L'Ontario vise une réduction des temps passés dans les salles des urgences



    
    Le gouvernement McGuinty entreprend la divulgation des temps passés dans
    les salles des urgences
    

    TORONTO, le 19 févr. /CNW/ -

    NOUVELLES

    Dans le cadre d'une initiative unique en Amérique du Nord, l'Ontario
établit des objectifs clairs pour réduire le temps que passent les patients
dans les salles des urgences et divulgue les données sur les SU locales sur
internet.

    
    La province établit deux objectifs :

    -  Pour les patients dont le cas est bénin ou sans complications et exige
       moins de temps pour le diagnostic, le traitement et l'observation, les
       dernières données, qui datent d'octobre, indiquent que 90 pour cent
       des patients ont passé un maximum de 4, 6 heures en SU; l'objectif est
       de 4 heures.
    -  Pour les patients dont le cas est complexe et exige plus de temps pour
       le diagnostic, le traitement ou le transfert à un lit d'hôpital, les
       dernières données, qui datent d'octobre, indiquent que 90 pour cent
       des patients ont passé un maximum de 13,5 heures en SU; l'objectif est
       de 8 heures.
    

    Le total du temps passé dans une salle des urgences commence au moment de
l'inscription du patient et se poursuit pendant que le patient se fait
traiter. Il se termine par son départ ou son transfert vers un lit d'hôpital.

    
    L'Ontario a adopté une triple stratégie pour atteindre ces objectifs :

    -  Donner aux Ontariennes et aux Ontariens des possibilités qui
       conviennent, autres qu'un recours aux SU : offrir davantage d'options
       pour les soins de santé, comme les équipes Santé familiale et les
       cliniques dirigées par du personnel infirmier praticien locales, et
       rendre l'accès aux renseignements sur les établissements comme les
       cliniques sans rendez-vous ou ouvertes tard et les centres de soins
       urgents plus aisé grâce à un nouveau site Web
       www.ontario.ca/optionsdesoinsdesante
    -  Accroître la capacité et améliorer les processus dans les SU : des
       programmes tels que le Fonds pour la performance des salles des
       urgences donnent aux hôpitaux qui traitent des volumes importants des
       encouragements financiers pour réduire les temps passés dans leurs
       salles des urgences.
    -  Accélérer la circulation des patients qui passent par les SU :
       s'assurer que les lits des soins intensifs sont là pour ceux qui en
       ont besoin, ce qui exige un transfert plus rapide de patients qui
       serait mieux servis par d'autres niveaux de soins, comme les soins de
       longue durée ou à domicile.
    

    Les Ontariennes et les Ontariens peuvent consulter les renseignements sur
les salles des urgences locales sur www.tempsdattente.com - les données
affichées sont celles d'octobre 2008, les plus récentes.

    CITATIONS

    "Notre gouvernement établit un niveau de transparence et de
responsabilisation à l'égard des soins d'urgence dans les hôpitaux inédit en
divulguant les temps passés dans les salles des urgences", a dit David Caplan,
ministre de la Santé et des Soins de longue durée. "Nous sommes résolus à
réduire les temps passés dans les salles des urgences en offrant d'autres
options aux patients, en améliorant le rendement des SU et en faisant en sorte
que plus de lits soient libérés promptement."
    "La collecte et la divulgation de ces renseignements nous aideront à
suivre les progrès que nous réalisons dans l'amélioration du rendement des
salles des urgences", a affirmé le Dr Alan Hudson, directeur général de projet
de la Stratégie d'accès aux services et de réduction des temps d'attente. "Les
hôpitaux peuvent désormais voir le rendement de leurs services des urgences et
utiliser ces renseignements pour les améliorer."

    
    FAITS EN BREF

    -  Le temps passé dans les SU est consigné dans le Système de production
       de rapports sur les services des urgences, qui recueille des données
       auprès de 128 salles des urgences d'hôpitaux.
    -  La majorité des gens qui se rendent aux urgences d'un hôpital, soit
       jusqu'à 90 pour cent, n'est pas hospitalisée.
    

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Pour en savoir plus sur la divulgation des temps passés en SU, consultez
le site www.tempsdattente.com

    Pour en savoir plus sur l'investissement de 109 millions de dollars du
gouvernement de l'Ontario, cliquez ici 
(http://www.health.gov.on.ca/french/mediaf/news_releasesf/archivesf/nr_08f/may
f/nr_20080530f.html)

    Pour trouver des possibilités dans votre région autres qu'une visite dans
une salle des urgences, cliquez ici    
(http://www.health.gov.on.ca/ms/optionsdesoinsdesante/public/index.html)

    
    Pour obtenir des renseignements, appelez la Ligne INFO de ServiceOntario
    au 1 866 532-3161 (appel gratuit uniquement en Ontario).
    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/nouvelles-sante
                                                        Available in English


    DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

              STRATEGIE ONTARIENNE POUR LES SALLES DES URGENCES
    

    La réduction du temps que les patients passent dans les salles des
urgences (SU) constitue une problématique complexe qui exige des améliorations
dans l'ensemble du système de santé. C'est la raison pour laquelle le
gouvernement de l'Ontario met en oeuvre une stratégie globale visant à réduire
la durée des séjours aux urgences. Cette stratégie comprend les éléments
suivants :

    Offrir à la population des solutions de remplacement appropriées qui
permettent d'obtenir les services ailleurs que dans les SU : il s'agit de
soutenir les patients atteints de maladies chroniques, d'accroître le nombre
d'équipes Santé familiale et de cliniques où exerce du personnel infirmier
praticien et de mieux sensibiliser le public aux autres options de soins de
santé pour aider à atténuer les pressions sur l'ensemble du système. Parmi ces
initiatives, on retrouve :

    
    -  La sensibilisation du public, afin de mettre l'accent sur les autres
       options, outre les salles des urgences. Le nouveau site Web Vos
       options de soins de santé ontario.ca/optionsdesoinsdesante
(http://www.health.gov.on.ca/ms/optionsdesoinsdesante/public/index.html) est
       un guide complet qui permettra aux Ontariennes et aux Ontariens de
       prendre des décisions éclairées quant aux lieux où ils peuvent se
       rendre pour recevoir des soins immédiats dans leurs collectivités.

    -  Accès Soins : programme innovant conçu en Ontario pour aider les
       Ontariennes et les Ontariens n'ayant pas de fournisseur de soins de
       santé familial à en trouver un dans leur collectivité. Pour
       s'inscrire, il suffit de composer 1 800 445-1822.

    -  Une stratégie globale de quatre ans visant à prévenir, à maîtriser et
       à traiter le diabète.

    -  Des équipes d'intervention de personnel infirmier spécialisé en soins
       de longue durée : équipes composées d'infirmières et d'infirmiers
       praticiens et autorisés qui fournissent aux résidents des foyers de
       soins de longue durée des soins opportuns et adaptés et interviennent
       dans les cas où les visites inutiles à l'hôpital et aux salles des
       urgences peuvent être évitées.

    Renforcer la capacité et améliorer les processus dans les SU : ces
programmes et initiatives comprennent :

    -  Le Fonds pour la performance des hôpitaux : programme incitatif conçu
       pour améliorer le rendement des SU de 23 hôpitaux aux prises avec les
       besoins les plus pressants. Les réseaux locaux d'intégration des
       services de santé (RLISS) travaillent avec les hôpitaux locaux et les
       partenaires des soins de santé en milieu communautaire pour aider les
       hôpitaux à améliorer l'accès à leur SU et à réduire le temps que les
       patients y passent.

    -  Les Programmes d'amélioration des processus : programmes qui aident
       les hôpitaux à améliorer les processus et le flux des patients dans
       les SU. Ces programmes, dans le cadre desquels des équipes
       d'encadrement spécialisées visiteront les hôpitaux, offriront aux
       membres du personnel la possibilité de diagnostiquer rapidement les
       problèmes de flux et aideront ensuite à mettre en place de nouveaux
       processus permettant d'améliorer le flux des patients.

    -  Du personnel infirmier affecté à la prise en charge des patients qui
       arrivent en ambulance : des fonds ont été alloués pour que du
       personnel infirmier se consacre aux patients arrivant en ambulance. Le
       personnel ambulancier pourra ainsi retourner plus rapidement dans la
       communauté et répondre aux autres demandes.

    -  Mesurer le temps que les patients passent dans les salles des urgences
       et en faire rapport : recueillir les renseignements, afficher le temps
       que les personnes passent dans les SU sur un site Web public, mesurer
       et récompenser les améliorations, afin que les Ontariennes et les
       Ontariens voient les progrès réalisés.
    

    Accélérer le flux des patients dans les SU : près de 19 pour cent des
patients qui occupent actuellement un lit d'hôpital en Ontario ont besoin d'un
autre niveau de soins (ANS), par exemple l'admission à un foyer de soins de
longue durée ou des soins de réadaptation. Lorsqu'un patient ayant besoin d'un
ANS occupe un lit de soins actifs, il peut s'ensuivre un effet domino dans les
hôpitaux où aucun autre lit n'est disponible, avec le résultat que les
patients passent plus de temps aux urgences. Le gouvernement a donc investi
dans plusieurs initiatives visant à diminuer les pressions que les ANS
exercent sur les hôpitaux ontariens. En 2008-2009, le gouvernement a investi :

    
    -  94 millions de dollars dans le cadre de la stratégie Vieillir chez
       soi, une initiative sans précédent et dotée de 700 millions de dollars
       sur trois ans, qui aidera les personnes âgées à rester en bonne santé
       et à vivre de manière digne et autonome, et offrira un soutien à leurs
       fournisseurs de soins;
    -  38,5 millions de dollars pour accroître les soins à domicile, les
       services de soutien à la personne et les services d'aide et
       d'entretien ménager, ainsi que pour renforcer l'intégration entre les
       hôpitaux et les centres d'accès aux soins communautaires;
    -  22 millions de dollars pour de nouveaux financements prioritaires afin
       que les 14 réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS)
       de l'Ontario puissent investir dans des solutions locales, atténuant
       ainsi les pressions liées aux ANS.

