L'Ontario contribue à la lutte contre les crimes haineux



    Le gouvernement McGuinty s'attaque à la culture du silence

    TORONTO, le 17 mars /CNW/ -

    NOUVELLES

    Le gouvernement de l'Ontario et Echec au crime présentent aujourd'hui une
nouvelle vidéo pour encourager les gens à reconnaître les crimes haineux et à
les signaler.
    Le DVD "La haine détruit des vies" a été produit par Ontario Association
of Crime Stoppers (http://www.ontariocrimestoppers.com/ ), l'association
ontarienne d'Echec au crime, avec une aide financière du gouvernement de
l'Ontario. Dans cette vidéo, des policiers et des spécialistes communautaires
discutent des crimes haineux et de leurs conséquences préjudiciables sur les
victimes. Ils exhortent les gens à signaler les crimes haineux au service de
police local ou, de façon anonyme, à Echec au crime.
    L'Ontario a enregistré une recrudescence des crimes haineux au cours des
dernières années. Dans son rapport, "La lutte contre les crimes haineux en
Ontario"
(www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca/french/about/pubs/hatecrimes/Default.asp ),
le Groupe de travail communautaire pour la lutte contre les crimes haineux a
proposé de lancer une campagne de sensibilisation du public pour encourager
les gens à signaler les crimes haineux à la police afin que celle-ci puisse
agir.
    Le DVD commandité par le gouvernement sera distribué à tous les services
de police et à toutes les sections régionales d'Echec au crime en Ontario. Il
sera aussi visionné dans des écoles, des organismes de la jeunesse et des
associations communautaires, partout en Ontario.
    Le gouvernement de l'Ontario accorde 200 000 dollars par an pour soutenir
Echec au crime
(http://ogov.newswire.ca/ontario/GPOF/2007/05/15/c9292.html?lmatch=
&lang=_f.html ).

    CITATIONS

    "Nous nous attaquons aux racines des crimes haineux et à la culture du
silence qui permet à ces actes abominables de se multiplier, a déclaré le
ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Rick
Bartolucci. En sensibilisant la population à ce problème, nous espérons qu'un
plus grand nombre de personnes signaleront les incidents et les crimes haineux
et contribueront ainsi à les réduire."
    "Les signalements anonymes sont très efficaces pour aider la police à
résoudre les crimes et à renforcer la protection de la collectivité", a
déclaré Pat Gillie, présidente de l'Ontario Association of Crime Stoppers.

    
    FAITS EN BREF

    -   Les agressions physiques représentent 25 pour cent des crimes haineux
        au Canada.
    -   Depuis 1997, l'Ontario a investi 1,7 million de dollars pour que le
        public puisse appeler Echec au crime 24 h sur 24, sept jours sur
        sept.
    -   En 2006, l'Ontario Association of Crime Stoppers a reçu plus de
        19 000 appels.
    -   Le numéro d'appel d'Echec au crime est le 1 800 222-TIPS.

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Voir les commentaires
(http://www.mcscs.jus.gov.on.ca/english/hate_crimes.html) du ministre
Bartolucci sur les crimes haineux.

    Téléchargez (http://events.mediaco.ca/minjus/hatecrimemsg.avi) une version
de qualité professionnelle du DVD (anglais seulement).


    ontario.ca/sécurité-nouvelles
    Available in English


    DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

                      LE GOUVERNEMENT MCGUINTY CONTRIBUE
                     A LA LUTTE CONTRE LES CRIMES HAINEUX
    

    Le gouvernement McGuinty est déterminé à promouvoir l'égalité et la
diversité et travaille de concert avec ses partenaires fédéraux, provinciaux
et locaux pour lutter contre les crimes haineux. Bon nombre des initiatives du
gouvernement donnent suite aux recommandations du Groupe de travail pour la
lutte contre les crimes haineux, créé en 2005 pour conseiller le gouvernement
sur les mesures à adopter pour renforcer la lutte contre les crimes haineux
dans la province.
    Parallèlement à la publication du DVD d'Echec au crime, "La haine détruit
des vies", un certain nombre de ministères ont pris des mesures pour mettre en
oeuvre les recommandations du Groupe de travail pour la lutte contre les
crimes haineux. En voici des exemples :

    
    -   Formation des fournisseurs de services aux victimes - Le 21 novembre
        2007, le gouvernement a commandité une séance de formation pilote
        conçue pour aider le personnel des services d'aide aux victimes à
        être plus sensible aux questions de diversité et aux situations liées
        à des crimes haineux. Les résultats de ce projet pilote aideront à
        planifier la formation de tous les fournisseurs de services aux
        victimes.

