Manifestation devant le Conseil du trésor ce midi - L'APTS réclame une rémunération juste pour les techniciens en génie biomédical et en hygiène du travail



    QUEBEC, le 27 mai /CNW Telbec/ - L'Alliance du personnel professionnel et
technique de la santé et des services sociaux (APTS) dénonce le refus du
Conseil du trésor de donner suite à un engagement datant de 2005 à l'effet de
corriger la rémunération de deux titres d'emploi qui se sont avérés sous-payés
à la suite de l'évaluation prévue par la Loi sur l'équité salariale.
    Lors de l'exercice d'équité salariale, les qualifications, tâches et
responsabilités des techniciennes et techniciens en génie biomédical et en
hygiène du travail leur ont valu d'être classés respectivement au rangement
salarial de 15 et de 16, alors qu'ils étaient - et sont toujours puisqu'aucun
correctif n'a été apporté à ce jour - au rangement 13. Cela représente un
écart salarial de plusieurs dollars de l'heure et de plusieurs milliers de
dollars par année. Cependant, en vertu de la prédominance masculine de ces
titres d'emploi, le règlement sur l'équité salariale ne s'applique pas et
aucun budget n'a été prévu pour donner une suite conséquente à cette
évaluation à la hausse.
    De plus, des emplois comparables dans le secteur privé offrent des
salaires significativement supérieurs, de sorte que les conditions offertes
dans le réseau public de la santé et des services sociaux ne sont plus du tout
compétitives. Il en résulte que les techniciens spécialisés dans ces deux
domaines se font de plus en plus rares en milieu hospitalier et dans les
centres de santé et de services sociaux (CSSS).
    "En génie biomédical, explique la présidente de l'APTS, madame Dominique
Verreault, les jeunes entrent dans le réseau de la santé avec un diplôme
collégial en électronique. Il faut des années de formation pour qu'ils soient
en mesure d'assurer l'entretien préventif et les réparations essentiels au bon
fonctionnement de ces appareils sophistiqués. Ils sont ensuite recrutés par
des fournisseurs d'équipements biomédicaux qui leur offrent au départ le
salaire qu'ils gagneraient à l'hôpital au sommet de l'échelle salariale. Ce
sont ces mêmes entreprises privées qui signent des ententes de services avec
les établissements à cours de personnel à des prix prohibitifs."
    Il est aussi de plus en plus difficile de recruter du personnel technique
qualifié en hygiène du travail dans le réseau de la santé. Au cours des cinq
dernières années, près de la moitié d'entre eux l'ont quitté pour le secteur
privé ou pour la CSST. Pas étonnant si l'on considère que le taux horaire des
techniciens en hygiène du travail du réseau public varie entre 18 $ et 24 $,
alors que celui du secteur privé se situe entre 24 $ et 29 $. Certaines
régions vivent déjà une situation de pénurie qui va tendre à se généraliser
avec les départs à la retraite des prochaines années. De ce fait, les services
offerts en hygiène du travail aux industries desservies par les CSSS sont
menacés.
    "Le Conseil du trésor doit rapidement apporter les correctifs qui
relèvent des relativités salariales, conclut madame Verreault, et reclasser
ces techniciens aux rangements qui correspondent à la nature spécifique de
leur travail. C'est une question d'équité relativement à d'autres emplois."
    "A défaut d'être compétitif, poursuit-elle, le réseau de la santé et des
services sociaux perd des ressources humaines compétentes, une situation qui
l'oblige trop souvent à recourir à des ressources privées qui, au final,
coûtent beaucoup plus cher aux contribuables."

    Définitions et effectifs des titres d'emploi

    Les techniciens en génie biomédical ont pour fonction d'assurer le
fonctionnement fiable et sécuritaire, pour les bénéficiaires et les
utilisateurs, des appareils médicaux de haute technologie utilisés à des fins
diagnostiques ou thérapeutiques, qu'il s'agisse d'appareils de surveillance,
d'imagerie ou de soutien à la vie. Ils effectuent la vérification, la
calibration, l'entretien préventif, la détection des problèmes tout comme la
réparation de ces appareils. Ils collaborent au choix, à l'installation et à
la mise en services des nouveaux appareils et forment les utilisateurs. Leur
intervention a un impact sur la qualité du diagnostic, sur les délais
d'attente et sur la sécurité des examens ou des traitements. Ils sont 460 au
Québec, dont 325 sont syndiqués par l'APTS dans 45 établissements.
    Les techniciens en hygiène du travail identifient et préviennent les
risques en matière de santé et d'intégrité physique en entreprise par la
collecte de données techniques et humaines sur les postes de travail et leur
environnement; ils élaborent des programmes d'intervention visant
l'application de solutions durables aux problèmes vécus. Ils rédigent des
rapports d'étude et donnent de la formation sur les pratiques de travail
sécuritaires. Ils occupent une fonction clé en ce qui concerne la réduction à
la source des risques, par le suivi des problèmes de santé et sécurité du
travail en entreprise. On en compte 175 au Québec dont 155 membres de l'APTS,
répartis dans 29 établissements.

    A propos de l'APTS

    L'APTS est une organisation syndicale qui regroupe plus de 27 000 membres
occupant des fonctions professionnelles et techniques dans le réseau de la
santé et des services sociaux dont des technologues en radiologie, des
technologistes médicales, des physiothérapeutes, ergothérapeutes et
thérapeutes en réadaptation physique, des psychologues, des travailleurs
sociaux, des techniciennes en diététique et des diététistes. L'APTS est membre
du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), un regroupement de
près de 262 000 personnes syndiquées des secteurs public et parapublic.




Renseignements :

Renseignements: Chantal Mantha, conseillère en communication, (450)
670-2411, 1-866-521-2411, (514) 236-9287 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.