Medicago communique ses résultats du deuxième trimestre de 2008



    QUEBEC, le 28 août /CNW/ - Medicago Inc. (MDG à la Bourse de croissance
TSX) a communiqué aujourd'hui ses résultats d'exploitation et financiers pour
le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2008. Les états financiers et le
rapport de gestion de la société peuvent être consultés à www.sedar.com et à
www.medicago.com.

    
    Faits saillants du deuxième trimestre de 2008

    -   Démonstration de l'efficacité, à des doses très faibles, du vaccin
        PPV contre une pandémie de grippe H5N1 et d'une activité croisée
        contre plusieurs souches du virus de la grippe aviaire chez des
        furets.
    -   Obtention de la qualification cGMP pour les installations de
        production.
    -   Réception d'un paiement de 500 000 $ d'une société Fortune 100 dont
        le nom n'a pas été communiqué pour l'atteinte d'une étape importante
        dans la mise au point.
    -   Nomination de Pierre Labbé au poste de chef de la direction
        financière et de Brigitte Barbeau à celui de vice-présidente
        production.

    Evénements postérieurs à la clôture du trimestre

    -   Obtention d'une subvention non remboursable pouvant atteindre
        279 700 $ du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil
        national de recherches du Canada (PARI - CNRC) afin de soutenir la
        mise au point du programme de vaccin PPV contre la grippe saisonnière
    -   Entente avec le parc de biotechnologie du Génopole d'Evry en vue
        d'évaluer la faisabilité de l'établissement d'une usine de production
        de vaccins pandémiques en France.
    

    "Au cours du deuxième trimestre, nous avons découvert que notre vaccin
PPV contre une pandémie de grippe H5N1 procure un niveau d'immunoprotection
significatif chez les furets après une seule dose de 5 microgrammes, en plus
d'offrir un niveau de protection important contre trois des souches les plus
mortelles du virus H5N1 après l'injection de deux doses", a indiqué Andy
Sheldon, président et chef de la direction de Medicago. "Nous croyons que
cette découverte est significative, car si les résultats obtenus avec les
furets se répètent chez l'humain, ce vaccin PPV H5N1 pourrait procurer une
protection après une seule dose. Les vaccins contre le virus H5N1 qui sont
actuellement approuvés par la FDA aux Etats-Unis nécessitent deux doses de 90
microgrammes. Les furets constituent le modèle animal qui permet de prédire
avec le plus d'exactitude l'efficacité des vaccins antigrippaux chez l'humain.
Les résultats obtenus avec les furets et l'étude de la toxicité chez l'animal
sont les dernières étapes préalables au dépôt d'une demande d'essai clinique
afin que nous puissions entreprendre notre essai clinique de phase I en 2009",
de mentionner M. Sheldon.
    "Nos réalisations récentes ont également commencé à attirer l'attention
de nouveaux partenaires potentiels en Europe, en Asie et en Afrique. Ceux-ci
croient que notre technologie pourrait leur permettre de faire face à certains
défis liés à la production de vaccins et à l'approvisionnement de leur marché
intérieur. C'est dans cette perspective que nous nous sommes entendus avec le
parc de biotechnologie du Génopole d'Evry en vue d'évaluer la possibilité
d'établir en France une usine de production de vaccins pandémiques fondés sur
notre technologie propriétaire basée sur les plantes", a poursuivi M. Sheldon.

    Perspectives

    Medicago effectue actuellement tous les travaux précliniques nécessaires
en lien avec son vaccin PPV contre une pandémie de grippe H5N1 afin de pouvoir
présenter une demande d'essai clinique (CTA) auprès de Santé Canada au cours
de 2009, ce qui lui permettrait ensuite, selon les commentaires de Santé
Canada, de passer à l'étape des essais cliniques chez l'humain. Voici
quelques-unes des prochaines étapes importantes:

    
    -   Dépôt en 2009 d'une demande d'essai clinique relative au vaccin de
        Medicago contre une pandémie de grippe H5N1 auprès de Santé Canada.
    -   Production du vaccin de qualité clinique qui sera utilisé dans le
        cadre des essais cliniques de phase I.
    -   Début d'un essai clinique de phase I portant sur le vaccin pandémique
        de la société.
    -   Poursuite des activités de développement commercial avec des
        partenaires potentiels, dont une société Fortune 100.
    -   Conclusion de l'étude d'immunogénicité chez les souris avec le
        candidat-vaccin contre la grippe saisonnière dans le courant du
        premier semestre de 2009.
    

