Lutte contre l'herbe à poux : arracher le mal à la racine !



    QUEBEC, le 4 juill. /CNW Telbec/ - Les personnes qui souffrent
d'allergies saisonnières s'en désoleront : la saison de l'herbe à poux arrive
à grands pas. En effet, c'est la période de l'année où le pollen de l'herbe à
poux s'étend de la fin juillet aux premières gelées de l'automne. Les fleurs
d'un vert pâle libèrent leur pollen vers la fin juillet et déclenchent une
réaction allergique chez les gens qui y sont sensibles. Or, dans les régions
du Québec où l'herbe à poux est présente, près de 18 % de la population est
allergique au pollen libéré par cette mauvaise herbe. Les conséquences?
Eternuements répétés, yeux larmoyants, congestion nasale, toux, picotements du
nez et même des crises d'asthme pour certains.
    Afin d'enrayer les méfaits de cette plante, la Table québécoise sur
l'herbe à poux (TQHP) invite la population à reconnaître les plants d'herbe à
poux afin de les arracher dès maintenant.

    Agir dès maintenant !

    Chaque plant d'herbe à poux produit jusqu'à 3 000 graines qui pourront, à
leur tour, générer 600 nouveaux plants l'année suivante. Il est donc essentiel
de tout mettre en oeuvre pour s'en débarrasser. L'herbe à poux résiste mal à
la concurrence des autres plantes. Ainsi, pour éviter qu'elle s'installe sur
un terrain, implanter d'autres espèces végétales, comme des vivaces. Si
l'herbe à poux est déjà présente, simplement l'arracher manuellement ou la
tondre est une mesure très efficace. Cette plante peut être touchée sans
danger. Dans tous les cas, il est important de la détruire avant la floraison,
soit avant la fin juillet, de façon à l'empêcher de produire des fleurs qui
répandront leur pollen dans l'air.
    Le site Internet de la TQHP offre un éventail de renseignements destinés
à la population et aux professionnels concernés par l'herbe à poux. En
visitant le www.tqhp.qc.ca, on pourra voir la plante à différents stades de
son développement et consulter une documentation complète sur le sujet.

    En cas d'allergies, la protection s'impose

    
    Les personnes allergiques à l'herbe à poux peuvent en diminuer les effets
en adoptant certaines mesures simples pendant la saison pollinique:

    - Eviter de fréquenter les lieux infestés par l'herbe à poux;
    - Eviter les activités extérieures, surtout entre 7 h et 13 h, par temps
      chaud, sec et venteux. Après la pluie, les grains de pollen se sont
      déposés au sol, ce qui réduit les réactions allergiques;
    - Eviter de tondre elles-mêmes la pelouse;
    - Ne pas faire sécher leurs vêtements à l'extérieur durant la saison
      pollinique;
    - Laisser, si possible, les fenêtres fermées pour empêcher le pollen
      d'entrer dans la maison; utiliser un système de climatisation ou de
      filtration d'air;
    - Eviter le contact avec d'autres irritants (ex. : fumée de tabac) qui
      peuvent amplifier les symptômes d'allergies.
    
    -%SU: SAN,SOC
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Pierre Lafleur, Direction des affaires corporatives et
des communications, Agence de santé et des services sociaux de la
Capitale-Nationale, (418) 525-1452

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.