Loi modifiant la Charte des droits et libertés de la personne - Un pas en avant vers une plus grande égalité des femmes et des hommes



    QUEBEC, le 10 juin /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et
professionnels du gouvernement du Québec se réjouit que le principe du respect
de l'égalité entre les femmes et les hommes a été inclus dans le préambule de
la Charte québécoise des droits et libertés de la personne et qu'un article a
été ajouté au chapitre des Dispositions spéciales et interprétatives.
"L'adoption du projet de loi 63 par l'Assemblée nationale représente une
avancée vers l'obtention d'une plus grande égalité entre les sexes", a
déclaré, à cette occasion, la deuxième vice-présidente du Syndicat, Danielle
Nadeau, responsable du dossier des femmes.
    En février dernier, le SPGQ a souscrit au principe de l'introduction du
respect de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le préambule de la
Charte dans un avis de l'Intersyndicale des femmes, dont il est membre. Dans
ce document, le regroupement composé d'organisations syndicales affirmait
qu'il s'agit là d'un principe non négociable. Il y a déjà plusieurs années que
les groupes de femmes militent en faveur de l'ajout d'un tel principe dans la
Charte québécoise, puisque celui-ci est reconnu depuis 1982 dans l'article 28
de la Charte canadienne des droits et libertés.
    Toutefois, le SPGQ considère que, même si l'adoption du projet de loi 63
constitue un élément important de l'obtention de l'égalité entre les femmes et
les hommes, celle-ci ne pourra être atteinte uniquement par la voie
législative. "Le gouvernement devra montrer que la reconnaissance de l'égalité
entre les hommes et les femmes dans le préambule de la Charte n'est pas qu'un
voeu pieux. Encore beaucoup de chemin reste à faire pour assurer la pleine
égalité entre les sexes, notamment sur le plan économique", estime Mme Nadeau,
porte-parole du Syndicat dans ce dossier. "La plupart des femmes sont
responsables de familles monoparentales. De plus, une majorité d'entre elles
occupent des emplois moins bien rémunérés et éprouvent toujours des
difficultés à percer dans des secteurs dominés par les hommes."

    Le SPGQ est le plus grand syndicat de professionnelles et professionnels
du Québec. Il représente plus de 19 000 personnes, dont 17 000 de la fonction
publique et 2 000 provenant des sociétés d'Etat, des réseaux de l'éducation et
de la santé du Québec, rattachées à 37 unités de négociation.




Renseignements :

Renseignements: Sylvie Goupil, conseillère à l'information, cell. (514)
213-4192


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.