Marchés mondiaux CIBC : La performance des petites et moyennes entreprises est supérieure à celle de l'économie canadienne dans son ensemble



    Plus de 260 000 nouvelles entreprises seront créées d'ici 2013

    TORONTO, le 6 oct. /CNW/ - CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New
York) - L'an dernier, la performance des petites et moyennes entreprises a été
supérieure à celle de l'économie dans son ensemble, et les Canadiens ont créé
de nouvelles entreprises à un rythme phénoménal. Selon un nouveau rapport de
Marchés mondiaux CIBC, cette tendance s'accélérera même, en 2009, avec la
reprise de l'économie.
    "Au cours des cinq prochaines années, nous prévoyons que la croissance
annuelle moyenne du nombre de petites et moyennes entreprises (PME) dépassera
deux pour cent, ce qui se traduira par la création de pas moins de 260 000
nouvelles entreprises d'ici 2013", rapporte Benjamin Tal, économiste principal
à Marchés mondiaux CIBC, dans son dernier rapport sur les petites entreprises.
    Depuis le début de la décennie, plus de 300 000 PME ont été créées, dont
33 000 en 2007, fait remarquer M. Tal, qui constate que leur performance a été
impressionnante. "Les petites entreprises ont très rapidement mis à profit
l'accélération de l'économie entre 2005 et 2007, et leur performance a été
supérieure d'un bon point de pourcentage à celle de l'ensemble de l'économie",
écrit M. Tal.
    Bien que le ralentissement des conditions du marché ait une incidence sur
le rendement des PME, il remarque que la performance du secteur, "pour la
première fois en plus de vingt ans", est supérieure à celle du reste de
l'économie pendant une période de repli. "Voilà qui est éloquent puisque,
historiquement, les PME étaient les premières touchées par les périodes de
ralentissement économique et, dans le processus, essuyaient des pertes
disproportionnées comparativement à celles des plus grosses sociétés. Avec
l'entame d'une reprise économique, qui devrait se concrétiser d'ici l'an
prochain, l'ensemble des PME semble être en bonne position pour reprendre son
rôle traditionnel de pionnier du cycle économique."
    Le rythme fou des dépenses à la consommation de l'an dernier, qui est
bien documenté, explique en partie pourquoi les petites entreprises ont
surmonté la morosité économique, note M. Tal. Un autre moteur important a
toutefois été la vigueur du marché de l'habitation, qui a créé 700 000 emplois
depuis 2000. "Comme les PME emploient près de 70 % des travailleurs des
secteurs de la construction et de l'immobilier, les avantages qu'elles en
retirent sont évidents", remarque M. Tal, qui ajoute que la "stabilisation de
l'activité dans ces secteurs au Canada ralentira le rythme de croissance
global des PME, mais leur niveau d'activité restera à des sommets
historiques."
    La vigueur de l'économie albertaine a été à la source de la plus forte
augmentation en pourcentage du nombre de PME au Canada l'an dernier. L'auteur
note que l'Ontario a été au deuxième rang au chapitre de la création de
nouvelles PME, "ce qui traduit probablement l'importance croissante que prend,
d'une part, le secteur des services dans la province et, d'autre part, le
mouvement d'impartition adopté par les grandes sociétés, qui tentent de sabrer
leurs coûts."
    Par ailleurs, cette fièvre ne se fait pas encore sentir au Manitoba et en
Saskatchewan, où le secteur des PME a en fait connu une décroissance l'an
dernier. M. Tal estime toutefois que cette tendance se renversera et conduira
ultimement ces provinces, dans les années à venir, à enregistrer les gains
parmi les plus élevés pour ce qui est des activités des PME.
    Par ville, c'est Sherbrooke qui a connu le taux de création de PME le
plus élevé en 2007, suivie d'Edmonton, de Calgary et de Toronto. M. Tal
remarque que toute la croissance du secteur des PME en 2007 a été réalisée
dans les grands centres urbains, où elle a affiché un excellent taux de
création de nouvelles entreprises de 3,8 %. Par ailleurs, le nombre de PME
dans les régions rurales a chuté de plus de 2 %.
    La contribution des PME au marché de l'emploi au Canada est notable et
gagne en importance, explique M. Tal. "Au cours de l'année ayant pris fin en
mars 2008, les entreprises comptant moins de 100 employés ont créé 130 000
nouveaux emplois, soit près de 39 % de tous les emplois créés dans l'économie.
Ce taux est notablement plus élevé que celui de 28 % constaté au début de
2007."
    L'analyse de M. Tal porte aussi sur des changements démographiques
notables qui poseront des problèmes et représenteront aussi des avantages pour
l'avenir des PME au Canada. Parmi ces facteurs, le vieillissement des
entrepreneurs est à noter.
    "On s'attend à ce que plus de la moitié des propriétaires actuels de
petites entreprises prennent leur retraite au cours des 15 prochaines années",
remarque M. Tal. D'ici 2013, "on estime que des actifs commerciaux d'une
valeur de 1,3 billion de dollars changeront de mains, ce qui représentera le
plus important renouvellement de contrôle économique vu depuis des
générations. En conséquence, une planification déficiente de la succession
pourrait générer de lourds coûts économiques et provoquer une réduction de la
productivité, des pertes d'emploi, des ventes prématurées et une augmentation
du nombre de faillites."
    L'auteur du rapport ajoute que le resserrement du marché de l'emploi, qui
rendra l'embauche d'employés qualifiés de plus en plus difficile pour les PME,
posera un autre problème majeur.
    Toutefois, l'accroissement de la demande des consommateurs en produits
sur mesure représentera une tendance qui devrait profiter aux PME. "Les
petites entreprises sont intrinsèquement assez souples pour répondre à
l'augmentation de la demande en services sur mesure, puisqu'elles savent
s'adresser à des marchés cibles", remarque M. Tal.
    Le besoin de plus en plus pressant de penser et d'agir à l'échelle
planétaire aura probablement, aussi, une incidence sur les plans d'affaires
des PME. "De plus en plus, la stratégie de croissance et la réussite des
entreprises reposent sur les marchés et les approvisionnements étrangers",
ajoute-t-il. Internet et un nombre de plus en plus grand d'entrepreneurs
immigrants ayant des liens d'affaires potentiels avec leur pays d'origine
renforceront le volet exportation des PME.
    Toutefois, les affaires à l'échelle mondiale exigent que les
propriétaires de PME se familiarisent avec les règlements commerciaux et
fiscaux de même qu'avec les risques de change, avertit M. Tal.
    M. Tal a également étudié les petites et moyennes entreprises dont la
croissance des produits d'exploitation a constamment été supérieure à celle de
leurs pairs et a découvert six caractéristiques fondamentales qu'elles
partagent. Les voici :

