Maux de dos - Large fossé entre les hommes et les femmes - Les Québécois parlent très peu de leurs douleurs à leurs proches et amis

La majorité des personnes atteintes n'ont jamais eu de plan de prise en charge de la douleur

TORONTO, le 7 nov. 2011 /CNW/ - Bien qu'un Canadien sur quatre vit avec la lombalgie chronique1, un nouveau sondage réalisé à la demande d'Eli Lilly Canada, révèle que la douleur qu'éprouvent les hommes et les femmes qui en sont atteints pourrait ne pas avoir le même impact sur leur vie quotidienne.1

Parmi les Canadiens qui ont évalué leurs douleurs lombaires à cinq ou plus (sur une échelle de un à dix), la lombalgie chronique semble entraver légèrement plus la qualité de vie des femmes que des hommes, tant pour ce qui est des habitudes de sommeil, des relations sexuelles, de la concentration, que de la joie de vivre1. Il est important de noter que la majorité des patients (62 %) ayant reçu un diagnostic de lombalgie chronique n'ont jamais eu de plan de prise en charge de la douleur visant à les aider à tolérer leur douleur, et cela s'observe tant chez les femmes que chez les hommes1.

« Il n'est pas surprenant qu'autant de Québécois souffrent de douleurs lombaires chroniques et que les hommes et les femmes en ressentent des répercussions variées sur leur qualité de vie. Il est donc important d'en parler, compte tenu que les résultats du sondage révèlent qu'à l'échelle nationale, les Québécois sont ceux qui parlent le moins à leurs proches ou à leurs amis des douleurs qu'ils ressentent », mentionne Dre Boulanger, directrice de la clinique antidouleur de l'Hôtel-Dieu (CHUM) et de l'Hôpital du Sacré-Coeur. « Par ailleurs, la majorité des personnes ayant reçu un diagnostic de lombalgie chronique affirme n'avoir jamais reçu de plan de prise en charge de la douleur de la part de leur médecin, ce qui est une réelle source d'inquiétude. Ces résultats me portent à croire que bon nombre de Québécois n'obtiennent pas des conseils appropriés et qu'ils pourraient souffrir inutilement

Qu'est-ce que la lombalgie chronique ?
La lombalgie chronique est généralement décrite comme une douleur persistante, profonde, continue, sourde, une sensation de brûlure dans la région du bas du dos ou comme une douleur qui atteint les jambes et qui dure plus de trois mois2. Le fait de rester assis longtemps dans une même position ou de conduire un véhicule pendant de longues heures exacerbe la douleur. Le fait de se pencher vers l'avant, de soulever des objets ou d'accomplir un travail exigeant physiquement peut également aggraver la douleur2.

Les douleurs au bas du dos peuvent également s'expliquer, en partie, par le vieillissement, mais aussi en raison de la sédentarité et au fait que les gens font peu d'activité physique (ou trop intensément pendant de courtes périodes)3.

Parmi les participants du sondage qui souffraient de douleurs associées à une lombalgie chronique, 30 % ont évalué leur niveau de douleur de modéré à extrême1 (selon les participants au sondage qui ont évalué leur douleur lombaire entre sept et dix, sur une échelle de un à dix). De plus, la douleur pourrait avoir un impact plus marqué sur la qualité de vie des femmes que sur celle des hommes1.

Distribution des cas de lombalgie chronique selon le sexe?
Soixante-quatre pour cent (64%) des femmes et cinquante-six pour cent (56 %) des hommes signalent que leurs douleurs lombaires chroniques entravent leur joie de vie. Ces douleurs ont un impact similaire chez les deux sexes pour ce qui est des habitudes de sommeil (65 % des femmes, 57 % des hommes) et leur vie sexuelle (39 % des femmes, 33 % des hommes)1. Sans que ces chiffres n'indiquent de manière significative une différence entre les sexes concernant la lombalgie chronique, ils tendent à suggérer que les femmes perçoivent la douleur différemment. Par ailleurs, des données significatives révèlent que 71 % des répondantes affirment que leurs douleurs dorsales ont un impact sur leur capacité d'accomplir les tâches domestiques, comparativement à seulement 50 % des hommes1.