    Résultats financiers

    Les revenus d'ententes de recherche ont augmenté de 583 000 $ pour le
trimestre terminé le 30 juin 2008 comparativement au trimestre correspondant
de 2007. Cette augmentation est liée aux revenus générés par un paiement
d'étape versé dans le cadre d'une entente de licence non exclusive signée avec
une société Fortune 100 dont le nom n'a pas été communiqué. Pour le semestre
terminé le 30 juin 2008, les revenus se sont établis à 2 248 000 $ par rapport
à 18 500 $ pour le semestre terminé le 30 juin 2007. Cette hausse s'explique
par les revenus générés par deux ententes de licence non exclusives signées
avec une société Fortune 100 dont le nom n'a pas été communiqué.
    Les dépenses en recherche et développement ("R et D") ont totalisé 1 116
000 $ pour le deuxième trimestre de 2008 (2 233 000 $ depuis le début de
l'exercice), comparativement à 875 000 $ au deuxième trimestre de 2007 (1 615
000 $ pour les six premiers mois de 2007). Les dépenses de R et D ont été plus
élevées, ce qui est principalement le fait des études précliniques sur le
vaccin PPV H5N1 de la société qui ont été effectuées au cours de cette
période.
    Les crédits d'impôt à l'investissement ont totalisé 352 000 $ pour le
trimestre terminé le 30 juin 2008, soit 42 000 $ de plus que pour le trimestre
terminé le 30 juin 2007. Cette variation s'explique par l'augmentation des
dépenses de R et D. Pour le semestre terminé le 30 juin 2008, les crédits
d'impôt à l'investissement ont augmenté de 305 000 $ et atteint 691 000 $.
Cette hausse est attribuable à la réorganisation d'entreprise complétée le 1er
avril 2007, laquelle a entraîné la création de nouvelles entités qui
effectuent toutes les activités de recherche et développement de la société,
ce qui permet de maximiser le montant des crédits.
    Les frais d'administration ainsi que les dépenses consacrées à
l'expansion des affaires et à la propriété intellectuelle ont augmenté de 133
000 $ par rapport au dernier exercice, se fixant à 747 000 $ pour le trimestre
terminé le 30 juin 2008. Les variations les plus importantes sont le fait de
l'augmentation des honoraires des consultants et de la rémunération à base
d'actions. Pour le semestre terminé le 30 juin 2008, les frais
d'administration ainsi que les dépenses pour le développement des affaires et
la propriété intellectuelle ont augmenté de 243 000 $, comparativement à 2007,
et atteint 1 434 000 $. Les variations les plus importantes sont liées à la
hausse des honoraires des consultants, de la rémunération à base d'actions,
des salaires et des travaux à contrat qui ont été impartis.
    Les autres charges financières nettes ont totalisé 507 000 $ pour le
trimestre terminé le 30 juin 2008, soit 305 000 $ de plus que pour la même
période en 2007. Cette hausse s'explique par l'augmentation des taux d'intérêt
sur les emprunts bancaires, l'augmentation de l'amortissement sur les frais de
financement reportés et l'absence de subventions en 2008, alors que celles
obtenues en 2007 représentaient 159 000 $. Conséquemment, depuis le début de
l'exercice, les autres charges financières nettes ont augmenté de 437 000 $ et
atteint 896 000 $.
    La perte consolidée pour le trimestre terminé le 30 juin 2008 s'est
chiffrée à 1 577 000 $, ou 0,05 $ par action (de base et diluée),
comparativement à une perte de 1 550 000 $, ou 0,09 $ par action (de base et
diluée) en 2007. Pour le semestre terminé le 30 juin 2008, la perte consolidée
s'est élevée à 1 902 000 $, ou 0,07 $ par action (de base et diluée), par
rapport à une perte de 3 197 000 $, ou 0,18 $ par action (de base et diluée),
en 2007.
    Au 30 juin 2008, la société avait un actif consolidé de 7,9 M$, ce qui
comprend une trésorerie et des équivalents de 0,9 M$, comparativement à un
actif consolidé de 6,7 M$, dont une trésorerie et des équivalents de 0,2 M$,
au 31 décembre 2007.

    Medicago Inc.

    Medicago s'est donné pour mandat de fournir des vaccins très efficaces et
abordables reposant sur ses technologies exclusives de particules
pseudo-virales et de fabrication. Medicago met au point des vaccins à
particules pseudo-virales visant une protection contre une pandémie de grippe
H5N1; pour ce faire, elle fait appel à un système d'expression transitoire qui
produit des antigènes de vaccins recombinants dans des plantes non
transgéniques. Cette technologie a le potentiel d'offrir des avantages en
matière de vitesse et de coûts par rapport aux technologies concurrentes. Elle
pourrait permettre de produire un vaccin prêt pour les tests en près d'un mois
après l'identification et la réception des séquences génétiques d'une souche
pandémique. Cette rapidité de production permettrait de vacciner la population
avant que la première vague d'une pandémie ne frappe et de fournir de grandes
quantités de vaccins sur le marché mondial. Pour obtenir de plus amples
renseignements sur Medicago, veuillez consulter le site www.medicago.com.

    Enoncés prospectifs

    Ce communiqué contient des énoncés de nature prospective qui reflètent
les attentes actuelles de la société en ce qui a trait à des événements
futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et
incertitudes. Les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux
prévus. La société décline toute obligation de mettre à jour ces énoncés
prospectifs.

    
    La Bourse de croissance TSX ne peut être tenue responsable du bien-fondé
    ou de l'exactitude du contenu du présent communiqué.
    

    %SEDAR: 00023641EF




Renseignements :

Renseignements: Medicago, Inc., Andy Sheldon, Président et chef de la
direction, (418) 658-9393; Medicago Inc., Pierre Labbé, Vice-président et chef
de la direction financière, (418) 658-9393

Profil de l'entreprise

Medicago Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.