    Le gouvernement ajoute 1 750 nouveaux lits de soins de longue durée dans  
 des collectivités désignées aux quatre coins de la province.

    Pour obtenir des renseignements, appelez la Ligne INFO de ServiceOntario
    au 1 866 532-3161 (appel gratuit uniquement en Ontario).

    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/nouvelles-sante
                                                        Available in English


    DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

            PUBLICATION DE RAPPORTS SUR LES TEMPS PASSES DANS LES
                       SALLES DES URGENCES DES HOPITAUX
    

    Le gouvernement de l'Ontario publie un rapport sur les temps passés dans
les salles des urgences (SU) des hôpitaux sur www.ontariowaittimes.com.
    Le site fournit des renseignements détaillés sur le total des temps
passés dans les salles des urgences. Ce total représente la durée maximale de
la visite à la SU de neuf patients sur dix, et il est mesuré entre le moment
où les patients s'inscrivent ou sont examinés par le personnel infirmier de
triage (qui évalue le degré d'urgence d'un traitement), jusqu'à ce qu'ils
quittent la SU. Le moment où les patients quittent peut être lorsqu'ils
rentrent à la maison après avoir reçu un traitement ou encore lorsqu'ils sont
aiguillés vers un autre service de l'hôpital ou hospitalisés si cela est
indiqué sur le plan médical.
    Pendant le séjour d'un patient à la SU, le personnel médical et infirmier
peut établir un diagnostic, administrer un traitement ou commander des tests
et en attendre les résultats afin de déterminer le meilleur traitement. Il
arrive parfois que le traitement d'un trouble exige une hospitalisation, ce
qui peut faire en sorte que le patient sera traité plus longtemps au SU
jusqu'à ce qu'un lit soit disponible.
    Le Système de production de rapports sur les services des urgences a été
créé et mis en oeuvre dans l'ensemble de la province au début de 2008 afin de
recueillir des données sur les temps passés dans les SU. Il permet de
recueillir des données auprès de 128 SU d'hôpitaux. Ces données représentent
près de 90 pour cent de toutes les consultations dans les SU de la province.
    Les données sur les SU ne sont pas des publiées en temps réel et elles
datent de quatre mois. L'Ontario améliore sans cesse son processus de
production de rapports, ce qui devrait permettre à la population d'obtenir des
données encore plus récentes sur les SU.
    Ces renseignements sur les temps passés par neuf patients sur dix sont
publiés pour trois catégories :

    
    -  tous les patients qui se rendent aux SU;
    -  les patients qui ont une maladie bénigne ou non complexe qui prennent
       moins de temps à diagnostiquer, à traiter ou à observer ;
    -  les patients qui présentent un cas complexe plus long à diagnostiquer
       et à traiter et/ou un état menaçant leur pronostic vital ou qui
       doivent être hospitalisés.
    

    Les données figurant dans le tableau suivant sont fondées sur les
consultations aux SU qui ont été faites pour la période la plus courante
(octobre 2008) aux établissements hospitaliers qui ont mis en oeuvre le
système de production de rapports. Le tableau illustre une analyse entre le
total des temps passés dans les SU par rapport au nombre de référence (avril
2008), le total actuel des temps passés, et une comparaison avec les objectifs
provinciaux pertinents.

    
    -------------------------------------------------------------------------
             Nombre     Nombre    Objectif  Pourcent-  Variation  Variation
               de       actuel    (heures)   age de      nette    entre le
            référence  (octobre             consult-    entre le   nombre
             (avril      2008)               ations      nombre    actuel
               2008)   (heures)            complétées   actuel     et le
            (heures)                         selon      et le     nombre de
                                           l'objectif   nombre    référence
                                                          de         (%)
                                                       référence
                                                        (heures)
    -------------------------------------------------------------------------
    Tous les
    patients     9,4       9,2       n.d.      n.d.       -0,3       -2,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Patients
    qui ont
    une
    maladie
    bénigne
    ou non
    complexe     4,8       4,6       4,0      86,0        -0,2       -3,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Patients
    qui
    présentent
    un cas
    complexe    13,9      13,5       8,0      80,0        -0,4       -3,0
    -------------------------------------------------------------------------



    Pour obtenir des renseignements, appelez la Ligne INFO de ServiceOntario
    au 1 866 532-3161 (appel gratuit uniquement en Ontario).

    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/nouvelles-sante
                                                        Available in English
    




Renseignements :

Renseignements: Steve Erwin, bureau du ministre, (416) 326-3986; Andrew
Morrison, ministère de la Santé et des Soins de longue durée, (416) 314-6197

Profil de l'entreprise

Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.