L'organisme de réglementation nucléaire canadien ne voit "aucun obstacle fondamental" à l'autorisation de la construction du réacteur CANDU avancé (ACR-1000) d'EACL



    MISSISSAUGA, ON, le 10 sept. /CNW/ - La Commission canadienne de sûreté
nucléaire (CCSN) a terminé la deuxième phase de l'examen préalable de la
conception portant sur le réacteur CANDU avancé (ACR-1000MD) d'Energie
atomique du Canada limitée (EACL) et a conclu qu'il n'existe aucun obstacle
fondamental à l'autorisation de la construction du réacteur ACR-1000 au
Canada.
    "Il s'agit d'une étape fort importante pour l'industrie nucléaire
canadienne, car cette conclusion démontre au marché mondial la grande qualité
de la conception du réacteur nucléaire CANDU", a indiqué Hugh MacDiarmid,
président-directeur général d'EACL. "La CCSN n'a relevé aucun obstacle
fondamental à l'autorisation de la conception du réacteur ACR-1000 au Canada.
Elle signale donc ainsi clairement que la conception de notre réacteur offre
la sûreté et la qualité voulues."
    L'objectif de l'examen préalable de la conception consiste à effectuer
une vérification de haut niveau pour déterminer si la conception d'un réacteur
nucléaire en fonction des exigences et des attentes en matière de sûreté au
Canada est acceptable. Pour atteindre cet objectif, le personnel de la CCSN a
évalué certains aspects liés à la sûreté et à la sécurité de la conception du
réacteur ACR-1000, afin de cerner tout problème technique potentiel pouvant
présenter un obstacle fondamental à l'approbation de cette nouvelle conception
de réacteur au Canada.
    "Je suis heureux d'annoncer la fin de la deuxième phase de l'examen
préalable de la conception portant sur le réacteur ACR-1000 d'EACL", a déclaré
Michael Binder, président et premier dirigeant de la CCSN. "Il s'agit d'un
résultat positif pour évaluer s'il existe des obstacles fondamentaux liés à la
sûreté dans les caractéristiques de la conception proposée pour le réacteur
ACR-1000."

    
    Voici les conclusions de la deuxième phase de l'examen préalable de la
    conception mené par la CCSN :

    -   EACL a fourni suffisamment d'information sur la conception et les
        données d'analyse aux fins de l'examen.
    -   De manière générale, les critères de conception répondent aux
        exigences et aux attentes réglementaires de la CCSN pour les
        nouvelles centrales nucléaires au Canada.
    -   Le personnel de la CCSN n'a relevé aucun obstacle fondamental à
        l'autorisation de la conception du réacteur ACR-1000 au Canada.
    -   Le processus de conception actuel est adéquat, et la CCSN a formulé
        certaines observations concernant la mise en place.
    -   Dans le cadre d'une demande de permis, le personnel de la CCSN
        s'attend à ce que le programme de mise en service soumis soit à la
        hauteur des pratiques exemplaires de l'industrie et qu'il permette de
        vérifier, dans la mesure du possible, que les nouvelles
        caractéristiques de la conception de l'ACR-1000 répondront aux
        exigences liées à leur conception.
    -   Le programme de R-D global portant sur le réacteur ACR-1000 reposait
        logiquement sur la base de connaissances actuelle et semble couvrir
        tous les aspects requis; il répond aux principaux critères de sûreté
        et aux exigences en matière de R-D d'avant-garde.
    

    Bien que la conclusion générale de l'examen indique qu'il n'existe aucun
obstacle fondamental à l'autorisation de la conception du réacteur ACR-1000 au
Canada, il convient de noter qu'elle dépend de la réalisation fructueuse des
activités planifiées par EACL, en particulier celles ayant trait à la R-D.
    "Nous savons que le réacteur ACR-1000 présente des avantages, puisque sa
conception repose sur les caractéristiques fondamentales de nos réacteurs
CANDU actuels, dont le CANDU 6, qui, au cours des 12 dernières années, a été
fabriqué sur quatre continents selon les échéanciers et les budgets prévus.
EACL et ses partenaires d'Equipe CANDU sont prêts à fabriquer le premier
réacteur ACR-1000 en sol canadien. Les conclusions positives de l'examen
préalable de la conception réalisé par la CCSN offrent une confiance accrue
concernant notre état d'avancement", a ajouté M. MacDiarmid.
    EACL mettra maintenant la dernière main aux détails de la conception, en
prévision de la construction prochaine d'un réacteur ACR-1000.
    Il est possible de télécharger un exemplaire du Sommaire exécutif de la
deuxième phase sur le site Web de la CCSN au www.suretenucleaire.gc.ca.
    Une vidéo de démonstration du réacteur ACR-1000 peut être visionnée dans
la section "Diffusion sur demande" du site de Canada NewsWire (CNW) au
http://cnw.pathfireondemand.com/viewpackage.action?packageid=233.

    A propos du réacteur ACR-1000

    L'ACR-1000 est le réacteur à tubes de force évolutif Gen III+(*) de 1 200
MWe d'Energie atomique du Canada limitée. Doté d'un caloporteur à eau légère
dans des tubes de force avec un modérateur à eau lourde, il est le fruit de
l'évolution de la gamme CANDU, qui est bien établie. L'ACR-1000 conserve les
caractéristiques de conception de base éprouvées du réacteur CANDUMD : un
coeur modulaire à canaux de combustible horizontaux, un modérateur d'eau
lourde à basse température, un caisson rempli d'eau légère, deux systèmes
d'arrêt d'urgence indépendants, une capacité de rechargement du combustible du
réacteur en marche et un accès au bâtiment de réacteur pour la maintenance en
régime de puissance.

    (*) Gen III+ est la classification attribuée aux technologies nucléaires
par un groupe international d'experts, qui compte parmi ses membres le Canada
et qui collabore à la recherche et au développement de réacteurs de la
prochaine génération, Gen IV. ACR-1000 est l'une des technologies considérées
comme une conception de troisième génération-plus.

    Au sujet d'EACL

    Energie atomique du Canada limitée est une entreprise intégrée de
technologie nucléaire qui offre ses services, partout dans le monde, aux
sociétés de services publics exploitant l'énergie nucléaire. Fondée en 1952,
EACL conçoit et construit des produits issus de la technologie CANDU,
notamment l'ACR-1000 et le CANDU 6, l'un des réacteurs les plus performants au
monde. EACL s'emploie à développer les marchés du CANDU en Roumanie, en
Argentine et sur d'autres marchés internationaux. Les 5 000 employés d'EACL
sont spécialisés dans les domaines de pointe suivants : services nucléaires,
soutien en recherche et développement, conception et ingénierie, gestion de la
construction, technologie spécialisée, remise à neuf, gestion des déchets et
déclassement pour les produits de réacteurs CANDU. Pour obtenir de plus amples
renseignements sur EACL et sur la technologie CANDU, consultez le site Web de
l'entreprise (www.eacl-aecl.ca).





Renseignements :

Renseignements: Dale Coffin, Directeur, Communications d'entreprise,
Energie atomique du Canada limitée, (905) 403-7457, 1-866-886-2325

Profil de l'entreprise

Énergie atomique du Canada Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.