    -   Nouveaux projets communautaires - En septembre 2007, le ministère a
        invité les organismes communautaires à présenter des demandes de
        subventions dans le cadre du programme de Subvention pour des
        collectivités sûres et dynamiques. Au total, 855 000 dollars sont à
        la disposition d'organismes communautaires pour financer des projets
        axés sur l'élimination et la prévention des crimes haineux et du
        racisme. Les organismes bénéficiaires de cette subvention seront
        annoncés au printemps 2008.

    -   Soutien aux victimes - Par le biais du Programme de subventions pour
        les projets communautaires, le gouvernement McGuinty a investi
        1,3 million de dollars pour permettre à 21 organismes communautaires
        qui soutiennent les victimes de crimes haineux de mener à bien des
        projets spéciaux entre 2005 et 2008.

    -   Nouvelles subventions pour la lutte contre les crimes haineux - Dans
        le cadre de cette initiative, 23 organismes communautaires reçoivent
        1,35 million au total pour le financement de projets qui visent à
        éliminer et à prévenir les crimes haineux et le racisme. Ces projets
        sont en cours de réalisation et seront complétés d'ici la fin de
        2008. Trois d'entre eux ont une portée provinciale : une tribune sur
        les crimes haineux, qui vise à renforcer les réseaux et à favoriser
        l'échange d'information au sein des groupes de victimes, des milieux
        de l'éducation et du système de la justice pénale; un site Web
        destiné aux victimes, qui comprendra, pour toute la province, de
        l'information sur les services et ressources à la disposition des
        victimes de crimes haineux; et des modèles appropriés de déclaration
        de victime, dont les services communautaires d'aide aux victimes
        pourront se servir.

    -   Collaboration avec d'autres juridictions - Lors de la réunion
        fédérale-provinciale-territoriale des sous-ministres responsables de
        la justice, en juin 2007, le gouvernement de l'Ontario a présenté les
        recommandations du Groupe de travail pour la lutte contre les crimes
        haineux relatives aux dispositions du Code criminel en rapport avec
        les crimes haineux. Les hauts fonctionnaires du secteur de la justice
        ont reçu l'instruction d'examiner ces propositions en vue de
        modifications possibles au Code criminel.

    -   Semaine de la prévention du crime - La Semaine de la prévention du
        crime 2007 soulignait que le racisme et les crimes haineux détruisent
        des vies. Une affiche portant le slogan "Notre objectif : un Ontario
        sans racisme, sans intolérance et sans haine" a été distribuée aux
        partenaires de la police et des services communautaires.

    -   Règlementation relative aux services privé de sécurité - Le
        gouvernement a élaboré des règlements améliorés en application de la
        Loi de 2005 sur les services privés de sécurité et d'enquête, qui est
        entrée en vigueur le 23 août 2007. Un nouveau règlement (Droit à un
        permis - Casier judiciaire vierge) stipule que toute personne
        reconnue coupable d'une infraction prescrite, y compris d'un crime
        haineux (et qui n'a pas bénéficié d'une réhabilitation) n'a pas droit
        à un permis prévu par la Loi de 2005 sur les services privés de
        sécurité et d'enquête.

    -   Modifications à la Loi sur l'éducation - Le gouvernement a modifié
        les dispositions de la Loi sur l'éducation relatives à la sécurité
        dans les écoles afin de combiner plus efficacement la discipline aux
        possibilités offertes aux élèves qui ont été renvoyés ou suspendus de
        poursuivre leurs études. Par ailleurs, l'intimidation a été ajoutée à
        la liste des infractions pour lesquelles il faut envisager une
        suspension. Des équipes des conseils scolaires ont reçu une formation
        sur les modifications à la Loi sur l'éducation. D'autres initiatives
        de formation sont également prévues, y compris sur la lutte contre le
        racisme et la discrimination et sur la sensibilisation aux
        différences culturelles.

    -   Code de conduite des écoles - Le gouvernement de l'Ontario a procédé
        à la révision du Code provincial de conduite des écoles afin de
        préciser que la propagande haineuse et les autres formes de
        comportement motivé par la haine ou les préjugés ne seront pas
        tolérées dans les écoles de l'Ontario.

