Malgré les risques de cancer, les Canadiens négligent encore d'examiner régulièrement leur peau

Le mélanome peut être traité avec succès s'il est décelé à un stade précoce, mais moins d'un Canadien sur cinq fait examiner ses grains de beauté régulièrement.

VANCOUVER, le 16 juin 2011 /CNW Telbec/ - D'après un nouveau sondage réalisé par la Fondation Save Your Skin, la plupart des Canadiens (85 pour cent) savent que le mélanome est une forme de cancer de la peau, mais plus du tiers d'entre eux (35 pour cent) n'examinent jamais leur peau pour déceler la présence de grains de beauté et de taches pigmentées suspectes ou négligent de les faire évaluer.

Le mélanome compte parmi les cancers dont la fréquence augmente le plus rapidement dans le monde, mais comme il s'agit de l'un des seuls types de cancer tout de même assez visible sur la peau, le dépistage précoce est non seulement possible, mais aussi important pour assurer la réussite du traitement.

« Il est important de posséder les connaissances de base sur le mélanome et d'examiner régulièrement ses grains de beauté. Plus les anomalies sont portées rapidement à l'attention du médecin, plus les chances de survie sont grandes », explique Kathy Barnard, fondatrice de la Fondation Save Your Skin et elle-même atteinte d'un mélanome.

Les jeunes font particulièrement preuve de négligence en ce qui a trait à l'examen de leur peau pour déceler des signes de cancer, en dépit du fait que le mélanome soit le deuxième cancer en importance chez les personnes âgées de 15 à 34 ans1. Selon le sondage, près de la moitié (46 %) des Canadiens de ce groupe d'âge n'examinent jamais leur peau pour déceler la présence de taches pigmentées anormales ou de grains de beauté. De plus, après avoir été informés que la fréquence des mélanomes a plus que triplé au cours des 30 dernières années plus de la moitié d'entre eux (52%) ne sont pas plus enclins ou sont seulement un peu plus enclins à examiner leurs peau.

«Le dépistage précoce est capital pour survivre au mélanome, affirme le Dr Claveau, dermatologue à Québec. Ces résultats sont inquiétants car ils démontrent que les jeunes Canadiens n'ont pas conscience de l'importance d'un examen fréquent de leur peau, et ce malgré l'incidence croissante de ce cancer chez les 15-34ans.»

Dans l'ensemble, les Canadiens ne prennent pas toutes les mesures nécessaires pour déceler à un stade précoce ce cancer clairement visible sur la peau. Parmi ceux qui surveillent régulièrement leur peau à la recherche de taches pigmentées anormales ou de grains de beauté suspects, près de la moitié (49 %) s'en remettent à leur médecin de famille comme principale ressource pour déceler d'éventuels mélanomes. En outre, moins d'une personne sur cinq (17 %) examine ou fait examiner chaque mois ses grains de beauté, comme le recommande l'Association canadienne de dermatologie.

Avec l'été officiellement entamé la semaine prochaine, la Fondation Save Your Skin continue d'insister sur l'importance du dépistage précoce du mélanome, et encourage tous les Canadiens à examiner régulièrement leur peau et celle de leurs proches.

« Faites-en une habitude ludique », suggère Kathy Barnard. « Montrez à vos jeunes enfants comment procéder, prenez des photos ou préparez un album personnalisé afin qu'ils sachent ce qui doit les alerter et connaissent l'existence de la maladie. Entre conjoints, cette pratique peut être chaque mois le prétexte à un rendez-vous romantique permettant de marquer une pause fort appréciée dans le tourbillon de nos vies trépidantes. »

Pour en savoir plus sur le mélanome et la façon de procéder pour bien examiner vos grains de beauté, visitez le site www.saveyourskin.ca.

À propos du mélanome au Canada

Tous les ans, des milliers de Canadiens reçoivent un diagnostic de mélanome, une maladie dont la fréquence augmente plus rapidement que celle de tout autre cancer. Ainsi, 1 homme sur 74 et 1 femme sur 90 sont susceptibles d'avoir un mélanome au cours de leur vie; 1 homme sur 284 et 1 femme sur 486 en mourront. Le mélanome est le type le plus grave de cancer de la peau et cause 75 % des décès attribuables au cancer de la peau. Malgré l'augmentation constante du nombre de personnes atteintes de mélanome métastatique (stade avancé), il n'existe actuellement au Canada aucun traitement permettant d'améliorer la survie des patients.

À propos de la Fondation Save Your Skin

La Fondation Save Your Skin a été créée par la famille, les amis et les collègues de la fondatrice, Kathy Barnard, qui lutte elle-même contre un mélanome. Save Your Skin est une fondation canadienne à but non lucratif. Elle a pour objectif de recueillir, au moyen de campagnes, d'événements et de diverses initiatives, des fonds destinés à l'éducation et à la sensibilisation du public, au soutien psychologique et financier des patients atteints d'un cancer de la peau, ainsi qu'au soutien de la recherche scientifique sur le cancer de la peau afin de contribuer à l'évolution des traitements contre cette maladie. Vos dons permettent à la fondation Save Your Skin de fournir en temps voulu les traitements nécessaires aux patients, de financer la recherche scientifique et de mettre en place des campagnes d'éducation et de sensibilisation. Pour toute information complémentaire, visitez le site http://www.saveyourskin.ca/ ou communiquez avec Marion Pérole, au 604-734-4223.

À propos du sondage

Les 18 et 19 mai 2011, Opinion publique Angus Reid a réalisé un sondage en ligne pour le compte de la Fondation Save Your Skin auprès de 1009 adultes canadiens choisis au hasard.

La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement pondérés selon les plus récentes données de recensement sur l'éducation, l'âge, le sexe et la région afin d'assurer un échantillon représentatif de la population adulte canadienne. Les écarts dans ou entre les totaux sont dus aux arrondis.

___________________________

1 Cancer Care Nova Scotia. Skin Cancer Statistics. Adresse : http://www.cancercare.ns.ca/site-cc/media/cancercare/Skin_Cancer_Statistics.pdf. Site consulté le 15 juin 2011.


SOURCE FONDATION SAVE YOUR SKIN

Renseignements :

Personne-ressource pour les médias :
Emmanuelle Vatel
HKDP Communications et affaires publiques
Tél. : 514-395-0375
Courriel : evatel@hkdp.qc.ca

Profil de l'entreprise

FONDATION SAVE YOUR SKIN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.