L'Université de Sherbrooke cent fois millionnaire



    SHERBROOKE, QC, le 23 nov. /CNW Telbec/ - L'Université de Sherbrooke
dépasse le cap des 100 M$ en redevances obtenues pour les découvertes de ses
professeurs. Première université canadienne à franchir un tel seuil, elle
compte à son actif 96 inventions protégées, 330 brevets déposés ou délivrés et
26 entreprises dérivées, sans oublier l'octroi de 248 licences.
    "Malgré son jeune âge, l'Université de Sherbrooke est depuis de
nombreuses années leader au Canada en matière de redevances sur ses
inventions, explique le professeur Bruno-Marie Béchard, recteur de
l'Université de Sherbrooke. L'Université a l'innovation dans le sang! Lorsque
l'on fait les efforts nécessaires pour assurer un transfert rapide vers la
société, la recherche universitaire devient innovation et contribue alors
directement à l'amélioration de la qualité de vie dans une foule de domaines
scientifiques, humains, médicaux, technologiques, artistiques et culturels." A
quoi servent les 100 M$ obtenus en redevances? Ces revenus sont
systématiquement réinvestis dans la recherche et dans le renforcement des
efforts de transfert à la société de manière à ce que "les succès actuels
servent de tremplins pour de nouvelles réussites au bénéfice de la société",
ajoute le recteur.
    Plus de 44 % de ses inventions sont transférées dans l'industrie, ce qui
signifie que pratiquement une invention sur deux se retrouve dans les
entreprises. "Chaque année, nous établissons plus de 300 partenariats de
recherche avec plus de 200 entreprises, ajoute le recteur Béchard. Depuis
plusieurs décennies, nous nous employons ainsi à intensifier les transferts de
l'Université aux entreprises de manière à ce que la société puisse bénéficier
de nos découvertes le plus rapidement possible, tout en préservant la liberté
académique de nos professeurs. Notre expertise en cette matière sert
aujourd'hui de modèle à de nombreuses universités au pays et même ailleurs
dans le Monde!"
    Le succès retentissant de la technologie ACELP en compression de la
parole contribue largement à cette réussite remarquable. Déployée partout dans
le monde, elle est utilisée quotidiennement par 2,4 milliards d'usagers de
téléphones cellulaires de même que par 35 millions d'utilisateurs de lecteurs
mp3 et d'assistants numériques personnels. ACELP est intégrée depuis plusieurs
années dans les applications de diffusion audio sur Internet, dont RealPlayer
et Microsoft MediaPlayer, qui regroupent 500 millions d'usagers.
    D'autres technologies importantes portent la signature UdeS, dont les
chalumeaux à plasma thermiques et les seringues sans aiguille. On retrouve des
avancées dans le domaine médical, notamment les bloqueurs de canaux calciques,
utilisés en interventions thérapeutiques de la douleur et de l'hypertension,
ainsi qu'un enzyme de chitosanase qui vise à abaisser le taux de cholestérol.
Plusieurs projets d'innovation sociale ont également vu le jour, par exemple
un guide de prévention du décrochage scolaire et un logiciel d'évaluation des
élèves à risque de même qu'un système permettant de mieux présenter les signes
employés dans les différentes langues des sourds à travers le monde.

    De la découverte à la société

    En vue de faciliter le transfert technologique, l'Université s'est dotée
d'entités complémentaires qui forment une chaîne allant des découvertes des
professeurs aux entreprises en démarrage. Le Bureau de liaison
entreprises-université (BLEU) forge les collaborations entre l'institution et
les entreprises en se concentrant sur le dépistage de technologies de pointe
et sur les besoins des PME. La société de valorisation Gestion SOCPRA, créée
au début de l'année 2007, voit à la protection et au transfert technologique
des inventions émanant de l'Université. Enfin, MSBI Capital, et tout récemment
iNovia Capital, investissent du capital de risque et financent des entreprises
nées d'innovations provenant de l'UdeS, de l'Université McGill, de
l'Université Bishop's, ainsi que de leurs centres hospitaliers affiliés.
    Lorsqu'une innovation génère des redevances, 50 % des revenus nets sont
remis aux inventeurs et 50 % sont systématiquement réinvestis par l'Université
pour soutenir de nouvelles initiatives de recherche qui pourront engendrer
d'autres innovations.

    La recherche et l'innovation à l'UdeS

    Forte d'une culture d'innovation bien caractéristique, l'Université de
Sherbrooke contribue à l'évolution de la société québécoise par la qualité et
le caractère novateur de sa formation, le haut niveau de ses recherches et sa
participation au développement social et économique. Plus de 3000 personnes
consacrent temps, énergie, talent et connaissances à des activités de
recherche dans ses neuf facultés et ses douze institutions de santé affiliées.
La recherche de pointe s'appuie sur des infrastructures solides qui regroupent
63 chaires, 28 centres, 12 équipes et 4 instituts de recherche. L'Université
s'illustre dans des domaines variés, dont la pharmacologie, la biotechnologie,
les matériaux, l'aérospatiale, la microélectronique, l'environnement, la
linguistique, l'éducation, l'électrochimie, l'acoustique et la
supraconductivité.




Renseignements :

Renseignements: Caroline Dubois, conseillère en relations médias, (819)
821-8000, poste 63395, Caroline.Dubois4@USherbrooke.ca; Visitez notre site
Internet à l'adresse: www.USherbrooke.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.