    -   Elaboration et amélioration du curriculum - Une révision des
        programmes-cadres, pour tous les niveaux des paliers élémentaire et
        secondaire du système d'éducation de l'Ontario, a été entreprise dans
        le but de s'assurer qu'ils sont inclusifs et antidiscriminatoires, en
        offrant aux élèves et au personnel la possibilité de découvrir
        différentes cultures et perspectives. Des connaissances et
        compétences en rapport avec la résolution des conflits et la
        prévention de l'intimidation, de la discrimination et du harcèlement
        seront également ajoutés à ces programmes, comme il convient.

    -   Amélioration de la formation de la police - Au total, la somme de
        50 000 dollars a été investie dans l'élaboration d'une brochure
        éducative et de sensibilisation, intitulée "L'intervention face aux
        crimes haineux : Guide à l'intention des agents de police de
        l'Ontario pour la prévention et les enquêtes". Cette brochure a été
        distribuée à tous les agents de police dans la province et s'ajoutera
        à la formation qu'ils reçoivent déjà sur les crimes haineux, afin de
        les sensibiliser davantage à ce problème et les aider à reconnaître
        les activités et la propagande qui dissimulent, parfois subtilement,
        un motif haineux. Le gouvernement exige que tous les services de
        police dans la province mettent en place des politiques et procédures
        pour la gestion des enquêtes sur les crimes présumés haineux.

    -   Apprentissage en ligne - Le Collège de police de l'Ontario a
        développé et mis en ligne via Internet le premier cours de
        cyberapprentissage sur la diversité et les relations raciales,
        destiné aux membres du personnel de la police, des services
        correctionnels et d'autres organismes d'exécution de la loi. Il
        s'agit du premier d'une série de modules d'apprentissage en ligne sur
        le sujet - Janvier 2008.

    -   Les 21 et 22 avril 2008, le Collège de police de l'Ontario tiendra la
        première conférence annuelle sur les questions et thèmes d'actualité.
        Cette année, cette conférence est axée sur la lutte contre les crimes
        haineux.

    -   Collaborer avec les universités - L'Ontario encourage les universités
        financées par les fonds publics, les présidents des collèges d'arts
        appliqués et de technologie et les présidents et dirigeants de
        Colleges Ontario et du Conseil des universités de l'Ontario à
        examiner les recommandations du rapport et à faire le suivi des
        politiques et protocoles pertinents dans ce domaine.

    -   Formation des enquêteurs des services correctionnels - Lors de sa
        journée de réflexion annuelle, en juin 2007, le personnel de l'Unité
        des enquêtes et de la sécurité en matière correctionnelle du
        ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels
        a participé à un séminaire sur les crimes haineux qui portait sur les
        causes de ces crimes et sur les procédures d'enquête les concernant.

    -   Formation spécialisée pour des procureurs de la Couronne - Une équipe
        de procureurs de la Couronne a reçu une formation spécialisée pour
        fournir des conseils juridiques sur les questions liées aux crimes
        haineux à la police et aux autres procureurs de la Couronne, partout
        dans la province.

    -   Mise à jour des politiques de la Couronne - La politique des
        poursuites de la Couronne sur les crimes haineux a aussi été mise à
        jour pour y refléter les modifications législatives et tenir compte
        du climat social actuel en rapport avec les crimes haineux.

    -   Lutter contre le racisme systémique - Le ministère de la Sécurité
        communautaire et des Services correctionnels a mise en place une
        stratégie pluriannuelle pour lutter contre le racisme systémique et
        les crimes haineux dans les établissements correctionnels de
        l'Ontario, en créant notamment une Division de l'efficacité
        organisationnelle au sein du ministère.

    -   Partage de l'information dans tout le secteur de la justice - Le
        gouvernement a communiqué le rapport du Groupe de travail pour la
        lutte contre les crimes haineux aux juges en chef de l'Ontario, à
        l'Institut national de la magistrature et à l'Association des chefs
        de police de l'Ontario.
    

    ontario.ca/sécurité-nouvelles
    Available in English





Renseignements :

Renseignements: Laura Blondeau, Bureau du ministre, (416) 325-4973;
Anthony Brown, Direction des communications, (416) 314-7772

Profil de l'entreprise

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.