    
    -  Avoir déjà accumulé de l'expérience dans son secteur d'activité
    -  Faire appel à des conseillers professionnels, comme des comptables et
       des banquiers
    -  Avoir des partenaires d'affaires
    -  S'orienter vers les marchés à l'exportation
    -  Utiliser une technologie moderne
    -  Avoir une formation postsecondaire
    

    Vous pouvez consulter la version intégrale de ce rapport de Marchés
mondiaux CIBC à :
    http://research.cibcwm.com/economic_public/download/sbr-20081006.pdf.

    Marchés mondiaux CIBC, division des services bancaires de gros et des
services aux entreprises de la Banque CIBC, offre un éventail de produits de
crédit et de produits des marchés financiers intégrés, de services bancaires
d'investissement et de services de banque d'affaires à ses clients sur les
principaux marchés des capitaux en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde.
Nous proposons également des solutions novatrices et des services consultatifs
dans un vaste éventail de secteurs et nous fournissons des études de premier
ordre à notre clientèle d'investisseurs constituée de sociétés, de
gouvernements et d'institutions.




Renseignements :

Renseignements: Benjamin Tal, économiste principal, Marchés mondiaux
CIBC, au (416) 956-3698, benjamin.tal@cibc.ca, ou avec Kevin Dove,
Communications et affaires publiques, au (416) 980-8835, kevin.dove@cibc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.