Marchés mondiaux CIBC prédit que le prix des maisons au Canada doublera au cours des 20 prochaines années



    - Les inquiétudes relatives à un recul causé par les facteurs
    démographiques sont nettement exagérées -

    TORONTO, le 18 avril /CNW/ - Banque CIBC (CM à la Bourse de Toronto et à
la Bourse de New York) - Le prix des maisons devrait doubler au cours des 20
prochaines années, selon un rapport de Marchés mondiaux CIBC publié
aujourd'hui et intitulé "Much Ado About Nothing: Canadian House Prices Not
Based on Demographics Alone" (Beaucoup de bruit pour rien : le prix des
maisons au Canada ne repose pas exclusivement sur des facteurs
démographiques).
    "Malgré les pressions à la baisse liées aux facteurs démographiques, nous
prévoyons que le prix des maisons au Canada doublera au cours des 20
prochaines années", a affirmé Benjamin Tal, économiste principal, Marchés
mondiaux CIBC. "Les inquiétudes relatives à une baisse des prix attribuable à
l'aménagement de plus petites maisons et à l'accroissement des liquidations de
maisons par les personnes âgées, ainsi que le recul du nombre d'acheteurs
d'une première maison sont largement exagérées."
    Le rapport de la Banque CIBC compare la croissance de la population entre
deux cycles de prix du logement, soit de 1987 à 2006 et de 2007 à 2026, en se
fondant sur les perspectives de croissance et d'immigration moyennes de
Statistique Canada comme référence.
    Entre 2007 et 2026, la baisse nette prévue de 167 000 acheteurs d'une
première maison (Canadiens âgés de 25 à 44 ans) est marginale, sans plus, a
déclaré M. Tal. Puisque ce groupe de consommateurs est incontestablement celui
qui contribue le plus à la demande globale en matière de logements,
représentant près de 68 % de toutes les ventes de maisons, ce ralentissement
relativement modeste ne devrait pas avoir d'incidence appréciable sur la
demande de logements.
    Le recul le plus important (2,5 millions) est prévu pour le groupe des
personnes âgées de 45 à 54 ans, de nombreux membres de la génération du
baby-boom passant au groupe d'âge suivant. L'incidence de ce changement
devrait aussi être limitée, étant donné que le groupe des personnes âgées de
45 à 54 ans ne représente que 12 % de la demande totale de logements. En fait,
ce recul modéré sera contrebalancé en partie par la solide augmentation dans
le groupe des consommateurs de 55 à 74 ans et par son activité étonnamment
intense sur le marché de l'habitation, en grande partie attribuable à des
achats de propriétés de vacances et à des placements immobiliers.
    "Nous estimons qu'au cours des 20 prochaines années, le marché canadien
de l'habitation enregistrera une offre supplémentaire de quelque 250 000
maisons", a ajouté M. Tal. "Bien que, à première vue, ce nombre puisse sembler
important, il ne représente que 12 500 maisons offertes de plus par année
pendant cette période."
    Etant donné que les mises en chantier domiciliaires totales pendant le
cycle précédant se sont chiffrées en moyenne à 180 000 par année, les
constructeurs n'auront qu'à réduire la nouvelle offre tout juste sous la barre
des 170 000 pour éliminer complètement toute incidence négative sur les prix
des logements liée aux facteurs démographiques.
    Les inquiétudes liées à l'incidence des facteurs démographiques sur le
marché canadien de l'habitation remontent à la fin des années 80. Cependant,
au cours de la période de 20 ans allant de 1987 à 2007, le Canada a connu une
hausse annuelle de 3 % des prix réels des maisons.
    Même si l'activité sur le marché de l'habitation fluctuera au cours des
20 prochaines années, la Banque CIBC prévoit que le prix réel moyen des
maisons reflètera le rendement des deux dernières décennies.
    "Dans l'hypothèse d'un taux d'inflation annuel de 2 %, le prix des
maisons au Canada devrait doubler d'ici 2026", a affirmé M. Tal. "Bien sûr,
cette hausse ne sera pas symétrique : dans les grandes villes, l'évaluation
des maisons augmentera encore davantage."
    Vous pouvez consulter l'étude intégrale de Marchés mondiaux CIBC à :
http://research.cibcwm.com/economic_public/download/cwcda-070418.pdf.

    Marchés mondiaux CIBC, division des services bancaires de gros et de
services aux entreprises de la Banque CIBC, offre une gamme complète de
produits de crédit intégré et de marchés des capitaux, de services bancaires
d'investissement et de services de banque d'affaires à des clients des marchés
financiers clés en Amérique du Nord et partout dans le monde. Nous proposons
des solutions de financement novatrices et des services consultatifs dans un
vaste éventail de secteurs et nous fournissons des études de premier ordre à
notre clientèle constituée de sociétés, de gouvernements et d'institutions.




Renseignements :

Renseignements: Benjamin Tal, économiste principal, Marchés mondiaux
CIBC, au (416) 956-3698, benjamin.tal@cibc.ca; ou avec Rina Cortese,
Communications et affaires publiques CIBC, au (416) 980-7458,
rina.cortese@cibc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.