
évalué à l'aide d'un examen développé par le Bureau des examinateurs en
pharmacie du Canada. Un pharmacien formé à l'étranger qui réussirait les trois
parties de l'examen n'aurait qu'à réussir un stage et un cours de législation
avant de pouvoir accéder à la pratique de la pharmacie du Québec, ce qui était
impossible auparavant.
    De plus, le cours de législation - obligatoire pour tout nouveau
pharmacien - est maintenant offert en autoformation, à distance. Auparavant
d'une durée d'un an, les futurs pharmaciens peuvent maintenant compléter ce
cours à leur rythme, en quelques mois seulement.
    En outre, la Direction de l'admission et du perfectionnement de l'Ordre a
produit un document de référence, les Principes et bonnes pratiques en matière
de reconnaissance d'une équivalence de diplôme et de formation acquis hors
Québec, qui optimise l'application de la réglementation en matière de
reconnaissance d'une équivalence. La direction possède des lignes directrices
claires, basées notamment sur des valeurs d'objectivité, d'ouverture, de
transparence, de révision périodique et d'équité, et les candidats sont mieux
informés sur le processus qu'ils devront suivre pour accéder à la profession.
    Toutes ces mesures mises ensemble font en sorte que le pharmacien formé à
l'étranger est mieux informé et a un meilleur accès à la profession.

    Des partenaires essentiels

    La mise en oeuvre de ces projets nécessite plusieurs heures de travail et
une collaboration entre les partenaires du milieu notamment les ministères,
les universités et les organismes d'accueil des clientèles immigrantes.
L'Ordre désire profiter de cette tribune pour remercier chaleureusement le
ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles, l'Université de
Montréal et l'Université Laval qui ont participé étroitement aux travaux
entourant le projet de formation d'appoint. Nous sommes convaincus que ce
programme aura des répercussions majeures non seulement pour la profession de
pharmacien, mais surtout sur la vie de nombreux immigrants.

    L'Ordre des pharmaciens du Québec

    L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la
protection du public en assurant la qualité des soins et des services
pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage
approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de
7000 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1600 pharmacies privées
ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Julie Villeneuve, conseillère en communication, (514)
284-9588, poste 310, Cell: (514) 808-5556, jvilleneuve@opq.org

Profil de l'entreprise

Ordre des pharmaciens du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.