L'Ontario se vante d'avoir les frais de scolarité les plus élevés du Canada pour la septième année consécutive

TORONTO, le 10 sept. 2015 /CNW/ - Les données sur les frais de scolarité publiées par Statistique Canada cette semaine indiquent que l'Ontario affiche les frais de scolarité les plus élevés du Canada pour la septième année consécutive, le résultat d'une décennie de hausses sous la direction des gouvernements libéraux. Même s'ils paient plus que leurs pairs dans les autres provinces, les étudiantes et étudiants de l'Ontario fréquentent les classes les plus surpeuplées de tout le pays avec les pires taux d'encadrement, et leurs établissements reçoivent le financement par étudiant le plus faible. Les étudiantes et étudiants exhortent la province à réduire immédiatement les frais de scolarité et à réinvestir dans l'éducation postsecondaire afin de renverser cette tendance.

« Depuis sept ans, l'Ontario est la province canadienne où une éducation postsecondaire coûte le plus cher. Et pourtant, le gouvernement semble satisfait de sa réputation et de continuer d'offrir une éducation de faible qualité à coût élevé », a dit Rajean Hoilett, président de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario. « Quand est-ce que ces données vont pousser le gouvernement provincial à accorder la priorité à ce problème au lieu d'en profiter chaque année pour en faire un exercice de relations publiques? »

La moyenne des frais de scolarité en Ontario pour l'année scolaire 2015-2016 sont de 7 868 $, une hausse par rapport à 7 539 $ en 2014, et plus de 5 000 $ de plus que les frais à Terre-Neuve et Labrador, qui offre les frais de scolarité les plus abordables de tout le pays, soit à 2 660 $. De plus, le gouvernement de Terre-Neuve et Labrador a établi un nouveau point de comparaison dans le domaine de l'abordabilité du coût de l'éducation postsecondaire, cette année, lorsqu'il a converti la portion provinciale des prêts étudiants en bourses non remboursables accordées en fonction du besoin.

« Pendant que le gouvernement provincial se vante d'avoir apporté des réformes mineures au Régime d'aide financière aux étudiantes et étudiants de l'Ontario (RAFEO), comme s'il s'agissait d'un engagement historique pour améliorer l'accès à l'éducation supérieure, les étudiantes et étudiants savent que la possibilité de s'endetter davantage n'est pas la réponse aux frais de scolarité plus élevés », a dit Gabrielle Ross-Marquette, représentante de l'Ontario à l'Exécutif national de la Fédération. « Si l'Ontario voulait réellement faire un geste historique, il suivrait l'exemple of Terre-Neuve et Labrador et réduirait les obstacles financiers immédiats en remplaçant immédiatement les prêts étudiants par des bourses non remboursables accordées en fonction du besoin. »

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario est l'organisation étudiante la plus ancienne et la plus importante de la province, représentant plus de 350 000 étudiantes et étudiants de tous les cycles dans des collèges et universités de toutes les régions de la province.

SOURCE Fédération canadienne des étudiantes et étudiants

Renseignements : Pour des renseignements ou une entrevue, veuillez communiquer avec : Alastair Woods, coordonnateur des relations avec le gouvernement et les médias, (416) 925-3825 (bureau) ou (647) 378-8942 (cell.) ou communications@cfsontario.ca; Rajean Hoilett, président, 416-925-3825 (bureau) ou chair@cfsontario.ca; Gabrielle Ross-Marquette (bilingue), représentante de l'Ontario à l'Exécutif national, 647-918-9864 (cell.) ou national@cfsontario.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.