Luc Ferrandez et François W. Croteau à la défense des journaux de quartiers

MONTRÉAL, le 7 mai 2013 /CNW Telbec/ - Suite à la décision de Transcontinental Média (TC Média) de licencier 11 des 22 journalistes affectés à la couverture de l'information locale pour la région montréalaise, Luc Ferrandez, maire du Plateau Mont-Royal, appuyé par François W. Croteau, maire de Rosemont-La Petite-Patrie, présentera, au prochain conseil municipal, une motion qui demandera à TC Média de reconsidérer la mise à pied de la moitié des journalistes de ses salles de rédaction de la grande région de Montréal. « TC Média doit respecter ses obligations en matière de droit au public à l'information. Le mandat des journaux locaux devrait être d'offrir une véritable information qui est exacte, rigoureuse et complète sur toute question d'intérêt public touchant nos communautés locales », a déclaré Luc Ferrandez.

La décision prise par TC Média aura pour conséquence que les 11 journalistes restants devront alimenter en information 22 publications de la région montréalaise. Nous avons appris que, compte tenu du nombre restreint de journalistes qui resteront à leur emploi, il leur est demandé, dorénavant, de ne plus couvrir les réunions des conseils d'arrondissement, les projets reliés aux programmes triennaux d'immobilisation, les réunions de changement de zonage, l'actualité politique, les communiqués des politiciens, les résultats sportifs, les conférences de presse couvrant l'actualité et de ne plus faire de dossier d'enquête. « Cette décision aura comme conséquence de priver la population d'une source d'informations précieuses qui étaient souvent diffusées seulement dans les journaux locaux. À la veille d'élections municipales à Montréal, cela aura un impact direct sur l'exercice de la démocratie, les candidats locaux étant rarement présentés dans les médias nationaux. Les journaux locaux de TC Media qui donnaient une place aux candidats et aux élus locaux, ne parleront plus d'eux », a déploré François W. Croteau.

« La qualité de la démocratie locale dépend de la couverture par les médias, de manière non partisane et non biaisé, de nos instances démocratiques. À un moment où on vient d'apprendre l'ampleur de la corruption et de la collusion à Montréal, il est plus important que jamais de pouvoir compter sur une couverture journalistique indépendante de nos conseils d'arrondissement. J'espère que les dirigeants de TC Média reviendront sur cette décision et maintiendront, voire augmenteront, les ressources qu'ils consacrent à la couverture journalistique des enjeux locaux à Montréal », a tenu à mentionner, en conclusion, Alex Norris, conseiller du Mile End et ancien journaliste, suite à l'initiative de ses collègues.

Pour consulter la motion qui sera présentée au conseil municipal du 27 mai prochain : http://projetmontreal.org/nouvelle/motion-invitant-transcontinental-media-a-abandonner-leur-intention-deliminer-la-couverture-journalistique-des-enjeux-politiques-locaux-dans-ses-hebdomadaires-montrealais/

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements :

Catherine Maurice
Attachée de presse de la 2e opposition
514 872-3153 / 514 601-5542
catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.