Medicago annonce des résultats finaux positifs pour l'étude clinique de Phase II de son vaccin contre la grippe aviaire pandémique

- Les résultats de la Phase II partie B confirment ceux obtenus lors de la Phase II partie A -

- Les résultats de la société continuent d'être parmi les meilleurs pour les technologies de fabrication de vaccins anti-grippaux -

QUÉBEC, le 30 juin 2011 /CNW/ - Medicago Inc. ("Medicago") (TSX: MDG), société de biotechnologie spécialisée dans la mise au point de vaccins hautement efficaces et compétitifs, et fondés sur des technologies de fabrication exclusives à base de particules pseudo-virales (PPVs), a annoncé aujourd'hui des résultats finaux positifs pour l'étude clinique de Phase II chez l'humain de son candidat vaccin PPV contre la grippe aviaire H5N1 (« vaccin H5N1 »). Le vaccin a induit une solide réponse immunitaire, a été bien toléré et son innocuité a été démontrée.

« Ces résultats positifs d'étude clinique de Phase II montrent une fois encore que notre technologie de fabrication rapide de vaccin à base de plantes produit des vaccins PPV qui sont sûrs et parmi les plus efficaces de l'industrie», a déclaré Andy Sheldon, président et chef de la direction de Medicago. « Nos données de Phase II partie B confirment la solidité des résultats obtenus au cours de la Phase II partie A quant à la dose optimale. De plus, nos résultats montrent une efficacité comparable chez les volontaires les plus jeunes et les plus âgés, ce qui constitue un avantage significatif potentiel sur les autres technologies. »

« Nous aurons bientôt la capacité de produire ces vaccins grâce à la mise en exploitation cet automne de notre usine de production commerciale de vaccins en Caroline du Nord, aux États-Unis. Par ailleurs, nous croyons que ces résultats étayent solidement l'efficacité de notre plateforme de production rapide de vaccins à base de plantes et fournissent un appui solide à la mise au point de notre candidat vaccin contre la grippe saisonnière, pour lequel nous avons l'intention d'entreprendre une étude clinique aux États-Unis au cours du deuxième semestre de cette année. » a continué M. Sheldon.

Méthodologie de l'étude

L'étude de phase II a été conçue pour évaluer l'immunogénicité, l'innocuité et la tolérabilité du candidat vaccin H5N1 de la société. L'étude a été divisée en deux parties. La partie A de l'étude a été menée auprès de 135 volontaires sains qui ont reçu soit le vaccin de Medicago à différentes doses afin de déterminer la dose optimale, soit un placebo. Les volontaires ont reçu deux doses du vaccin à 21 jours d'intervalle et les données ont été analysées 21 jours après l'administration de la dernière dose. La partie B de l'étude a été menée auprès de 120 autres volontaires sains qui ont reçu soit la dose optimale de 20 µg (104 sujets) du vaccin de Medicago, soit un placebo (16 sujets). De même, ces volontaires ont reçu deux doses du vaccin à 21 jours d'intervalle et les données ont été analysées 21 jours après l'administration de la dernière dose.

Résultats relatifs à l'innocuité

À ce jour, le vaccin H5N1 a été mis à l'essai auprès de plus de 200 volontaires sains, parmi lesquels aucun n'a présenté d'effets indésirables graves. Les réactions locales signalées au point d'injection ont été légères, et l'incidence des effets secondaires systémiques a été comparable à ceux causés par le placebo. Conformément à la méthodologie initiale, le suivi des effets indésirables se poursuivra pendant six mois.

Résultats relatifs à l'immunogénicité

La partie B de l'étude confirme les résultats d'immunogénicité et d'innocuité obtenus au cours de la partie A pour le groupe recevant une dose de 20 microgrammes, et il n'y a eu aucune différence statistique entre les résultats de titre géométrique moyen, de séroconversion et de séroprotection pour ces deux groupes. Dans le groupe d'âge de 18 à 49 ans recevant une dose de 20 microgrammes, 77% des sujets immunisés ont développé une réponse immunitaire contre le virus H5N1 après la deuxième injection, 50% des sujets ont présenté une multiplication par quatre des titres IH par rapport aux valeurs initiales et 50% des sujets ont présenté des titres d'anticorps séroprotecteurs. Dans le groupe d'âge de 50 à 60 ans recevant une dose de 20 microgrammes, 76% des sujets immunisés ont développé une réponse immunitaire contre le virus H5N1 après la deuxième injection, 50% des sujets ont présenté une multiplication par quatre des titres IH par rapport aux valeurs initiales et 50% des sujets ont présenté des titres d'anticorps séroprotecteurs. Ces résultats montrent que le vaccin H5N1 de Medicago induit une forte réaction d'inhibition de l'hémagglutination (IHA) par les anticorps contre la souche H5N1 contenue dans le vaccin.

