L'UMQ salue la volonté du gouvernement d'encadrer le financement des infrastructures



    QUEBEC, le 13 nov. /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec
(UMQ) a présenté aujourd'hui, devant la Commission des finances publiques, sa
position à l'égard du projet de loi 32, Loi favorisant la gestion rigoureuse
des infrastructures publiques et des grands projets. Pour l'Union, l'enjeu
fondamental demeure celui du financement à long terme des infrastructures
municipales. Elle a d'ailleurs profité de cette occasion pour réitérer sa
proposition que le Québec occupe l'espace fiscal qui sera libéré par Ottawa
lors de la baisse de 1% de la TPS, en janvier 2008, pour financer les
infrastructures municipales.
    D'entrée de jeu, le maire de Sherbrooke et président de l'UMQ, M. Jean
Perrault, a rappelé que l'Union avait accueilli avec beaucoup d'enthousiasme
le Plan québécois pour les infrastructures annoncé récemment par le
gouvernement et que la somme de 3,1 milliards affectée aux infrastructures
municipales répondait aux demandes des 8 dernières années. "L'Union est
heureuse de constater que le gouvernement du Québec donne suite à ses
revendications, maintes fois exprimées, sur la nécessité d'investir
massivement dans les infrastructures municipales. C'est une question de
qualité de vie, mais aussi une question de développement et de compétitivité
économique pour le Québec et ses régions. La volonté contenue dans le projet
de loi 32 d'encadrer législativement les investissements en ce domaine pour
les 15 prochaines années, répond également aux préoccupations des
municipalités qui souhaitent un plan d'intervention à long terme".
    L'UMQ a soulevé plusieurs préoccupations concernant les modalités
d'application du projet de loi à l'égard des infrastructures municipales. Quel
sera le montant du déficit qui sera considéré par le gouvernement comme cible
pour les infrastructures municipales ? Comment seront évalués les déficits
d'entretien pour les infrastructures sportives et culturelles ? Comment se
traduira la reddition de compte au plan municipal ?
    Au chapitre du financement des infrastructures municipales, l'UMQ croit
qu'une source dédiée est le meilleur outil. "L'Union verrait d'un bon oeil que
le gouvernement occupe l'espace fiscal qui sera libéré par Ottawa par la
baisse de 1 % de la TPS en janvier 2008, pour en faire une TVQ municipale. Il
s'agit d'une occasion unique d'augmenter la richesse du Québec sans alourdir
le fardeau fiscal des Québécois. Les mairesses et les maires des municipalités
que je représente sont prêts à partager avec le gouvernement la responsabilité
politique d'occuper l'espace fiscal libéré par Ottawa par une TVQ-M", a ajouté
Monsieur Perrault.
    D'ailleurs, la semaine dernière, les membres du conseil d'administration
de l'UMQ ont rencontré les députés des trois partis représentés à l'Assemblée
nationale pour les sensibiliser à l'importance d'obtenir une source de
financement dédiée pour assurer la pérennité de leurs infrastructures
municipales. Les échanges ont permis à près de 70 députés de mieux connaître
la réalité fiscale des municipalités. Les élus municipaux ont également fait
part aux députés de leur grande préoccupation concernant la capacité de payer
des citoyens.

    Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes
tailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de contribuer
au progrès et à la promotion de municipalités démocratiques, dynamiques et
performantes, dédiées au mieux-être des citoyennes et citoyens. La structure
de l'UMQ, qui regroupe ses membres en caucus d'affinité : municipalités
locales, municipalités de centralité, villes d'agglomération, grandes villes
et municipalités de la Métropole, est l'expression de toute la diversité et de
la solidarité municipale québécoise.




Renseignements :

Renseignements: François Sormany, Directeur des communications, (514)
282-7700, poste 265, Cellulaire: (514) 910-7272, fsormany@umq.qc.ca; Source:
Josée Maryse Sauvageau, Conseillère aux communications et au marketing, UNION
DES MUNICIPALITES DU QUEBEC


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.