Amelia Usher, mère de trois enfants, connaît assez bien cette réalité. Depuis qu'elle s'est blessée au dos, sa vie a basculé, et ce, de manière plus marquée selon elle que pour l'homme qu'elle a rencontré et qui avait subi le même accident. « Lorsque je me rends à la clinique, je discute souvent avec d'autres patients aussi atteints de lombalgie chronique et j'ai l'impression que ma qualité de vie est davantage entravée à la suite de cet accident que celle des hommes, surtout pour ce qui est de mes habitudes de sommeil, ma capacité à accomplir les tâches domestiques ou simplement mes activités quotidiennes. »

Aviser son employeur
Bien que la plupart des Canadiens souffrent de lombalgie chronique à la suite d'une blessure (31 %) ou en raison de leur travail (25 %),1 seulement 50% des répondants informent leur employeur de leurs douleurs au dos.1

Plan de prise en charge de la douleur
Selon le sondage, 62% des personnes souffrant de lombalgie chronique et ayant consulté un médecin, signalent que celui-ci ne leur a pas élaboré de plan de traitement de la douleur afin de les aider à gérer l'impact de cette maladie sur leur vie, incluant leurs préoccupations et questions au sujet des traitements.1 Pourtant dans ce groupe, 61 % précisent qu'ils trouveraient ce genre de discussion fort utile.

Options thérapeutiques
Étant donné que de nombreux Canadiens se disent inquiets du risque de dépendance aux analgésiques (60 % des personnes sondées)1, il est important de savoir qu'une vaste gamme de traitements est offerte en matière de prise en charge de la lombalgie chronique, il n'y a donc aucune raison de souffrir en silence, déclare Dre Boulanger.

« Il est essentiel que vous collaboriez avec votre médecin afin de trouver, parmi les nombreuses options thérapeutiques offertes, celle qui vous conviendra le mieux », explique Dre Boulanger. « Il est désormais possible de traiter la lombalgie chronique avec de médicaments qui ne génèrent aucune dépendance, ou en ayant recours à des options de thérapies comme l'acupuncture ou la rétroaction biologique. »

Les personnes aux prises avec des douleurs et qui pensent être atteintes de lombalgie chronique doivent consulter un médecin pour obtenir un diagnostic formel ainsi qu'un plan exhaustif de prise en charge de la douleur. Il est possible de profiter de la vie malgré une lombalgie chronique.

À propos de Lilly
La société Lilly, un chef de file axé sur l'innovation, met au point un éventail grandissant de produits pharmaceutiques de premier rang en mettant en application les plus récents résultats de recherche issus de ses laboratoires à travers le monde et de ses collaborations avec d'éminentes organisations scientifiques. Établie à Indianapolis, Indiana, Lilly offre des solutions comblant certains des besoins les plus urgents au monde sur le plan médical, en mettant au point des médicaments et en fournissant de l'information. Eli Lilly Canada, dont le siège social est situé à Toronto, en Ontario, emploie près de 500 personnes à l'échelle nationale. Pour de plus amples renseignements sur Eli Lilly Canada, veuillez visiter www.lilly.ca.

® Marque déposée de Eli Lilly and Company, utilisée sous licence.

Communiqué de presse audio disponible à: http://www.newscanada.com/mpgdownload.asp?id=nc4604

 

Références
_________________________

  1. À propos du sondage  : Le sondage, commandé par Eli Lilly Canada Inc., a été conduit par Haris/Decima via teleVox, son téléphone omnibus, entre le 12 et le 22 mai 2011. Les résultats sont basés sur un échantillon de 311 adultes Canadiens qui éprouvent des douleurs chroniques au bas du dos et qui décrivent leur douleur à un niveau de 5 ou plus, sur une échelle de 1 à 10, exact à plus ou moins 5,6%, 19 fois sur 20.
  2. Statistique Canada. Maux de dos. Disponible au : http://www.statcan.gc.ca/pub/82-619-m/2006003/4053542-eng.htm  Mis à jour le 4 avril 2006.
  3. National Institutes of Health. Fiche technique sur la lombalgie chronique. Disponible au : http://www.ninds.nih.gov/disorders/backpain/detail_backpain.htm  Mis à jour le 18 février 2011. Consulté le 15 juin 2011.

 

SOURCE Eli Lilly Canada Inc.

Renseignements :

Andréan Gagné         Helen Stone 
Cohn & Wolfe | Montréal         Eli Lilly Canada Inc.
514 845-7046         416 693-3169
andrean.gagne@cohnwolfe.ca         stone_helen@lilly.com

 


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.