L'utilisation du test NT-proBNP en salles d'urgence permet des économies annuelles d'au moins 210 millions de dollars dans la gestion de l'insuffisance cardiaque au Canada



    Une étude publiée dans la revue Circulation fait valoir l'importance de
    l'impact économique du NT-proBNP

    MONTREAL, le 19 juin /CNW Telbec/ - Au Canada, l'insuffisance cardiaque
touche entre 200 000 et 300 000 personnes(1). On estime que plus de
106 000 patients sont hospitalisés chaque année pour des cas modérés à sévères
d'insuffisance cardiaque(2) et que les réadmissions sont fréquentes(3,4). Au
Canada, on estime que le coût total annuel pour la gestion de l'insuffisance
cardiaque se situe entre 1,4 et 2,3 milliards de dollars(2,5).

    Etude dans la revue Circulation

    Selon les conclusions de l'étude
(http://circ.ahajournals.org/cgi/reprint/CIRCULATIONAHA.
106.666255?ijkey=YkajnBHIzCzzUUw&keytype=ref), l'utilisation du fragment
N-terminal du peptide natriurétique de type B (NT-proBNP) réduit de 15 % les
coûts médicaux directs au système de santé canadien, ce qui pourrait signifier
une économie annuelle de 210 à 345 millions de dollars.
    Le Dr Gordon W. Moe, cardiologue et directeur du programme d'insuffisance
cardiaque et du laboratoire sur les biomarqueurs au St-Michael's Hospital à
Toronto, Canada, a présidé cette première étude canadienne multicentrique,
randomisée et contrôlée sur l'utilisation du test NT-proBNP comme stratégie
menant à la prise en charge d'une insuffisance cardiaque aigue soupçonnée dans
les salles d'urgence.
    "Selon notre analyse économique, le fait d'ajouter ce test au jugement du
médecin fait passer la durée moyenne des visites dans les services d'urgence
de 6,3 heures à 5,6 heures, affirme le Dr Moe. De plus, cela réduit le nombre
de patients hospitalisés dans les 60 jours et réduit les coûts médicaux
directs au système de santé de 15 %."
    L'étude multicentrique, randomisé et contrôlée a été menée dans sept
hôpitaux canadiens : le St-Michael's Hospital de Toronto (Dr Gordon Moe), le
Queen Elizabeth II Hospital de Halifax (Dr Miroslaw Raida), l'Hôpital Laval de
Québec (Dre Marie-Hélène Leblanc), l'Hôpital Général de Montréal (Dre Thao
Huynh), le McMaster Health Science Corp., de Hamilton (Dr Andrew Worster), le
Foothills Medical Centre de Calgary (Dre Debra Isaac) et le St-Paul's Hospital
de Vancouver (Dr Julian Marsden). L'étude a été menée auprès de 500 patients
arrivant au service des urgences de l'hôpital et présentant un essoufflement,
un symptôme classique de l'insuffisance cardiaque. L'essoufflement est aussi
un symptôme fréquent d'autres affections comme une maladie pulmonaire
obstructive chronique se détériorant, une pneumonie et certaines crises
cardiaques, ce qui fait en sorte que les urgentologues passent beaucoup de
temps à tenter d'établir un diagnostic. Le NT-proBNP permet de différencier
ces affections.
    Dans cette étude, les médecins devaient établir immédiatement un
diagnostic pour chaque patient sur la base de leur jugement clinique. Plus
tard, ces diagnostics étaient jugés par des cardiologues qui ignoraient les
résultats des patients aux tests NT-proBNP, effectués à l'admission et
72 heures après. Les patients étaient alors répartis de façon aléatoire pour
recevoir les soins habituels ou le traitement en fonction des résultats au
test NT-proBNP. Les 230 patients ayant reçu un diagnostic final d'insuffisance
cardiaque aigue présentaient un taux médian de 3,097 picogrammes par
millilitre (pg/mL) de NT-proBNP, comparativement à un taux de 212 pg/mL chez
les patients qui n'étaient pas atteints d'insuffisance cardiaque aigue
décompensée. La connaissance des résultats obtenus avec le NT-proBNP a réduit
la durée de la visite au service d'urgence de 21 % (de 6,3 à 5,6 heures), a
réduit le nombre de patients hospitalisés à nouveau dans les 60 jours de 35 %
(de 51 à 33) et a réduit les coûts médicaux directs de toutes les visites au
service d'urgence, des hospitalisations et des services aux patients externes
de 15 % (de 6129 $ US à 5180 $ US par patient) dans les 60 jours suivant la
première admission.
    "Dans un système public de soins de santé accessibles à tous comme celui
que nous avons au Canada, nous devons faire une allocation judicieuse des
ressources. Une stratégie qui inclut l'utilisation du test NT-proBNP de
concert avec l'évaluation clinique améliore la prise en charge globale des
patients qui se présentent à l'urgence avec une insuffisance cardiaque aigue
soupçonnée, en facilitant la pose du diagnostic, en produisant des économies
et en améliorant même certains résultats, selon le Dr Moe. L'utilisation du
test NT-proBNP améliorera la prise en charge globale des patients atteints
d'une insuffisance cardiaque aigue soupçonnée, et ce biomarqueur doit faire
partie de la prise en charge habituelle de ces patients."

