L'OMBUDSMAN DE MONTREAL est bien établi comme protecteur des citoyens de Montréal et "gardien" de la charte montréalaise des droits et responsabilités



    MONTREAL, le 29 avril /CNW Telbec/ - L'année 2007 a marqué la cinquième
année d'activités du bureau de l'OMBUDSMAN DE MONTREAL. A la tête du service
depuis sa création, Me Johanne Savard considère que le nombre constant des
demandes d'intervention qui lui sont soumises, d'année en année, confirme
l'importance de ce recours pour les citoyens insatisfaits d'une décision ou
d'un service municipal.
    Le nombre de demandes reçues en 2007 est à peu près équivalent à ce lui
de 2006. "Notre service semble donc avoir atteint sa vitesse de croisière mais
le défi reste grand", a-t-elle indiqué. Par ailleurs, de plus en plus de
citoyens allègent spécifiquement des engagements contenus dans la Charte
montréalaise des droits et responsabilités, ce qui démontre bien la pertinence
de cette charte, pour l'ensemble des Montréalais.
    C'est ce qu'a expliqué Me Savard aujourd'hui, lors de la conférence de
presse au cours de laquelle elle présentait son Rapport Annuel de
l'année 2007.
    Au cours de la dernière année, l'OMBUDSMAN DE MONTREAL a traité
1 303 dossiers dont 22 avaient été reçus en 2006. De ce nombre, 255 ont donné
lieu à une enquête approfondie : 41 de ces enquêtes mettaient en cause un ou
plusieurs des engagements inclus dans la Charte montréalaise des droits et
responsabilités. Au 31 décembre 2007, seulement 40 de ces 255 dossiers
d'enquête étaient encore actifs.
    "Cette charte n'est en vigueur que depuis deux ans et déjà, les efforts
mis de l'avant pour la démystifier et en faire la promotion commencent à
porter fruits. Il y a indéniablement un grand intérêt des citoyens, à l'égard
de cette charte", a souligné Me Savard.

    Voici quelques exemples de dossiers traités en 2007 :

    
    - Bruits et nuisances : l'OMBUDSMAN DE MONTREAL a poursuivi ses efforts
      et obtenu la collaboration de la direction de l'arrondissement de
      Ville-Marie pour tenter de régler le problème des bruits intenses issus
      de la terrasse d'un bar qui est situé sur la rue McGill, derrière leur
      immeuble à condos ;

    - Accessibilité universelle : l'OMBUDSMAN DE MONTREAL est intervenue
      auprès de Société de Stationnement de Montréal pour faire abaisser les
      nouvelles bornes informatisées de paiement de stationnement sur rue,
      dont certains éléments étaient difficilement accessibles pour les
      personnes en fauteuil roulant ou de petite taille ;

    - Elle est également intervenue auprès de l'arrondissement de
      Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-trembles pour s'assurer qu'un
      Registre de signature par les citoyens qui contestaient un changement
      de zonage soit accessible aux personnes handicapées ;

    - Circulation : Un projet de piste cyclable était contesté par des
      citoyens qui le considéraient dangereux pour les piétons, les cyclistes
      et les automobilistes : à la suite de l'intervention de l'OMBUDSMAN DE
      MONTREAL, l'arrondissement de Rosemont - La Petite Patrie a tenu une
      séance d'information au cours de laquelle les citoyens et la Ville ont
      pu échanger sur tous les aspects du projet, incluant la sécurité et les
      autres craintes des citoyens. Des vérifications ont, par ailleurs, été
      faites pour s'assurer qu'aucun aspect relatif à la sécurité n'avait pas
      été négligé lors de l'élaboration de ce projet ;

    - Informations claires : l'OMBUDSMAN DE MONTREAL a fait modifier les
      documents d'informations relatifs à un programme de subvention pour
      s'assurer que les citoyens n'aient pas de mauvaise surprise à l'égard
      de frais de notaire qu'ils doivent assumer mais qui n'étaient pas
      annoncés clairement ;

    - Sécurité : l'OMBUDSMAN DE MONTREAL a obtenu de l'arrondissement de
      St-Laurent qu'il fasse couper une partie de la haie latérale d'un
      terrain privé situé en bordure d'une ruelle parce que sa hauteur posait
      un risque de sécurité pour les piétons et les automobilistes.
    

    Me Savard a vanté le professionnalisme et le dévouement de l'équipe qui
travaille à ses côtés.
    Rappelons que l'OMBUDSMAN DE MONTREAL intervient, en dernier recours,
pour s'assurer que les droits municipaux des citoyens soient respectés et que
leurs dossiers soient traités avec respect et équité. Ce service est
entièrement gratuit et il contribue de façon positive au processus de
démocratie participative au sein de la Ville de Montréal.
    Depuis le 1er janvier 2006, l'OMBUDSMAN DE MONTREAL est également le
"gardien" de la nouvelle Charte montréalaise des droits et responsabilités :
elle est le seul recours offerts aux citoyens qui estiment que les engagements
qui y sont pris par la Ville ne sont pas respectés.

    Coordonnées de l'OMBUDSMAN DE MONTREAL :

    Téléphone : 514-872-8999
    Télécopieur : 514-872-2379
    ombudsman@ville.montreal.qc.ca
    www.ville.montreal.qc.ca/ombudsman

    Un formulaire de demande d'intervention et le rapport annuel 2007 sont
disponibles sur le site Internet de l'OMBUDSMAN DE MONTREAL.




Renseignements :

Renseignements: François-Olivier Gagnon, (514) 732-4114, (514) 686-1463

Profil de l'entreprise

Ombudsman de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.