Manifestation lors d'une assemblée du Parti libéral, à Ottawa - Le FRAPRU réclame que Stéphane Dion se mouille sur l'enjeu du logement



    OTTAWA, le 13 fév. /CNW Telbec/ - Exaspérés par l'absence d'engagement de
Stéphane Dion en matière de logement, une centaine de membres du Front
d'action populaire en réaménagement urbain interpelleront le chef du Parti
libéral du Canada lors d'une assemblée partisane tenue à 17h30, cet
après-midi, au Centre des congrès d'Ottawa. A quelques semaines du
déclenchement possible des élections, le FRAPRU pressera M. Dion de s'engager
à investir massivement en logement social.
    "Comment Stéphane Dion peut-il présenter un plan de lutte contre la
pauvreté qui ne parle même pas d'un enjeu aussi central pour les personnes
pauvres que celui du logement" se demande le coordonnateur du FRAPRU,
François Saillant. Il ajoute : "Le Plan libéral propose de réduire de 30 % le
nombre de personnes pauvres, de 50 % le nombre d'enfants pauvres, mais jusqu'à
preuve du contraire, c'est de 0 % qu'il réduira les problèmes de logement et
d'itinérance".
    Le FRAPRU précise que 1 500 000 ménages ont des besoins impérieux de
logement au Canada, dont 350 000 au Québec, alors que 150 000 personnes sont
considérées comme sans-abri. Il rappelle qu'à l'automne 2007, le Rapporteur
spécial des Nations Unies sur le logement convenable, M. Miloon Kothari, a
vivement dénoncé "le recul important du droit au logement au Canada depuis une
vingtaine d'années" et émis une série de recommandations pour y mettre fin. Le
FRAPRU réclame que M. Dion reprenne ces recommandations dans ses demandes en
vue du budget Flaherty du 26 février, mais surtout dans ses engagements
électoraux.
    Le FRAPRU demande plus précisément à M. Dion de s'engager à accorder aux
provinces et aux territoires les fonds nécessaires à la réalisation massive de
nouveaux logements sociaux partout au Canada. Il lui demande également de
s'engager à poursuivre les subventions accordées aux locataires des
630 000 logements sociaux existants, au fur et à mesure que les ententes qui
les lient au gouvernement fédéral arriveront à échéance. Enfin, le FRAPRU
réclame la prolongation à long terme, de même que la bonification, de l'aide
accordée aux organismes communautaires d'aide aux sans-logis. Un tel
financement doit se terminer à la fin de 2008.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 919-2843, (cellulaire): (514)
522-1010

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.