À propos du candidat vaccin de Medicago contre la grippe pandémique

Le candidat vaccin H5N1 de Medicago a été conçu pour protéger contre la souche indonésienne du virus de la grippe. Il est fabriqué à partir de Nicotiana benthamiana, une plante apparentée au tabac, avec la technologie de particules pseudo-virales (PPVs) exclusive de la société. Les PPVs peuvent présenter plusieurs avantages par rapport aux vaccins antigrippaux traditionnels. Elles ont une structure faite pour reproduire la structure d'un virus, ce qui leur permet d'être rapidement reconnues par le système immunitaire de l'organisme; cependant, leur déficience en matériel génétique les rend non-infectieuses et incapables de se multiplier. De plus, la technologie de Medicago ne nécessite pas d'échantillon du virus vivant, mais simplement la séquence génétique de la souche virale d'intérêt. Cette différence cruciale permet à la société de fabriquer des vaccins dans les quatre semaines suivant l'obtention de la séquence génétique d'une nouvelle souche pandémique, tandis que les technologies de fabrication actuelles, qui nécessitent l'adaptation de la souche pandémique, ne peuvent livrer de vaccin contre cette souche pandémique que dans les six à neuf mois suivant l'apparition de la pandémie.

À propos de Medicago inc.

Medicago est une société de biotechnologie de phase clinique qui développe des vaccins hautement efficaces et compétitifs reposant sur ses technologies de fabrication exclusives à base de particules pseudo-virales (PPVs). Medicago met au point des vaccins PPVs procurant une protection contre la grippe pandémique et saisonnière en utilisant un système d'expression transitoire qui produit des antigènes de vaccins recombinants dans les cellules de plantes non transgéniques. Cette technologie a le potentiel d'offrir des avantages en matière de vitesse et de coûts par rapport aux technologies concurrentes. Elle pourrait permettre de produire un vaccin prêt pour les essais environ un mois après l'identification et la réception de la séquence génétique d'une souche grippale. Cette rapidité de production permettrait de vacciner la population avant que la première vague d'une pandémie ne frappe, et de fournir de grandes quantités de vaccins sur le marché mondial. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Medicago, veuillez consulter le site www.medicago.com.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés de nature prospective qui reflètent les attentes actuelles de Medicago, assujettis à certains risques et incertitudes découlant des affaires de Medicago et de l'environnement dans lequel la Compagnie évolue. Les énoncés contenus dans les présentes qui ne constituent pas des faits historiques peuvent être interprétés comme étant des énoncés prospectifs. Ces énoncés s'accompagnent fréquemment de termes tels que : « anticiper », « croire », « planifier », « estimer », « prédire », « projeter » et autres termes ou expressions analogues, dans la mesure où ceux-ci sont liés à Medicago ou à sa direction. Les énoncés prospectifs ne sont pas des faits historiques, mais reflètent les attentes actuelles de Medicago relativement à certains évènements ou résultats futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et incertitudes qui pourraient entraîner des résultats réels différant considérablement de ceux prévus, incluant les éléments discutés dans la section «Facteurs de risques et incertitudes » de la Notice annuelle déposée le 31 mars 2011. Medicago décline toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs ou de mettre à jour les raisons pour lesquelles les résultats réels pourraient différer de ceux reflétés par les énoncés prospectifs.

SOURCE Medicago Inc.

Renseignements :

Contact :            
Medicago inc. 
Andy Sheldon
Président et chef de la direction
(418) 658-9393
          Medicago inc. 
Christina Cameron
Responsable des relations avec les investisseurs
(418) 658-9393 x156

 

Profil de l'entreprise

Medicago Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.