Loto-Québec modifie sa procédure touchant la divulgation des gagnants à la loterie



    MONTREAL, le 4 oct. /CNW Telbec/ - Au terme d'une réflexion en profondeur
sur l'accueil et la médiatisation de ses gagnants à la loterie, Loto-Québec
s'apprête à mettre en place une procédure visant à concilier le droit du
public à l'information et la sécurité des gagnants. Les recommandations de la
Société ont reçu l'assentiment de son actionnaire, le ministère des Finances.
    A l'instar de toutes les sociétés de loterie en Amérique du Nord,
Loto-Québec continuera à divulguer l'identité de ses gagnants et à les
publiciser de façon respectueuse. "II s'agit d'une question fondamentale de
transparence", précise le président de Loto-Québec, M. Alain Cousineau. "Les
citoyens et les médias doivent avoir la preuve que les gros lots ont bel et
bien été versés, et savoir qui en sont les récipiendaires. Les récents
événements survenus en Ontario sont venus démontrer toute l'importance de la
divulgation publique", poursuit-il.

    Une analyse exhaustive

    Avant de convenir d'un cadre renouvelé d'accueil et de médiatisation des
gagnants, Loto-Québec s'est livrée à un exercice rigoureux de recherche et
d'analyse des pratiques en cours dans l'industrie nord-américaine des
loteries. "Nous avons constaté que la médiatisation des gagnants se déroule de
manière similaire un peu partout en Amérique du Nord. Par ailleurs, même après
la diffusion de nombreux reportages à l'échelle canadienne, aucune société de
loterie n'a changé ses façons de faire à la suite de l'incident médiatisé
concernant des gagnants québécois de 27 millions $," souligne M. Cousineau.
    Il faut aussi se rappeler que la médiatisation des gagnants n'est pas
uniquement le fait de Loto-Québec. Depuis la fin mai, au moment où Loto-Québec
a cessé de publiciser les gagnants de 4 millions $ et plus, différents médias
ont obtenu des informations sur l'identité de trois gagnants majeurs et ont
pris la décision de les publiciser (un gain de 10 millions $ dans la région de
Drummondville, un de 16 millions $ dans la région de Saguenay et un autre de
5 millions $ à Louiseville).

    Publicité et encadrement

    Dans ce contexte, afin d'atténuer dans la mesure du possible les
inconvénients potentiels pour les gagnants, Loto-Québec a décidé de modifier
sa procédure. Ainsi :

    
    - un délai de 10 jours ouvrables sera appliqué entre le moment de la
      réclamation du gros lot et l'envoi d'un communiqué de presse dans les
      médias. Ce laps de temps permettra aux gagnants de reprendre leur
      souffle et d'effectuer en toute quiétude les démarches de leur choix
      (aviser les proches et le patron, rencontrer un conseiller financier,
      changer le numéro de téléphone, se munir d'un système d'alarme,
      planifier un voyage, etc);

    - outre le nom et la photographie, les informations communiquées sur les
      gagnants demeureront d'ordre général. A titre d'exemple, on indiquera
      la région du gagnant plutôt que le village ou la ville, le type
      d'emploi plutôt que le lieu de travail, et aucun détail ne sera dévoilé
      sur le statut familial, le nombre et l'âge des enfants, etc.

    - un encadrement plus accentué sera effectué auprès des gagnants par le
      personnel des Services à la clientèle de Loto-Québec. Aux conseils et à
      la documentation déjà prodigués s'ajoutera pour les millionnaires la
      possibilité de joindre un employé des Services à la clientèle grâce à
      un numéro téléphonique dédié; de plus, l'employée qui a accueilli un
      grand gagnant le rappellera un mois plus tard pour s'enquérir de sa
      nouvelle situation.

    - les gagnants auront le dernier mot quant à l'opportunité de tenir une
      conférence de presse. Le pour et le contre d'un tel événement leur aura
      été expliqué au préalable par Loto-Québec.
    

    "Nous sommes persuadés que cette approche donnera davantage de latitude
aux gagnants qui vivent une expérience heureuse quoique stressante, tout en
préservant le principe de divulgation qui est à la base même de notre
intégrité", de conclure le président de Loto-Québec, M. Alain Cousineau.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Roy, Direction des Relations de presse,
(514) 499-5151


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.