L'ONTARIO CONTINUE D'AMÉLIORER LE RENDEMENT DE SON RÉSEAU DE CANCÉROLOGIE

Le Rapport sur L'IQRC 2011 indique des progrès continus même s'il reste encore beaucoup à faire

TORONTO, le 25 mai 2011 /CNW/ - Des investissements ciblés ont aidé l'Ontario à améliorer les taux de survie du cancer colorectal ainsi que le réseau de lutte contre le cancer dans son ensemble, selon le Rapport sur l'Indice de qualité du réseau de cancérologie (IQRC) 2011 du Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario, rendu public aujourd'hui.

« Si vous habitez en Ontario et vous avez le cancer, vous profitez de l'une des meilleures chances de survie partout dans le monde, a déclaré le Dr Robert Bell, Président du Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario et Président et Chef de la direction du Réseau universitaire de santé. L'Ontario a de très bonnes réalisations au plan de la survie et de la mortalité par rapport à d'autres territoires locaux et internationaux ».

Le rapport sur l'IQRC est l'un des plus complets du genre au monde en raison de ses comparaisons établies entre les territoires et de ses critères internationaux. Cette année, le rapport sur l'IQRS révèle que l'augmentation du taux de survie du cancer colorectal s'explique par de meilleurs examens de dépistage et les progrès réalisés au plan des traitements.

Il indique également la nécessité d'une meilleure intégration des services de cancérologie afin de résoudre les problèmes se rapportant au transfert des patients entre les fournisseurs et les groupes de spécialistes, à la coordination entre le réseau de cancérologie et les soins primaires ainsi qu'à la coordination au sein du réseau lui-même.

Le rapport sur l'IQRC 2011 révèle des progrès continus : sur les 26 indicateurs de qualité mesurés, 15 se sont améliorés en 2010 et 11 sont restés les mêmes. Aucun n'a décliné. L'Indice évalue un total de 36 indicateurs, dont 10 qui sont nouveaux et ne sont pas notés, soit parce qu'il n'y a pas eu de classement comparatif en 2009 ou qu'une note de qualité ne s'applique pas à un indicateur déterminé.

« Malgré nos progrès continus, un trop grand nombre de patients décèdent par suite d'un cancer, ajoute le DBell. Nous devons faire plus pour prévenir le cancer, le dépister de façon précoce, réduire la charge du cancer chez les patients et leurs familles et empêcher les pertes de vie ».

Le rapport met également l'accent sur la nécessité de traiter les symptômes physiques et psychologiques pendant le cheminement du patient afin d'accroître sa capacité à profiter pleinement des traitements disponibles.

Selon Mme Virginia McLaughlin, fournisseur de soins de cancérologie et membre du conseil d'administration du Conseil de la qualité, « Les efforts continus visant à améliorer le cheminement des patients atteints d'un cancer est un élément essentiel du rapport sur l'IQRC 2011. La qualité des soins comprend les soins administrés et souligne l'importance de l'expérience des patients pour susciter l'amélioration des services de cancérologie et la prestation de soins de grande qualité ».

L'IQRC indique que si les patients traités dans un contexte ambulatoire continuent de déclarer une degré raisonnablement élevé de satisfaction pour la majorité des aspects de leurs soins, le soutien psychologique continue de recevoir des notes plus faibles, à peine plus de la moitié (53 %) des patients indiquant que ce secteur est satisfaisant.

Selon M. Michael Sherar, PhD, Président et Chef de la direction de Action Cancer Ontario, « Nous avons fait de grands pas en avant pour améliorer la prévention, le dépistage et le traitement du cancer en Ontario. L'Indice de qualité du réseau de cancérologie nous permet chaque année d'évaluer notre rendement, de mesurer nos succès et de déterminer les possibilités qui nous restent. L'amélioration de l'expérience du patient est l'une de ces possibilités que nous avons intégrée à nos objectifs du Plan pour la lutte contre le cancer en Ontario 2011-2015 et sur laquelle nous agissons dès aujourd'hui. L'importance accordée à l'expérience des patients permettra de combler leurs besoins psychologiques et affectifs et d'améliorer le réseau de cancérologie ».

Depuis son adoption en 2005, l'IQRC a été élargi et approfondi afin de couvrir aujourd'hui 36 mesures de qualité fondées sur la recherche qui traitent de tous les aspects de la lutte contre le cancer, depuis la prévention jusqu'aux soins en fin de vie. L'Indice suit les progrès enregistrés par la province contre le cancer et détermine les secteurs où la qualité et le rendement doivent être améliorés.

Destination : www.cqco.ca
Destination : document d'information sur l'IQRC du CQSO
Destination : constatations principales de l'IQRC du CQSO

À propos du Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario

Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario est un groupe consultatif constitué en 2002 afin d'orienter Action Cancer Ontario et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée dans leurs efforts visant à améliorer la qualité des soins de cancérologie dans la province. Le Conseil contrôle et rend public le rendement du réseau de lutte contre le cancer.

SOURCE Action Cancer Ontario

Renseignements :

Personne ressource: 
Ron MacInnes
Téléphone : 416-971-9800, poste 3788
Courriel : ron.macinnes@cancercare.on.ca

Profil de l'entreprise

Action Cancer Ontario

Renseignements sur cet organisme

CANCER QUALITY COUNCIL OF ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.