Malgré la loi, la distraction au volant demeure fréquente, selon Allstate du Canada

Les relevés réalisés par des élèves durant l'heure de pointe révèlent les sources de distraction les plus courantes

TORONTO, le 28 sept. 2011 /CNW/ - Ce matin, dans trois villes canadiennes, des élèves se sont postés à des intersections pour faire le point sur la distraction au volant dans leur communauté. Participant à l'événement Halte aux distractions de la campagne Passons à l'action contre la distraction d'Allstate du Canada, compagnie d'assurance, ils ont relevé le nombre de personnes qui, tout en conduisant, utilisaient un téléphone cellulaire, mangeaient, buvaient, se maquillaient ou se coiffaient, etc. Après une heure, à trois intersections seulement, soit une à Moncton, une à Montréal et une à Toronto, les élèves ont constaté que 802 conducteurs avaient détourné leur attention de la route.

Les agents Allstate de Calgary, d'Edmonton, de Sudbury, d'Ottawa, de Windsor et de Halifax ont fait des constats semblables à des intersections achalandées de leur communauté et relevé 619 conducteurs qui étaient distraits au volant, pour un total de 1421.

« Être distrait au volant équivaut à conduire après avoir bu quatre bières. Alors, un seul conducteur distrait, c'est déjà trop, affirme Carmine Venditti, porte-parole d'Allstate du Canada. Toutes les provinces canadiennes disposent de lois contre la distraction au volant, mais c'est insuffisant. Il faut rappeler aux conducteurs le risque qu'ils prennent quand ils quittent la route du regard ou qu'ils lâchent le volant, même pendant quelques secondes », ajoute-t-il.

Les élèves du Riverview High School de Moncton, du Rosemount High School de Montréal et du Northern Secondary School de Toronto ont fait le décompte des conducteurs distraits au volant entre 7 h 30 et 8 h 30 à une intersection très fréquentée de leur ville. Ils se sont postés discrètement à chaque coin de l'intersection pour détecter les sources de distraction et en faire le relevé.

Principales constatations de l'événement Halte aux distractions :

  • Les élèves ont relevé en tout 802 cas de distraction pendant une heure : 199 à Toronto, 314 à Montréal et 289 à Moncton.
  • Les agents Allstate ont dénombré pour leur part 619 cas de distraction, soit 190 à Calgary, 151 à Edmonton, 59 à Sudbury, 63 à Ottawa, 59 à Windsor et 97 à Halifax.
  • Boire ou manger constituent la source la plus commune : 25 % de toutes les distractions au volant relevées dans les trois villes lui sont imputables.
  • Parler aux passagers et fumer arrivent respectivement au deuxième et au troisième rangs avec 17 % et 16 %.
  • Parler au téléphone ou texter représentent 15 % des distractions relevées;
  • Un tableau complet des relevés se trouve ici : http://goodhandsadvice.ca/media/distraction/Halte_aux_distractions_tallies_FR.pdf.

En 2010, Allstate du Canada et Léger Marketing ont réalisé une étude sur la distraction au volant. Soixante-quinze pour cent (75 %) des Canadiens ont admis poser des gestes qui font dévier leur attention de la conduite. Les résultats compilés durant l'événement Halte aux distractions révèlent qu'il n'y a pas eu de diminution à cet égard par rapport à l'an dernier.

Des élèves de Montréal ont aussi constaté les effets de la distraction au volant à l'occasion d'une rencontre au Parc olympique. Les élèves et les gens des médias ont vite réalisé ce qui se passe lorsque l'on envoie des textos, utilise un iPod ou même discute avec les passagers en conduisant. Des cônes orange faisaient office de piétons et de voitures. Certains conducteurs ont foncé dans des cônes ou ont dû à maintes reprises mettre les freins ou faire une embardée pour éviter de les heurter.

« Ne pas regarder la route pendant cinq secondes en conduisant à 90 km/h équivaut à parcourir la longueur d'un terrain de football les yeux bandés, précise M. Venditti. Allstate tient à ce que les routes soient aussi sûres que possible dans les agglomérations canadiennes. Ne pas tenir compte des règles de conduite met en danger la vie de tous ceux qui se trouvent dans un véhicule ou près de celui-ci. À l'aide du programme Passons à l'action contre la distraction, Allstate cherche à encourager les conducteurs à demeurer prudents au volant et à ne pas laisser leur attention dévier de la route. »

Les élèves bénévoles des trois villes ont demandé avec empressement aux adolescents, aux enseignants et aux parents, à leur arrivée à l'école, de signer la promesse de passer à l'action contre la distraction sur le site www.conseilsenbonnesmains.ca/distraction. Le site Web comprend aussi un modèle d'entente à l'intention des parents et des adolescents pour qu'ils puissent déterminer ensemble les conséquences qu'ils pourraient subir s'ils laissent une source de distraction les déconcentrer de la conduite.

Toutes les provinces, incluant le Yukon, disposent de lois qui interdisent d'utiliser un téléphone cellulaire ou tout autre appareil de communication de poche pour parler, entrer du texte, composer un numéro ou envoyer des messages en conduisant.

Les Services de police de Toronto et de Montréal, le Service régional de Codiac de la GRC (Moncton) et MADD Canada ont aussi participé à l'événement du 28 septembre 2011. Il est possible de télécharger des photos de l'événement à partir du site www.flickr.com/AllstateCanada.

À propos d'Allstate du Canada, compagnie d'assurance

Allstate du Canada, compagnie d'assurance, est un chef de file parmi les producteurs et les distributeurs de produits d'assurance auto et habitation. Le réseau en bonnes mainsMD permet aux consommateurs de joindre Allstate par l'intermédiaire d'une de ses 93 agences présentes dans les communautés, de son site Internet à l'adresse www.allstate.ca ou de son Centre du service à la clientèle au 1-800-allstate. Allstate du Canada est une entreprise socialement responsable qui soutient de nombreux organismes sans but lucratif, notamment Les mères contre l'alcool au volant (MADD Canada), Échec au crime/Info-Crime, Centraide et Jeunes entreprises. En 2010, Allstate du Canada, en partenariat avec l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH), a créé les Étoiles canadiennes Allstate, un programme de mentorat visant à guider la prochaine génération de joueurs de hockey au Canada. Pour en savoir plus, visitez le www.allstate.etoilescanadiennes.com.

Pour toute information supplémentaire ou pour planifier une entrevue, veuillez joindre Thornley Fallis Communications.

SOURCE Allstate du Canada, Compagnie D'Assurance

Renseignements :

Personne-ressource pour les médias : 
Diane Bégin
Thornley Fallis Communications
416-515-7517, poste 349
Cellulaire : 647-624-3160
begin@thornleyfallis.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.