Manifestation "Déguisez-vous en ministre" - La communauté étudiante de l'UdeS s'unit et s'insurge contre le gouvernement



    SHERBROOKE, QC, le 31 oct. /CNW Telbec/ - La communauté étudiante de
l'Université de Sherbrooke s'unit devant le bureau de Jean Charest pour
dénoncer la hausse de 30% des frais de scolarité. Sans planification ni
stratégie à long terme, cette augmentation sert de justification à l'Etat pour
se désengager de manière significative du réseau postsecondaire, empêchant du
même coup la pérennité du droit à une éducation accessible et de qualité.
    "Les étudiants manifesteront aujourd'hui en espérant ressusciter la
conscience de nos politiciens. Qu'ils assurent maintenant l'éducation pour
demain! Nous exigeons de la part du gouvernement un réengagement concret, pas
de fausses promesses. L'éducation doit demeurer accessible à tous." clame
Alexandra Beaudry, porte-parole du comité de mobilisation élargi du REMDUS.
    La hausse de 500$ des frais de scolarité annoncée en juin par la ministre
de l'Education, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, constitue la
pire attaque contre l'accessibilité à l'éducation postsecondaire depuis les
15 dernières années. En effet, ce plan ne règle aucunement le problème,
apportant de façon récurrente 75 millions de dollars par année au système
universitaire; la marge à combler jusqu'au déficit monstrueux, chiffré lui à
400 millions par an.
    Les étudiants s'offusquent d'une telle mesure qui aura pour conséquence
de réduire l'accès à l'université aux jeunes provenant de la classe moyenne et
de la classe la plus défavorisée. De plus, en agissant ainsi, le gouvernement
incitera de nombreux étudiants à mettre fin à leurs études, faute de moyens
financiers.
    "Cette manifestation est le premier pas dans l'escalade des moyens de
pressions visant à mettre fin à cette mesure régressive. Les étudiants en ont
assez de voir le gouvernement se comporter de manière irresponsable" affirme
Nicolas Rousseau, président de la FEUS. "Endetter les étudiants les plus
pauvres et ceux de la classe moyenne pour réinvestir des miettes dans le
réseau universitaire, c'est une aberration et c'est inacceptable!"
    Les étudiants souhaitent mentionner à Jean Charest que l'éducation est à
la base de la vitalité économique du Québec. En augmentant les frais de
scolarité, le gouvernement dresse un mur supplémentaire sur le chemin des
étudiants qui voudraient obtenir un diplôme d'études supérieures et freine le
développement d'une société québécoise du savoir. Il est temps d'arrêter la
destruction de l'éducation par des mesures qui nuisent autant à la société
qu'à l'économie.

    Ce communiqué a été produit avec la collaboration de la Fédération
étudiante de l'Université de Sherbrooke (FEUS) et le comité de mobilisation
élargi du Regroupement des étudiantes et des étudiants de maîtrise, de diplôme
et de doctorat de l'Université de Sherbrooke (REMDUS).




Renseignements :

Renseignements: Nicolas Rousseau, FEUS, (819) 349-0515; Alexandra
Beaudry, Comité de mobilisation élargi du REMDUS, (819) 345-8148

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE DE L'UNIVERSITE DE SHERBROOKE (FEUS)

Renseignements sur cet organisme

REGROUPEMENT DES ETUDIANTES ET DES ETUDIANTS DE MAITRISE, DE DIPLOME ET DE DOCTORAT DE L'UNIVERSITE DE SHERBROOKE (REMDUS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.