    Au sujet du NT-proBNP

    L'insuffisance cardiaque (IC) est associée à un taux élevé de morbidité
et de mortalité. Un diagnostic précoce et précis de l'IC est essentiel pour
offrir une meilleure qualité de soins et une prise en charge efficiente des
patients. Des tests rapides et précis pour établir le diagnostic de l'IC sont
donc nécessaires dans le cadre des soins en salle d'urgence. Le NT-proBNP et
le peptide natriurétique de type B (BNP) représentent une valeur
supplémentaire dans le diagnostic rapide de l'IC au service des urgences. Le
fragment N-terminal du proBNP (NT-proBNP) est un fragment d'un poids
moléculaire élevé du précurseur du BNP. En raison de sa plus grande stabilité,
le NT-proBNP pourrait représenter un marqueur de diagnostic plus utile que le
BNP pour les troubles cardiovasculaires comme l'IC.

    A propos de Roche et de la division Roche Diagnostics

    Roche, entreprise de santé dont le siège est à Bâle, Suisse, figure parmi
les leaders mondiaux dans les secteurs pharmaceutique et diagnostique. En tant
que plus grande entreprise de biotechnologie au monde, le groupe propose des
produits et services novateurs qui trouvent leur application dans le dépistage
précoce, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies, et
contribuent en tant que tels à améliorer la santé et la qualité de vie de
l'individu. Fortement axée sur la recherche, Roche est le leader mondial des
produits pour diagnostic in vitro et des médicaments destinés aux domaines de
la cancérologie et de la médecine de transplantation. Roche occupe également
une position de premier plan en virologie et se montre dynamique dans divers
autres domaines thérapeutiques majeurs, tels que les maladies auto-immunes,
les affections inflammatoires, les maladies du métabolisme et les troubles du
système nerveux central. En 2006, le chiffre d'affaires de la division Pharma
s'est élevé à 33,3 milliards de francs suisses, la division Diagnostics ayant
quant à elle réalisé un chiffre d'affaires de 8,7 milliards de francs suisses.
Roche emploie quelque 75 000 personnes dans le monde. Elle entretient des
liens de R&D et a conclu des alliances stratégiques avec de nombreux
partenaires; elle détient notamment une participation majoritaire dans
Genentech et Chugai.
    La division Diagnostics de Roche, leader mondial du diagnostic in vitro,
offre une vaste gamme de tests et de services aux chercheurs, médecins,
patients, hôpitaux et laboratoires du monde entier. Pour de plus amples
informations, veuillez consulter notre site Web : www.rochediagnostics.ca.

    
    (1) Resource library: congestive heart failure statistics. Ottawa: Heart
        and Stroke Foundation of Canada. Available: www.heartandstroke.ca
    (2) Shibata MC, Nilsson C, Hervas-Malo M, Jacobs P, Tsuyuki RT. Economic
        implications of treatment guidelines for congestive heart failure.
        Can J Cardiol. 2005;21:1301-1306.
    (3) Johansen H, Strauss B, Arnold JM, Moe G, Liu P. On the rise: The
        current and projected future burden of congestive heart failure
        hospitalization in Canada. Can J Cardiol. 2003; 19:430-435.
    (4) Tsuyuki RT, Shibata MC, Nilsson C, Hervas-Malo M. Contemporary burden
        of illness of congestive heart failure in Canada. Can J Cardiol.
        2003;19:436-438.
    (5) Bentkover JD, Stewart EJ, Ignaszewski A, Lepage S, Liu P, Cooper J.
        New technologies and potential cost savings related to morbidity and
        mortality reduction in Class III/IV heart failure in patients in
        Canada. Can J Cardiol. 2003;88:33-41.
    
    Tous les noms de marque mentionnés dans le présent communiqué sont
protégés par la loi.




Renseignements :

Renseignements: Michèle Beaubien, Communications, (450) 686-5500,
michele.beaubien@roche.com

Profil de l'entreprise

Roche Diagnostics

Renseignements sur cet organisme

Roche

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.